• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • L'Oiseau Bleu
  • 3 octobre 2010

    Tum tum tutum

    Certaines séries télévisées sont au moins aussi connues pour leur contenu que pour leur générique. Ce court instant musical qui sert de sas d'entrée dans un univers nouveau et vous permet de vous dépouiller de vos tracas avant de vivre de passionnantes aventures.
    Cette semaine fut notamment marquée par la disparition de Tony Curtis que nous connaissions tous pour s'être illustré dans la trés fameuse série Amicalement Vôtre dont j'ai mis très longtemps à voir un premier épisode.
    Ma première rencontre avec le duo Curtis/Moore fut indirecte et se fit d'abord par le générique musical que  j'écoutais en boucle sur une série de CD intitulée Synthétiseur - dont certains d'entre vous se souviennent peut être. Je devais avoir une douzaine d'années (putain, ça ne me rajeunit pas !) et cette musique exerçait sur moi une sorte de fascination hypnotique, comme le font ces musiques dont le pouvoir de séduction est immédiat. Celle de John Barry en fait partie.
    Elle est finalement assez simple : une ligne de basse fermement affirmée, peu d'effets accessoires. Mais il y a ces fameux 4 accords en ouverture, intrigants, inquiétants, comme en alerte, puis cette mélodie, un brin torturée, qu'égraine une mandoline aux accents siciliens. Il ne se passe pas grand chose pendant ces quelques deux minutes. Pas grand chose. Et pourtant c'est incroyable ce que mon imagination peut voyager en si peu de temps. C'est peut être ça la force du génie : au delà de l'aspect purement technique, nous ouvrir les portes du rêve.


    Dans une autre catégorie j'ai eu un coup de coeur pour une musique de pub pour parfum ces jours derniers. En faisant quelques recherches sur le net j'ai découvert le pot aux roses : il s'agit du tube Funk "She Can't Love You" interprêté par Chemise et qui selon mes sources a fait vibrer les dancefloors en 1982 (j'avais 4 ans  hu hu).
    Alors oui, comme le laissent entendre les commentaires sous la vidéo Youtube, il m'a fallu l'intersession d'une "débile pub à la con pour un parfum de pétasse" (je synthétise) pour découvrir ce tube du funk.  Les chemins de la connaissance empruntent parfois des voies peu académiques. Oui. Et alors ? L'essentiel est de susciter la curiosité. Le reste n'est que billevesée pour vieux cons aigris.
    Ca tourne un peu en rond, mais ça se laisse écouter. Et pour le dimanche matin je trouve que ça colle bien la patate.

    19 commentaires:

    1. Parfum de pétasse... C'est pas un pléonasme ? Oops, j'ai encore dérapé.
      Je te confirme, "She can't love you" a bien enflammé les dancefloors, j'y étais et ça ne me rajeunit pas non plus.

      RépondreSupprimer
    2. Tu veux un drole de souvenir ?

      Des années plus tard, Nous étions sur un putain d torride dance floor à faire les fous sur "she can't love you", en boite de la nuit , quoi.

      Le taulier interrompt la musique pour nous annoncer la mort de gainsbourg et en consequence annoncer, en signe de "deuil" la fermeture immédiate de la boite. Etonnnat, souvenir

      RépondreSupprimer
    3. Ah oui, tiens, ça s'accorde très bien avec ce délicieux combo sunday + croissants + soleil.

      Bien vu, Tambour !

      RépondreSupprimer
    4. Hum 1982... J'étais pas né mais passons :p Je suis en train de t'imaginer dansant dans ton salon en boxer sur la deuxième chanson !!!! Je suis mort de rire va savoir pourquoi ;)

      RépondreSupprimer
    5. @ eric : Il y a heureusement moins de pétasses que de nanas qui se parfument !

      @ Corto : C'est un peu extrême comme signe de deuil... Un drôle de souvenir en effet !

      @ Charlie : Je trouve aussi. Idéal pour mettre un peu d'ambiance dans une soirée PVFC, non ?

      @ Christophe : Tu as trop d'imagination. Et qui te dit que je me trimballe en boxer chez moi ? :D

      RépondreSupprimer
    6. 82 ... j'étais née, et j'avais tout juste un an de moins que toi. Marrant, mais par tes écrits je t'imaginais plus "vieux" (mais pas beaucoup hein!)...La maturité de la prose sans doute ! ;)

      RépondreSupprimer
    7. ah.. Tony Curtis, j'aime beaucoup ce qu'il a fait sur le petit et grand écran avec une superbe bonne humeur. Merci de ce petit hommage à ta façon...
      Le temps passe...
      On avance et on laisse des petits cailloux derrières nous, des images, des souvenirs...

      RépondreSupprimer
    8. Pour moi ce sera Bot'Ox - Blue Steel.
      Et savais-tu que Stephen J. Connell, créateur entre autres de 21 JumpStreet, est décédé lui aussi ? Pff... tout ça ne nous rajeunit pas !

      RépondreSupprimer
    9. J'ai dansé sur "she can't love you", ah ! le funk! Que c'était bon !
      Excellente Tambourinade Musicale!
      J'apprends chez toi la disparition de Curtis...triste nouvelle !
      :^(

      RépondreSupprimer
    10. En tout cas, musique de pétasse. Si tu as de bons souvenirs sur ces musiques, c'est l'essentiel.

      RépondreSupprimer
    11. Bah moi le générique qui me fait vibrer, c'est Ma sorcière bien aimée... Vous avez dit Pétasse?

      RépondreSupprimer
    12. Ton post me rappelle plein de souvenirs ;)
      J'avais moi aussi un CD de la collection Synthétiseur, le premier. Je ne sais pas combien de fois j'ai pu repasser "Axel F." d'Harold Faltermeyer...
      Très sympa à réécouter cette musique d'Amicalement Vôtre.

      RépondreSupprimer
    13. Pour moi Amicalement vôtre ne m'évoque aucun souvenir, pourtant, nous avons sensiblement le même âge.
      En revanche d'autres génériques sont de vraies madeleines de Proust, c'est évident ! (celui ci par exemple :
      http://www.youtube.com/watch?v=kTEW3jjcMNY )

      RépondreSupprimer
    14. C’est raté pour la patate du dimanche matin …J’essaierais dimanche prochain !
      Peut-être est-ce à cause de du fantôme de ton billet « La mémoire du net », on est dans nos souvenirs liés. Cette musique est simple et efficace, un peu comme du Moricone. Pour s’assurer d’un succès, il faut une musique simple dont on se souvienne et qui marque l’esprit par un petit côté original. (par exemple le choix des instruments). Cette recette est employée ici et ça marche …
      Attention certaine musique ou autres éléments peuvent être de terribles révélateurs (cf. mon dernier billet).

      RépondreSupprimer
    15. Bon, ben, on va faire sortir les vieux cons de leur boite !

      Ben ouai ! "Amicalement Votre" à bercé toute mon enfance, quand au Funk, au Disco, etc, ce sont les rythmes de tous mes premiers souvenirs, émois, .....

      Et puis il faut bien le dire, il n'y a rien qui bouge mieux que les rythmes endiablés des années 60 à 80, depuis on a rien inventé de nouveau :)

      RépondreSupprimer
    16. Bin moi, j'avais autrechose à faire à cette époque!;-)
      ps:sur la première Zik, y'a de la pub pour du jardinage à domicile, on est flické partout!!;-)

      RépondreSupprimer
    17. Effectivement la musique de la pub de parfum est très très sympa, j'étais d'ailleurs hier soir à une soirée ou le dj, friand de remix en tous genre à repassé ce morceau à la mode à sa sauce, et non seulement ça se laisse écouter, mais ça se laisse aussi danser. :D

      RépondreSupprimer
    18. J'adorais le générique de la série, oh mon dieu, ça ne me rajeunit pas du tout :-(

      RépondreSupprimer
    19. @ Sandrine : Béh non, je suis un ptit jeunot encore ^^

      @ Fred : Des petits cailloux que d'autres trouveront peut être et se serviront pour retrouver leur chemin.

      @ Anouchka : 21 Jump Street... erf... toute mon adolescence ! Souvenirs souvenirs ! Qu'est-ce que ça a mal vieillit ce truc par contre !

      @ Gildan : Je crois que j'aurais adoré me trémousser sur cette musique. J'avais vu des vidéos de danseurs de funk plutôt pros, et leur façon de bouger était hypnotique.

      @ Gouli : Des souvenirs uniquement sur la 1ère.

      @ Ditom : Attention, ne te montre pas désagréable avec Endora ^^

      @ Endim : Ho oui ! Axel F. ! Quand j'ai su - et vu de mes yeux vu - ce à quoi correspondait cette musique, elle un peu perdu de son charme à mes oreilles. Faudrait que je remette la main sur ces CD. Il y avait quelques bon trucs.

      @ Will : Houlà !! Maguy c'est toute une époque ça ! J'adorais ! Je crois que je vais me faire une petite soirée revival un de ces quatre tiens !

      @ Pianiste : Le samedi matin ça doit fonctionner aussi très bien ^^

      @ Maxivirus : Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme !

      @ Nigloo : Tu devrais nettoyer ton ordi : tu dois avoir quelques cookies qui traquent tes faits et gestes. Tu as de la chance : ils n'ont trouvé que du jardinage :D

      @ Fabisounours : Toi t'étais encore à une soirée LIM ! (faudra que tu m'y traines en décembre !)

      @ Khey : Ca ne rajeunit personne, hélas. Mais c'est dans la tête tout ça ;-)

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !