• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • L'Oiseau Bleu
  • 10 novembre 2011

    Blagounette

    Dédicace à Loup, en réaction à ce billet dans lequel il pose une question fondamentale : " j’ai compris que jamais je ne comprendrai comment ça fonctionne une fille… "
    Par un bel après-midi d'été un garçon se promène sur une plage du Finistère. Soudain il trébuche sur quelque chose enterré dans le sable : une vieille bouteille vide. Elle est toute sale. Machinalement il passe sa main sur la surface pour la nettoyer. Aussitôt jaillit un génie qui sort par le goulot.

    - " Bonjour bel étalon, je suis le génie de la bouteille. Tu m'as libéré, je suis disposé à faire tout ce que tu veux et à exaucer ton vœu le plus cher.

    - Un voeu ? Un seul ? C'est pas trois d'habitude ?

    - Non non, trois c'est dans les contes de fées. Dans la réalité, c'est un, et c'est bien assez. Alors, que veux tu, la gloire, la richesse, la vie éternelle ?

    - Ben, je ne m'attendais pas vraiment à ça, je n'y ai pas réfléchi... Ha,si ! Voilà : ma copine habite à New York et pour se voir ce n'est pas très commode. Alors si tu pouvais construire une autoroute qui irait d'ici à New York, ça nous permettrait de nous voir plus souvent.

    - Non mais ça va pas la tête ? Tu te rends compte un peu de ce que ça représente de construire une autoroute qui traverse l'océan ? Non non non, c'est beaucoup trop compliqué... T'as pas une autre idée, un autre vœu ?

    Le mec se gratte les couilles la tête, réfléchit encore et encore, puis au bout de cinq bonnes minutes dit :

    - Ha ! Si.... Je sais ce que je voudrais à la place. Voilà : j'aimerais savoir ce qu'il se passe dans la tête d'une femme.

    A son tour le génie se gratte les couilles la tête, réfléchit encore et encore, puis au bout d'un long moment répond :

    - Tu la voulais à combien de voies ton autoroute déjà ?"

    11 commentaires:

    1. Tiens ça me rappelle une blague assez classique où intervient un batracien magique :) http://www.mails-boulets.fr/item/2006/6/25/l-ours-le-lapin-et-la-grenouille

      RépondreSupprimer
    2. Deux voies... couverte...couleur léopard !
      ^^

      RépondreSupprimer
    3. Je vous aiderais bien à résoudre le problème, mais je ne suis même pas bien sûre de savoir ce qu'il se passe dans ma tête ^^.

      RépondreSupprimer
    4. Hi hi . C'est drôle j'ai lu ça aujourd'hui :
      "Avoir ni queue, ni tête" => être une femme.

      RépondreSupprimer
    5. C'est trognon ça... Je me transforme en muse maintenant ! Merci pour la dédicace !

      @L'azimutée : et ça ne t'inquiète pas de ne pas savoir ce qui se passe dans ta propre tête ? :-)

      RépondreSupprimer
    6. Vous vous faites des nœuds au cerveau, là...

      RépondreSupprimer
    7. Ah ben c'est malin ça, j'ai eu une expression faciale !

      RépondreSupprimer
    8. Comment sait-il que le garçon est un étalon, d'abord ? Les plages du Finistère ne sont pas naturistes que je sache...

      RépondreSupprimer
    9. Comme quoi il faut aller au bout du monde (Finistère) pour rire avec un de misogynie à une blague hétéro bof

      RépondreSupprimer
    10. Comme quoi il faut aller au bout du monde (Finistère) pour rire avec un PEU de misogynie à une blague hétéro bof

      La prochaine fois je me relirai avant de publier

      RépondreSupprimer
    11. J'adore ce genre de blague, en bon misogyne que je suis :)

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !