• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • L'Oiseau Bleu
  • 22 avril 2009

    Néo

    Inventer des mots pour décrire notre quotidien dont la créativité et l'innovation technologique bouleverse notamment chaque jour d'avantage les habitudes, faire évoluer la langue française en proposant des mots simples, intelligents, tel est le paris du Dictionnaire du Futur qui propose toute une panoplie de néologismes tantôt sérieux, techniques, tantôt décalés, voire franchement construits en clin d'oeil à l'actualité la plus immédiate.

    Ainsi les usagers du Net que vous êtes adopteront sans plus tarder le verbe "Déposter", que vous avez sûrement déjà utilisé sans le savoir, et qui signifie:

    " Supprimer après envoi tous types messages mis sur le Net : mail, twitt, post, commentaire...".
    Oui, nous sommes tous des Monsieur Jourdain en puissance.

    Ou encore les habitués du site hoaxbuster se réjouiront de découvrir la drolatique expression "Défaker" :

    " Identifier et éliminer un usurpateur d’identité sur le Net."
    Outre une définition, chaque néologisme est accompagné d'un commentaire plus ou moins développé qui en explique la genèse, l'idée, le sens exact, non pas à la manière d'un Robert ou d'un Larousse, mais davantage dans l'esprit d'un ouvrage didactique qui ouvre grand les portes de la réflexion à ses lecteurs afin que ceux-ci puissent se plonger à leur tour dans le plaisir tout simple de jouer avec les mots.

    Si certains misent sur le sérieux en offrant des outils syntaxiques qui se veulent efficaces, d'autres joignent la recherche de pointe à une touche d'humour piquant du meilleur goût servie par une plume claire et souple qui ne rend la lecture que plus agréable.

    Ainsi le concept de la "Cybération" :
    "Utilisation d’outils électroniques pour annoncer la rupture à son partenaire. Une pratique effectuée par les cybermomos."
    Si vous cliquez sur un lien, vous découvrirez, en quelques lignes croustillantes, le dessous des cartes pour chacun de ces néologismes. Ainsi pour Cybération :
    Vous recevez des SMS disant : "tu sé nagé , alor prend le large" ou "au rudby il y a le placage, dan la vi oci." . Et pire encore un laconique : "KC".Comme vous êtes un as de la textolangue, votre visage se met en berne. Vous allez ensuite sur Facebook voir le profil de votre compagnon et constatez qu’il n’est plus en couple. N’insistez pas, vous êtes en train de subir une cyberation, ou une déclaration de séparation par l’intermédiaire d’outils électroniques.La cyberation est directe, lapidaire. Elle laisse la personne qui la reçoit dans un état de sidération avancée. Elle a fait émerger les mots cybermomo et cybermomette qui désignent les lourdauds qui pratiquent la cyberation. Cyberation est un mot composé de cyber élément désignant l’usage du numérique, séparation et sidération.
    En fouillant un tout petit peu, vous découvrirez sûrement le tout nouveau concept de la "Scuzitude" :
    Attitude politique qui consiste à présenter des excuses pour les propos et les actes de ses adversaires.
    La scuzitude est l’utilisation de l’excuse comme arme politique. Le principe est de repérer les propos et actes susceptibles d’avoir blessé les interlocuteurs de ses adversaires et de s’excuser pour eux. Pour pratiquer la scuzitude, il faut imaginer avoir un ego qui lave plus blanc que blanc et de et de ce fait efface le mal commis.(...)"
    Toute ressemblance avec des faits existants ou ayant existé ne serait bien évidemment pas fortuite.

    Une petite mise en garde cependant : l'utilisation abusive de ce site peut rendre Nethomane !

    2 commentaires:

    1. Hello

      J' ai eu un choc en lisant néo...

      Oui c 'est vrai que le néologisme s' il a certainement toujours existé est en recrudescence et à la mode ....

      Me voilà un peu plus intelligente ce matin ;)
      Quoique je me sentirai bien bête si un jour j' étais victime de cyberation ....., c'est que j' aurai été assez couillonne pour craquer pour un cybermomo ....

      Quand à la scuzitude , on pourrait même écrire skuzytude, phonétiquement ca serait plus parlant peut être parce que j avais lu suzytude pour scuzytude, alors j' ai les neurones qui ont un peu tourné dans le vide ...lol
      Donc je disais , quand à la scuzytude , c'est vrai qu'elle défraie les chroniques, et qu' on en riait encore avec des amis il y a quelques jours .... Je trouve que ça donne dans le pathos ....
      ( héhé t'as vu je connais des mots d 'origine ancienne, grecque si je ne m ' abuse, aussi ...); Bon , trève de plaisanterie
      Pour l' instant justement , la pathologie de la scuzytude est encore bien localisée et j 'espère qu'il n y aura pas d ' épidémie sinon va falloir réfléchir à tout ce qu'on dit bientôt.... et s' assurer si ça n' est pas sujet à demande d 'excuses avan td 'ouvrir la bouche ....

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !