• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • L'Oiseau Bleu
  • 17 mars 2011

    Ca pousse !

    Il y a deux mois je vous avais montré mes plantations sur le balcon. Hé bien petit à petit, ça pousse !

    Le bougainvillée s'est remis des gerçures provoquées par des gelées plutôt mordantes qui lui ont fait perdre toutes ses feuilles. Après avoir subit une taille sévère, il a regagné le balcon et remet des petites pousses !  La clématite elle aussi a bien évolué. Alors qu'en janvier elle ressemblait à un ramassis de tiges mortes, voici qu'elle s'étend toute en arabesques et en feuilles. Il faut dire qu'elle est bien traitée et que papa Tambour Major veille au grain....
     

    A coté sa copine la vigne semble feindre l'inertie et plongée encore dans une profonde léthargie. En réalité, lorsque l'on y regarde de plus près, de gros bourgeons sont sur le point d'éclore, signe  d'une manifeste activité souterraine. L'an dernier elle  je crois qu'elle avait produit des sarments de plus de trois mètres pour les plus longs, ce qui est énorme pour une si petite chose. Maintenant qu'elle est un peu plus aguerrie je me demande ce que ça va pouvoir donner dans quelques mois.  En tout cas je crois que ça va être plutôt joli. Surtout que je me suis amusé à apporter un peu de couleur en peignant la treille avec de la peinture acrylique de couleurs. Fini le bois grisâtre. Ca péte sur balcon maintenant !


    En janvier j'étais assailli par les odeurs enivrantes du mandarinier en fleurs. C'était sacrément agréable. Depuis les fleurs sont tombées et on laissé place à de petits fruits, encore de la taille d'un petit pois. Peut-être goûterai-je mes premières mandarines cet automne ? Et l'orchidée qui était en boutons commence à fleurir. Pour l'instant il  n'y en a que deux qui soient épanouies mais la hampe s'annonce magnifique. Elle doit sacrément se plaire là où elle est. Hâtons nous de ne pas la bouger de place !



    Sur l'autre balcon (hé oui, j'ai cette chance là) les tulipes ont percé à jour. La moitié seulement. Je me souviens en avoir planté deux variétés différentes et il semblerait que l'une soit plus hâtive que l'autre. Les fleurs ne sont pas encore ouvertes mais si le soleil y met du sien, ce ne devrait plus être très long avant que ce soit une explosion de couleurs par ici. Pendant ce temps le sundaville que je croyais moribond suite à une violente attaque de pucerons l'été dernier me fait une agréable surprise ! On dirait bien que la vie reprend le dessus de ce coté là aussi. Je crois qu'il n'appréciait pas non plus le trop grand pot dans lequel je l'avis mis. Du coup, hop, on passe à la taille en dessous. Il ne devrait pas s'y trouver plus mal. J'espère que j'aurai des fleurs. Même si elles sont inodores, elles sont énormes et rouges sang.




    Juste à coté le plumbago refait surface. Je ne m'inquiétais pas trop pour lui. C'est plutôt rustique ces choses là. L'an passé j'avais eu une superbe floraison bleue clair qui avait duré de juin à octobre. Et comme trop ce n'est jamais assez, j'ai fait l'acquisition le week-end dernier d'un rince-bouteilles sur pied qui mettra un peu plus de pourpre à tout cela.



    Vivement le retour des beaux jours, afin que je puisse profiter des charmes de mon petit jardin suspendu !

    17 commentaires:

    1. Ca sent le printemps à Toulouse ! Je suis toujours impressionné par tout ce que certains arrivent à faire pousser sur un petit balcon... Combien d'ares ton balcon ? ;-)

      RépondreSupprimer
    2. Une main verte devant des murs roses de ville rose, bravo, quel mec !!
      V Sans rire, tu/vous m'épatâtes, moi je suis nulle en vert. Du coup quand je m'extasie, c'est devant ce qui pousse sans moi (par exemple des violettes dans les fissures du béton de ma cour :-))

      RépondreSupprimer
    3. Euh,il me semble que c'est,au choix,LA bougainvillée ou LE bougainvillier.
      Superbe ton balcon,tu as la main verte. :)
      Amusant le mot que je dois écrire pour valider ce commentaire,"epine"

      RépondreSupprimer
    4. C'était la leçon de Tambour Major le jardinier. lol. Encore une preuve que tu es doué avec tes 10 doigts.

      RépondreSupprimer
    5. eh bin, un balcon bientôt aussi grand que mon jardin!!
      De l'avance à Toulouse, on devrait payer moins d'impôts ici!!;-)
      Tu me fais penser que je n'ai pas encore taillé ma vigne!!

      RépondreSupprimer
    6. @ Loup : Faut regarder les végétaux pour s'en rendre compte, parce que ce n'est pas en levant le nez qu'on va attraper un coup de soleil ces jours-ci :-/ Mes balcon font respectivement 4m² et 5m². Ca permet déjà de déballer pas mal de choses.

      @ Nekkozumi : Ben en fait, ça pousse tout seul. Faut juste un peu d'eau et quelques grammes d'engrais par-ci par-là :)

      @ Nachu : Je suis pour la parité, même pour les plantes :)

      @ Christophe : Et dire qu'au départ je ne voulais pas de plantes chez moi et que maintenant il y en a partout !

      @ Nigloo : Houlà, dépêche toi, sinon elle va pousser pour rien ! Entre deux biberons à tes piou-piou, un coup de sécateur et hop, le tour est joué :)

      RépondreSupprimer
    7. Ton petit site agreste c'est un peu de douceur au milieu du fracas du monde, merci!

      RépondreSupprimer
    8. Pour la treille, tu as suivi les conseils de Valérie Domino, ou de S.Marie ?
      Chuutt ! Silence ça pousse !
      :)

      RépondreSupprimer
    9. Tu fais dix fois plus sur tes balcons que moi sur mes 400m2 de jardin. Bravo!

      RépondreSupprimer
    10. Ce balcon a vraiment l'air ravissant. Pour la clématite, j'ai eu la même inquiétude que toi; j'en ai planté une bleue devant chez moi l'an passé et je la croyais complètement foutue (il faut dire que je lui ai apporté beaucoup moins de soin que toi) Et en une semaine, miracle, elle foisonne de petites feuilles; il va falloir que je la nettoie un peu!
      Bon week end! ;)

      RépondreSupprimer
    11. Tu as la main verte, bravo. J'aime moult la treille multicolore :)

      RépondreSupprimer
    12. Bon... Je suis vert d'envie, toujours enserré par les neiges qui paraissent vouloir devenir éternelles dans nos prairies canadiennes. (Nous avons reçu dix centimètres de neige avant-hier.) Ahhhhhh... Mais je ne désespère pas d'espérer un printemps éventuel qui me permettra de retourner au jardin pour autre chose que du pelletage!

      RépondreSupprimer
    13. J’ai vu un petit bourgeon dans un coin dont le veux bien être le parrain !!!

      RépondreSupprimer
    14. jolis balcons printaniers - akenaboy

      RépondreSupprimer
    15. @ Bascoblog : La nature est un refuge contre la turpitude des hommes. Nous passons, elle demeure.

      @ Gildan : Damido ? Elle aurait tout peinturluré en taupe (le comble pour un jardin !)

      @ Lemodrop : C'est plutôt rustique une clématite : le pied à l'ombre, les feuilles mi-soleil, de l'eau, un peu d'engrais, et ça pousse tout seul. Chez mes grands parents il y en a une qui en hiver ressemble à un buisson mort. Et en été c'est un déferlement de fleurs. Magique !

      @ Deef : Et encore, les couleurs ressortent plutôt mal sur la photo. Investi par la végétation je pense que ça peut donner un panaché intéressant.

      @ Doreus : J'imagine que la nature doit littéralement exploser dès le retour des premiers beaux jours. Elle doit avoir du retard à rattraper. Patience, le printemps est proche !

      @ Stephan : Ha ha, j'adore l'idée. Accordé !

      @ Akenaboy : Merci :) Depuis l'autre jour les tulipes ont commencé à s'ouvrir et à révéler leurs couleurs. C'est encore plus beau !

      RépondreSupprimer
    16. d'abord bravo!!!! mais je te fais remarquer que certaines "plantations" ont un aspect érotiques...mais peut être est ce voulu ??? et on ne voit pas ta réserve de hasch ???

      RépondreSupprimer
    17. Waouh ! Superbes toutes ces plantations ! Moi aussi ça commence à bien reprendre, ici à Paris. Les iris sortent, les framboisiers fleurissent, la clématite grandit à vue d'oeil et le jasmin est plus grand que l'an passé. J'ai hâte de sentir tout ça au crépuscule, quand ce sera rempli de fleurs !

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !