• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • L'Oiseau Bleu
  • 26 mai 2012

    Sur mon balcon

    Malgré les ravages de l'hiver glacial, la vie reprend sur mes balcons. Car il y a eu des pertes. Exit le callistémon, les bougainvilliers, le bananier et le plumbago. Grillés, nets ! Il m'a fallu scier, couper, tailler et... jeter. C'est très dommage. D'un autre côté, ça libère pas mal d'espace, et je crois que je vais arrêter de tout envahir de végétation. Pouvoir profiter physiquement de son balcon, c'est pas mal non plus.

    Néanmoins, pour égayer l'espace un poil tristounet, j'ai opté pour des valeurs sûres et peu coûteuses. Du rustique : des géraniums retombants. Et un plumbago tout neuf aussi, car j'aime se fleurs bleues. C'est un peu mois exotique que précédemment, on frise la méméïsation, mais je m'en fous, ça met de la couleur et tout ce qui compte.

     

    En plus, je suis super fier de mes acquisistions, en particulier ce spécimen qui fait de très belles fleurs pourpres avec un fin liseré blanc.

     


    La grande inconnue était l'avenir du mandarinier, fusillé en pleine floraison. Après m'être convaincu que, non, tout le feuillage n'était pas cramé et que, oui, cette petite feuille semblait présenter un soupçon de vie (la force du déni est prodigieuse), je me suis résolu à le couper net. Et puis, à force de taillader, quelques centimètres avant les racines, l'écorce était encore verte. Hum... Une lueur d'espoir ? Et quelques semaines plus tard, hop !


    Tadaaaaaaaaam ! Il est bel et bien vivant !
    Je ne mangerai pas de mandarines du balcon cette année, mais l'essentiel n'est pas là.
    Sinon, ben, la vigne a ré-envahi toute la treille, laissant un peu de place à la clématite qui se fait toute fleurs.


    Et la passiflore prépare un nouveau festival floral pour cet été. C'en est même étonnant : malgré des conditions pour le moins difficiles, en pot, sur un balcon, maltraitée par les coups de vent, elle se plait... 


    Ne manque plus qu'un peu de soleil pour donner un peu de joie à tout cela. Dites, ça finit quand l'hiver ?

    11 commentaires:

    1. Ben, là ça y est ! c'est l'été ! (enfin à Paris !!!)
      :)
      Pourvu que ça doure !

      RépondreSupprimer
    2. Je ne voudrais pas porter la poisse, mais je crains que les nouvelles pousses de ton mandarinier ne prenne naissance avant la greffe... Ce qui ne donnerait rien de bon...
      En Provence, mon citronier n'a pas non plus aimé cet hiver. Exit malgré les pousses sauvages avant la greffe. Peut-être pas exit, mon mimosa de 5 mètres : lorsque je suis venu voter en France, j'ai deviné quelques petites pousses vertes sur certaines branches, pourtant toutes cramées de chez Cramé. Je vais voir ça en revenant pour les législatives.
      Le printemps est enfin là. Pas tout à fait ici, où un jour venteux, pluvieux et tiède (quand même pas froid !) succède à quelques journées véritablement caniculaires. Vivement que je vienne me rafraîchir en Provence !!!

      RépondreSupprimer
    3. Mais c'est l'été ici !!! Bouha ha ha ha ha'

      RépondreSupprimer
    4. Je vais t'embaucher un we pour venir fleurir ma terrasse :)

      RépondreSupprimer
    5. Il me semblait, hélas, que certains choix étaient optimistes.
      J'avais aussi remarqué que les mandarines du magasin poussaient mieux que les miennes. Il paraît qu'il faudrait habiter Menton...

      RépondreSupprimer
    6. Une clématite sur un balcon ? Et elle fleurit ? Quand je pense aux mètres carrés que j'offre aux miennes pour avoir des feuilles, certes, mais pas de fleurs, je suis admirative.

      RépondreSupprimer
    7. ben de quoi te plains tu! il en reste bien assez! Et si tes pussent de mandarinier sont "sauvages",ça te donnera l'occasion d'essayer la greffe (c'est pas compliqué de faire semblant de t'intéresser d'un peu près à un mandarinier en jardinerie et d'en prélever un p'tit bout à la bonne saison!)

      RépondreSupprimer
    8. entre les plantes et ton chat, ça se passe bien? il ne mange pas les feuilles de tes plants? (le mien a la fâcheuse manie de bouffer les trucs verts)

      RépondreSupprimer
    9. Ah bon, il fait moche à Toulouse ?
      Sinon, je suis admirative de ceux qui ont la main verte, car j'ai zéro feeling avec les plantes.

      RépondreSupprimer
    10. Sympa ton balcon!! Je n'ai pas de balcon à Glasgow, et ça me manque un peu de ne pas avoir toutes ces fleurs qui poussent sous mes yeux!! eheh!!

      RépondreSupprimer
    11. Il faudrait que je vienne admirer ça de près, un jour. :)

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !