• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • L'Oiseau Bleu
  • 15 août 2012

    La Photo du Mois : "Bouducon !"

    Bonjour tout le monde ! Nous sommes le 15 août, jour de La photo du mois !
    Chaque 15 du mois, un groupe de blogueurs disséminés un peu partout sur la planète publie, à midi heure de Paris, une photo réalisée en fonction d'un thème donné à l'avance.

    Ce mois-ci, le thème qui nous a été proposé par Cynthia n'est pas "Bouducon", comme l'indique le titre de ce billet, mais "Oh my god".

    Sauf que par chez nous, à Toulouse, Ho my god ça se dit Bouducon ! Hé oui...
    Allez, histoire de mettre les pendules à l'heure et que tout le monde soit dans le bain de la Ville Rose voici une petite leçon de savoir parler local :
    • Boudu [ bu.dy ] Bon Dieu !
    Interjection : du patois occitan, signifie "Bon Dieu !" ou "bondieu !".
    Boudu (sans le con), exprime une faible surprise ou une exaspération.
    Syn : macarèl, macaniche, milodioùs.
    Ex : " Boudu, ce couillon m'a escagassé tout le devant de la voiture ! " 
    Traduction  : " Bigre, ce fieffé malotru a rayé toute la portière l'Audi ! " 
     Bouducon [ bu.dy.kɔ̃ ] (Midi toulousain) Bon Dieu, con !
    Du patois occitan de la région toulousaine. Con est lui-même la traduction de coun qui désigne la vulve en occitan.
    Ex : " Bouducon Françoise, tu as tchuqué comme une outre ! "
    Traduction : " Mais tu es saoule, Ellen ! "
    Remarque : Le mot con sert à ponctuer l’étonnement marqué, la stupéfaction ou encore la surprise.
    Ex : " Oh con ! Y'a plus de chocolatine ! "
    Traduction : " Saperlipopette, il n'y a plus de pains au chocolat... "
    * * * 
    L'une de mes dernières surprises (puisque tel est le thème de ce mois-ci)  fut la découverte, grâce à la malicieuse Nekkonezumi, d'un très bon et joli restaurant, tout neuf, à Verfeil, où nous avons déjeuné ensemble.

    Le lieu est ravissant, l'accueil cordial, les tarifs très attractifs, la cuisine raffinée et sans prétention, le lieu à tout pour plaire. Rhâââ le velouté froid de petits pois avec un nuage de chantilly à la menthe... Rhâââ le tartare de saumon avec ses courgette pas crues mais croquantes que c'en est un supplice... J'ai été conquis. Car, lorsque les assiettes arrivent, qu'à table le silence se fait et que, dans la religiosité de l'instant, l'on savoure la première bouchée, le seul mot qui vienne à l'esprit est bouducon 

    Et ce jour là, comme j'avais prévu de ne pas faire les choses à moitié, j'avais bien entendu choisi le t-shirt - authentiquement couleur locale - qui va bien.



    Il fait trop chaud pour mettre le nez dehors ? Ca tombe bien, il y a plein d'autres photos à aller voir chez les autres participants ce mois-ci :

    100driiine, A&G, Agrippine, Akaieric, Alban, Alexanne, Alexinparis, Alice Wonderland, André(eric)Fernandes, Anne, Anne Laure T, Anne-Cécile, Annick, Arwen, Ava, Batilou, Berliniquais, Bestofava, Blogoth67, Caprices de filles, Cara, CaramelMou , Carnet d’une Réunionnaise, Carnets d'images, Caro, Carole In England, Cathy, Cekoline, Céliano, Céline in Paris, Cessna, oui !, Champagne, Cherrybee, Chris et Nanou, Cindy Chou, Clara, Cocosophie, Cricriyom from Paris, Cynthia, Dan, Darkslam, David et Mélanie, Dorydee, Dr CaSo, Dreamteam, E, Elapstic, Emma, Escapade en Tunisie, Fanfan Raccoon, Filamots, Flo, florianL, François le Niçois, Frédéric, Galinette, Gilsoub, Gizeh, Guillaume, Hibiscus, Isabelle, J'adore j'adhère, Jean Wilmotte, jen et dam, Karrijini, Kob, Krn, Kyn, Kyoko, La Fille de l'Air, La Flaneuse, La Messine, La Papote, La Parigina, LaFamilleD , LaGodiche, Laurent Nicolas, Lauriane, Lavandine, L'Azimutée, Le Mag à lire, Les petits supplices !, Les voyages de Lucy, Les voyages de Seth et Lise, Lesegarten, Leviacarmina, Lhise, Lost in London, Louiki, Louisianne, Loutron glouton, Lucile et Rod, Lyonelk, magda627, Maïder, Mamysoren, Manola, Melting Pot, Mgie les bons tuyaux, Mistinguett, Narayan, Nataru, Nathalie, Nicky, Olivier, Ori, Oryann, Où trouver à Montréal ?, Petite Marie, Pilisi, Renepaulhenry, Sébastien, Sephiraph, Sinuaisons, Skipi, Stephane08, Stéphie&lesCacahuètes, Super Lisa, Tam, Testinaute, The Mouse, Titem, Un jour une rencontre, Une niçoise, Vanilla, Véro Beramelo, Violette, Viviane, Xavier Mohr, Xoliv', Zaromcha.

    Pour les gourmands (si si, je vous vois !) voilà une bonne adresse : 
    La promenade 

    2, Promenade Jean Jaurès,
    31590 Verfeil
     Ouvert du mardi au dimanche midi à partir de 12h00
    et du jeudi au samedi soir à partir de 20h00
    Et merci à Nekkonezumi qui a pris la photo pour moi smileys Forum

    31 commentaires:

    1. Boudiou! mais je ne bois pas moi!!!

      RépondreSupprimer
    2. Alors oui, je suis certaine que le velouté froid de petits pois avec un nuage de chantilly à la menthe m'aurait effectivement suggéré ce genre d'expression.

      RépondreSupprimer
    3. Héhé, merci pour la petite leçon de gascon :-) Les traductions sont un peu... fantaisistes non ? :-)

      Trop chaud pour mettre le nez dehors??? Euh... pas à Berlin en tout cas. Tiens d'ailleurs je vais me promener un peu.

      RépondreSupprimer
    4. Ici à Bordeaux, c'est "putain con" à toutes les sauces.
      Je suis comme Krn, ce plat m'aurait aussi donné froid dans le dos. Et celui de la photo était-il bon ? Ici il ne fait pas trop chaud, mais il vente et je mettrai le nez dehors ;-)
      Pour le t-shirt une bonne idée du terroir. :)

      RépondreSupprimer
    5. Super T-shirt! :)
      Tu crois qu'ils vont le comprendre, en Argentine ?

      RépondreSupprimer
    6. Bravo Nekkonezumi mais on n'en voit qu'un bout du... Tambour

      RépondreSupprimer
    7. je connaissais "boudiou", mais pas "du con" !
      je bave en regardant le plat, une petite faim à l'heure du thé. Merci pour l'explication étymologique savoureuse.

      RépondreSupprimer
    8. ....au moins: on aura une traduction bien du terroir... superbe la photo.;;-)

      RépondreSupprimer
    9. On a tous des tee-shirts de ce style immettables ailleurs!

      RépondreSupprimer
    10. Aha, merci pour cette petite leçon de linguistique régionale ! J'ai adoré^^

      RépondreSupprimer
    11. Et ben à la tienne ! et bon appétit ; mon mari étant de Carcassonne, je connais bien ce genre de vocabulaire !!!

      RépondreSupprimer
    12. @ Françoise : Boudu, mais ce n'est pas de la même Françoise dont il s'agit ! :)

      @ Krn : C'était vraiment exquis !

      @ Berliniquais : Attention malheureux ! Si le terme « gascon » a aussi servi à désigner l'ensemble de l'occitan au XVIIIe siècle, est parfois considéré comme une langue à part. Pour être plus précis, gascon est la variété de l'occitan parlée en Gascogne.
      Quand aux traductions, elles sont on-ne-peut plus fidèles :D

      @ Filamots : A Toulouse aussi le "putain" est quasiment un signe de ponctuation oral tellement il est utilisé (et sans vulgarité hein !).
      Le plant de la photo c'est un tartare de saumon avec des courgettes croquantes. Une tuerie !

      @ Olivier : Je l'emporterai avec moi, ce sera une petite bouffée d'air local. Et si l'on me pose des questions, j'essaierai d'expliquer... ^^

      @ François : Ce n'est pas le but de la photo qui a d'ailleurs été savamment recadrée par mes soins ;)

      @ Ava : Le "boudiou" n'est pas tellement utilisé à Toulouse. On y préfère le "putain", nettement plus spontané :D

      @ Manola : Une aubaine ! J'aurais bien été embêté sans cette échappatoire un brin chauvine...

      @ Nathalie : Immettable ? Vraiment ? C'est mal me connaître :)

      @ Cara : Hé hé ! Je me suis bien amusé à l'écrire cette petite leçon ;)

      @ Annick : Ha ! Carcassonne, j'y étais il n'y a pas très longtemps encore...

      RépondreSupprimer
    13. Huuumm, appétissant... Merci pour la leçon du jour, indispensable si l'on passe dans le coin :)

      RépondreSupprimer
    14. C'est vrai qu'il y a aussi le terme "Saperlipopette" ! (il est long à écrire ^^)

      RépondreSupprimer
    15. C'est vrai qu'il y a aussi le terme "Saperlipopette" ! (il est long à écrire ^^)

      RépondreSupprimer
    16. Parisienne qui a grandi à Toulouse, ces expressions bien de chez nous me manquent un peu. Et puis, je dois avouer que je ne dis plus "boudu !".
      Merci pour l'étymologie de l'expression.

      RépondreSupprimer
    17. Et bien tu ne fais pas les choses à moitié... bien vu !

      RépondreSupprimer
    18. Bouducon, ça fait envie tout ça !!!

      *

      RépondreSupprimer
    19. Tu manges rien que ça??? A mon avis, quand tu rentres à la maison, tu te jettes sur le pot de nutella!:)

      RépondreSupprimer
    20. Chez moi on dit "mortecouille" ;) Ou "debleu!" Et c'est malin, maintenant j'ai faim!

      RépondreSupprimer
    21. Excellent! le texte en lui-même était un prétexte pour un OMG hilarant.

      RépondreSupprimer
    22. Miam miam !! Et le p'tit vin, c'est quoi ? :)

      RépondreSupprimer
    23. hahaha j'adore!!! Bouducon... tiens ça donnerait presque envie de changer du traditionnel OMG :-)

      RépondreSupprimer
    24. J'ai faiiiiiim!! eheh Tu m'auras appris une expression, en tout cas!!

      RépondreSupprimer
    25. Merci pour cette apprentissage linguistique!

      RépondreSupprimer
    26. "fan de chichoune", ça c'est pour la Provence !

      RépondreSupprimer
    27. Merci pour toutes ces informations.
      En bruxellois, on pourrait utiliser par exemple "POTFERDDEK"...

      RépondreSupprimer
    28. permet que je m'interroge ! Certes, on écrit bouducon, mais on prononce -conG non ?
      chouette tee shirt en tout cas, et bon courage pour les explications de l'autre coté de l'atlantique !

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !