• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • L'Oiseau Bleu
  • 20 mai 2008

    Nouvelles du front

     

    Bien chers tous, vous aurez noté tout comme moi la fébrile locacité qui anime ce blog depuis maintenant 12 longs jours durant lesquels il ne s'est rien passé du tout sur ces pages, hormis l'ajout d'une rubrique consacrée à quelques sites que j'aimais vous faire partager. Je vous sais pleurants et gémisssants devant cet affront de la vie qui vous prive de la mane pétillante que vous aviez coutume de lire en ces lieux et qui transformait votre morne quotidien en une verdoyante prairie rayonnante que vous envierait presque l'Eden.

    Emus par mon sort, certains d'entre vous m'ont demandé si ça allait bien.

     

    Oui, oui, je vous rassure :

     

    TOUT VA BIEN !

     

    Mes deux mains sont toujours à leur place, je vous le démontre à l'instant, et sont parfaitement aptes à l'exercice de bas scribouillage dont vous lisez sous vos yeux ébahis d'admiration non feinte ("Whoaaaaaaa.... mais comment fait-il ?"), le fruit de la conjonction inédite du génie à l'état pur dans son expression a plus abrupte, et d'un verre de lait frais additionnée de tartines de miel. On n'a rien sans rien. Mais disons que mon ordinaire est pour le coup tout à fait ordinaire car, période de partiels oblige, je suis en plein dans les corrections de copies, ce qui me laisse finalement assez peu de temps pour faire grand chose d'autre qui pourrait titiller mon imagination pourtant débordante et insuffler à mon esprit malade l'idée de quelque billet bien senti dont vous vous gausserez en rentrant du boulot.

    Je pourrais éventuellement vous narrez quelques unes des brillantes âneries relevées dans mes copies, mais s'agissant de blagues de juristes, je doute que cela vous inspire ne serait-ce que l'ébauche d'un rictus. Je m'abstiendrai donc.

     

    Et la vie continue

     

     

    1 commentaire:

    1. Me voila rassurée M. Tambour
      Corrigez et revenez narrer c\'est toujours un plaisir!
      bises
      Karine

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !