• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • L'Oiseau Bleu
  • 9 mars 2013

    Home sweet maison

    Home sweet home, maison sucrée maison...  Et voilà, me voici de retour en France, dans ma belle ville de Toulouse. Peu à peu je reprends possession des lieux et reprends ma vie ici là où je l'avais laissée en septembre. C'est presque comme si je n'étais jamais parti. Comme si ces six mois n'avaient été qu'une immense parenthèse hors du temps, une folle ronde conduite par quelque malicieux farfadet qui m'aurait donné l'illusion de vivre six mois alors qu'il ne se serait pas écoulé plus de quelques secondes. 

    Car ici rien n'a vraiment changé. Tout continue son bonhomme de chemin. Le canal du midi dans son imperturbable lenteur, le bruit du vent dans les arbres, la couleur du ciel qui n'est plus d'azur, la lumière qui me semble soudain si fade, les maisons de brique rose bien basses, la Basilique Saint Sernin et son carillon qui scande les heures en centre ville, et cette douceur si particulière de l'air lorsque le soleil d'hiver, perçant le gris des nuages, laisse entrevoir, dans un écrin de bleu, les beaux jours du printemps tout proche.

    Le printemps, saison du renouveau. Et c'est bien de cela dont j'ai besoin maintenant.

    19 commentaires:

    1. à première vue les instagram de cuisine d'hier montrent que tout cela t'avait donné faim. Et ça avait l'air appétissant

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Faut lutter contre le froid de l'hiver ! Et avec ce que la météo nous annonce, je crois que la cocotte en fonte va reprendre du service...

        Supprimer
    2. Je viens à peine de rentrer d'Amsterdam!! Quel séjour!! 4 jours mais intense!!!
      Ton post me rappelle mon retour en France après mon année écossaise. Tout m'a paru fade, sans intérêt et le retour à la vie de tous les jours, "française", très difficile.
      Le plus dur quand je suis rentré, le voyage du retour. Je me revois sur le ferry, quittant les côtes écossaises, j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps empli de nostalgie, de flashback, de souvenirs inoubliables...
      La meilleure année de ma vie!! Et 10 ans après, toujours le même sentiment...
      C'est là qu'on se rend compte que la vie a basculé ;-)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. J'avoue que, une fois monté dans l'avion et réalisant que c'était bel et bien fini, les larmes sont montées.

        Supprimer
    3. Je "reprends ma vie ici là où je l'avais laissée septembre" ... y'a un truc 'en peluche' : Asaf Avidan au BIKINI à TOULOUSE le 4 Avril !!!
      ;)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. je crois qu'il y a "Le Carnaval des animaux" à l'auditorium St Pierre le même soir :)

        Supprimer
    4. ça fait un moment que je ne suis pas passé chez toi et je m'en excuse !!

      bon retour l'ami !!!!

      RépondreSupprimer
    5. Et Gaudi, dans tout ça? Bon retour... c'est toujours difficile de reprendre le quotidien quand on rentre d'une expérience particulièrement dépaysante.

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Gaudi est encore chez sa marraine. Je la récupère bientôt et vous donne des nouvelles dès que possible.

        Supprimer
    6. bon retour au vieux pays ! bisous parisiens

      RépondreSupprimer
    7. L'église St-Sernin illumine le soir
      D'une fleur de corail que le soleil arrose...

      RépondreSupprimer
    8. Sept jours de traversée ! Bon retour au Sweet Home

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Seulement 20 heures de voyage. C'est déjà pas mal.

        Supprimer
    9. Tu as une bonne base pour du renouveau maintenant non? ;)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Comme on dit en ovalie : maintenant il faut transformer l'essai !

        Supprimer
    10. Avec un brin de retard, bon retour... ;)

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !