• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • L'Oiseau Bleu
  • 15 février 2009

    Entre les cuisses...

    Pour conclure ce week-end et égayer la semaine qui pointe le bout de son nez, je vous propose un petit jeu auquel nous avons consacré une partie de notre après midi tandis que notre équipe de joyeux drilles déambulait le long des berges de la Garonne, occupés que nous étions à nous repaître des premiers rayons de soleil dont jouissait aujourd'hui la Ville Rose.

    Le concept est très simple, ne nécessite que quelques comparses à l'esprit affûté et suffisamment mal tourné. Il n'y a rien à gagner si ce n'est quelques fous-rires...

    Le but du jeu : rendre furieusement gaulois des dictons populaires, proverbes, et autres concentrés de sagesse...

    Les règles sont simplissimes :

    1/ Prenez un proverbe, une expression populaire, une maxime... en français. C'est à dire une locution a priori totalement dénuée de sous-entendu licencieux. Normalement, vous devriez arriver à le tronçonner en deux propositions, l'une étant l'antécédent, l'autre le conséquent.

    2/ A la fin de la première proposition vous ajoutez "entre les cuisses" ; à la fin de la seconde vous ajoutez "sous les draps". Recollez les morceaux et savourez le résultat, l'idéal étant d'obtenir quelque chose de totalement grivois smileys Forum

    Quelques exemples de trouvailles :
    Un tient entre les cuisses vaut mieux que deux tu l'auras sous les draps

    Qui sème le vent entre les cuisses, récolte la tempête sous les draps

    Tout ce qui brille entre les cuisses n'est pas or sous les draps

    Fais ce que je dis entre les cuisses, ne fais pas ce que je fais sous les draps

    Quand on n'a pas ce qu'on aime entre les cuisses, il faut aimer ce qu'on a sous les draps

    Tel est pris entre les cuisses qui croyait prendre sous les draps


    Et ainsi de suite...

    Ça marche presque à tous les coups !

    7 commentaires:

    1. Maître Capelletto20 février 2009 à 13:04

      Excellent !!!
      J'en ai pas des aussi bien, mais quoique bancals, ils ne manquent pas de charme :

      "Tant va la cruche à l'eau entre les cuisses, qu'à la fin elle se casse sous les draps."

      "L'habit' entre les cuisses ne fait pas le moine sous les draps."

      "L'argent entre les cuisses ne fait pas le bonheur sous les draps."

      "Mieux vaut être riche et bien portant entre les cuisses, que pauvre et malade sous les draps."

      RépondreSupprimer
    2. "Heureux au jeu entre les cuisses, malheureux en amour entre les draps"

      "Qui ne dit mot entre les cuisses, consent entre les draps."

      "Quand on cherche entre les cuisses, on trouve entre les draps."

      "Le malheur des uns entre les cuisses fait le bonheur des autres entre les draps."

      RépondreSupprimer
    3. Maître Capelletto21 février 2009 à 16:46

      Avec le méchant chimiste on est en train de se faire un brainstorming d'enfer ! On oubliait :
      "Les absents entre les cuisses ont toujours tort sous les draps."

      "Un homme averti entre les cuisses en vaut deux sous les draps."

      "Il n'y a pas de fumée entre les cuisses sans feu sous les draps."

      ;)

      RépondreSupprimer
    4. Suite du brainstorming :

      "C'est en forgeant entre les cuisses qu'on devient forgeron sous les draps." (Ô combien vrai !)

      "L'oisiveté entre les cuisses est la mère de tous les maux sous les draps."

      "Où il y a de la gêne entre les cuisses, il n'y a pas de plaisir sous les draps."

      RépondreSupprimer
    5. @ Méchant Chimiste & Maître Capelletto : je savais que ça vous plairait ce genre d'idiotie pour intellos ^^

      RépondreSupprimer
    6. Mais ça marche aussi dans l'aute sens (ex : "il y a loin entre de la coupe entre les draps aux lèvres entre les cuisses" mon, c'est certes un truc d'hétéro).
      Et, comme un de ma famille m'y avait initié alors que je devais avoir 7 ou 8 ans, je vous assure que ça marche aussi très bien avec par devant/par derrière (ex : qui va piano par devant, va sano par derrière).

      Kingluther (j'arrive pas à m'identifier, alors je signe tout en restant anonyme. Trop fort)

      RépondreSupprimer
    7. J'adore :D

      Alors, avec un copain qui s'appelle Jean, j'ai pensé à ça:

      La fourmi n'est pas prêteuse entre les cuisses, c'est là son moindre défaut sous les draps.

      Si ce n'est toi entre les cuisses, c'est donc ton frère sous les draps

      Apprenez que tout flatteur entre les cuisses
      Vit aux dépens de celui qui l'écoute sous les draps

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !