• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • L'Oiseau Bleu
  • 26 avril 2008

    Météorologie

    Attention : Ce billet du jour est d'une portée philosophique exceptionnelle.

    Assurez-vous d'avoir préalablement relu Kant, Nieztche, Alain et l'oeuvre de Sim avant que de vous aventurer plus loin.

    Vous êtes prévenus...

     

    Ca y est...

     

    LE PRINTEMPS EST LA !

     

    Ouiiiii ! On n'y croyait plus, on le pensait perdu pour toujours, donnant raison aux prédicteurs d'apocalypse : " Laaaa fiiiin des temps est lààà ! Trrrrreeeeeembleeeeeeez pauvres mortels car l'heure du jugement est prrroche " (à lire d'une voix rocailleuse et tremblottante).
    Que nenni ! S'il est bien une heure, c'est celle de sortir mon bougainvilier sur le balcon pour qu'il fasse le plein de rayons régénérants et qu'il me donne dare dare un flot de fleurs éclatantes dont il a le secret.


    Le soleil... la vie !

    Ca commençait à bien faire ce temps de Breton (ami Breton si tu me lis, je te salue bien bas derrière ton cirré jaune). L'autre jour mon directeur de thèse me disait : "beau temps pour un mois de novembre non ?". Oué, il est super fun mon DDT... même qu'il m'écrit des mails en latin ! Ben oué, on est au printemps depuis déjà un bon mois et pas un seul jour ne s'est écoulé où l'on a pu se dire avec conviction que l'hiver était bel et bien fini. Rhalalalalala ma pauv' dame... y'apud'saison ! Et avec tout ces satellites qui nous détraquent la météo !
    L'autre jour, une connaissance qui habite de l'autre coté de l'Atlantique me disait qu'ils avaient eu un hiver "à faire s'éffondrer les maisons" ! Outre l'expression que j'ai trouvée particulièrement marrante, on m'a confirmé hier qu'il ne s'agissait pas d'une boutade mais bel et bien de la stricte vérité... Il y avait en effet encore 5 mètres de neige dans les rues de Montréal voici encore seulement 15 jours ! 5 mètres, ça représente environ 2 niveaux d'un immeuble ! Rien que ça... Alors, oui, de la neige à faire s'éffondrer les maison !!
    Toulouse point de vue neige c'est assez tranquille. Dès qu'il tombe 2 flocons c'est le plan d'urgence : on appelle l'armée, les tanks sont dans la rue, les hélicos survolent la ville, hormis les enfants qui font des batailles de cailloux, personne ne met le nez dehors. "De la neige ? Aaaaaaargh... Mon Dieu nooooooon !". Oui, le Toulousain a peur de la neige comme la poule du renard. Allez comprendre.

    J'en entends déjà quelques qui grommellent - non sans raison - : Mais qu'est-ce qu'il nous gonfle le Tambour Major avec son soleil et sa neige alors qu'il a passé 2 semaines à se dorer la pilule sous les tropiques, alors que nous on est restés là comme des nouilles à subir les frasques d'une météo déliquéscente ?

    Oui, oui, oui... Mais justement ! Quand on a passé 15 jours sous un climat tropical à 27°C de moyenne sous un soleil resplendissant, ben croyez moi, le retour sous nos latitudes est un choc culturel à part entière... Ayez conscience que j'avais pratiquement oublié ce qu'était un pull ! Et que depuis mon retour j'en porte un tous les jours sous peine d'hypothermie... Oui, je souffre... vraiment beaucoup. Ma vie est un enfer.

     

    Mais trève de neige et de verglas, l'astre du jour est en pleine forme qui inonde les terrasses de lumière, fait sourire les filles et bronzer les matous derrière la fenêtre, c'est bien là l'essentiel, et ça fait du bien pour le moral !

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !