• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • L'Oiseau Bleu
  • 9 octobre 2008

    Les acharnés du boulot.

     

    Grosse feignasse je suis, grosse feignasse je reste... Oui, c'est bien de moi que je parle, alors même que mon emploi du temps journalier ne tient pas sur moins de 27 heures, et mon semainier sur moins de 10 jours...

    Pourtant, étrangement, j'aime glander... C'est un état d'esprit. Si j'ai vraiment besoin de faire dix milliards de choses simultanément et mener plusieurs projets de front, j'apprécie infiniment me la couler douce, ne rien faire, et glander...  Et pour ne pas trahir cet état d'esprit, ce billet sera l'occastion une fois de plus de vous démontrer comment pondre une page en en écrivant moins d'un quart... ^^

     

    Alors, aujourd'hui, je voudrais ériger en hymne cette chansonette et la dédier à tous ceux et celles qui n'ont d'autre envie de de glander consiencieusement :

     

    LE TRAVAIL C'EST LA SANTÉ
    Henri Salvador


    Le travail, c'est la santé.
    Rien faire, c'est la conserver.
    Les prisonniers du boulot
    Ne font pas de vieux os.

    Ces gens qui courent au grand galop,
    En auto, métro ou vélo,
    Vont-ils voir un film rigolo?
    Mais non, ils vont à leur boulot!

    REFRAIN

    Ils bossent onze mois pour les vacances
    Et sont crevés quand ils en ont, ben, ils sont morts!
    Un mois plus tard, ils sont costauds
    Mais faut reprendre le boulot!!!

    REFRAIN

    Dire qu'il y a des gens en pagaille
    Qui courent sans cesse après le travail.
    Moi, le travail me court après.
    Il n'est pas près de me rattraper!

    REFRAIN

    Maintenant, dans le plus petit village,
    Les gens travaillent comme des sauvages
    Pour se payer tout le confort.
    Quand ils en ont, ben, ils sont morts.

    REFRAIN

    Hommes d'affaires et meneurs de foules
    Travaillent à en perdre la boule
    Et meurent d'une maladie de coeur.
    C'est très rare chez les pétanqueurs!

     

    Tous en choeur !

     

    3 commentaires:

    1. Salut et je te donne un proverbe Corse
      Si tu te léves avec l\'envie de travailler recouches toi ca va vite te passer...
      bises d\'une autre reine de la glande
      KArine

      RépondreSupprimer
    2. Aujourd\'hui, j\'ai rien fait, j\'ai bouiné, comme on dit chez les bretons. Ca m\'a fait chier, j\'aime pas ça, mais j\'avais pas le choix; j\'ai à peine dormi cette nuit.

      RépondreSupprimer
    3. Pensée Coluchienne d\'un qui a cette chance : le gouvernement américain ne lui a pas encore donné l\'autorisation de pouvoir travailler (si ! si ! Obligé de rien foutre !!)
      "Mon frère c\'est pas un con. Il arrête pas de travailler ! Moi je suis peut-être un con, mais je vais te dire, le dernier qui m\'a vu bosser, il est pas tout jeune"

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !