• A propos
  • Me contacter
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • L'Oiseau Bleu
  • Vine
  • 23 mars 2013

    Un peu de tout, avec un chat dedans

    Pas trop le temps de bloguer en ce moment, ni tellement de quoi raconter. Je bosse comme un titan, rentre chez moi le soir lessivé avec la tête en bouillie et un besoin vital de calme et de silence. N'ayant plus de télévision, c'est à peine si j'allume la radio. Rien. Zéro décibel. Normalement j'en ai pour six mois. Je me demande déjà si je vais tenir le coup. Ca craint un peu... 

    Vendredi soir en sortant du boulot je suis allé prendre l'apéro avec des amis. On a un peu tout mélangé : des vins rouges, des cocktails, des tapas, du tabac... Me suis réveillé ce matin avec la bouche lyophilisée et une gueule de bois monstrueuse. C'est pas beau de vieillir.
     Et preuve que je devais empester l'alcool : le chat n'a pas daigné dormir à côté de moi cette nuit là.

    Heureusement, dans une semaine le week-end compte trois jours. Ça tombe très bien, je vais en profiter pour faire une cure de sommeil.

    Lundi dernier j'ai finalement récupéré Gaudi qui était en villégiature prolongée chez celle que j'ai auto proclamé sa marraine. Une vraie tata gâteau celle-là. Et Gaudi était comme une princesse : chouchoutée, gâtée, dorlotée... Pendant mon absence j'avais demandé à mes parents de la faire opérer (le chat, pas la marraine) par leur vétérinaire. Je ne sais pas si c'est ça ou les bons soins de sa marraine, mais disons qu'elle a pris un sacré embonpoint ! En réalité je ne sais pas si elle a véritablement grossi car lorsque je la papouille je n'ai pas l'impression de papouiller un sac de gras double. Peut-être l'opération et ses nécessaires perturbations hormonales a-t-elle eu des répercutions sur le squelette de la bête (s'il y a des vétérinaires ou des experts en chat-minou parmi vous) ?

    Avant de la récupérer définitivement j'étais d'abord aller la voir dans son royaume transitoire. Elle m'avait tiré une de ces gueules ! Wow j'avais jamais vu ça.... Un regard de mépris mêlé de rancune rance qui disait grosso modo : " Mais va te faire foutre, pauvre type". Et elle avait passé le reste de la soirée sous le lit à m'ignorer royalement. 

    A la seconde visite, lundi soir donc, mademoiselle s'est montré plus coopérative et n'a pas fui. Elle est restée et a même joué un peu. Et depuis qu'elle est revenue à l'appart, elle a très (très !) vite repris ses habitudes : celles des ronrons le soir au coucher, celle de sa litière (ce chat est d'une propreté exemplaire !) et tout un tas d'autre petite choses qui font que Gaudi est un chat exceptionnel. Et ça fait du bien de la retrouver le soir en rentrant, à faire des roulades sur le tapis dans l'entrée pour que je lui gratouille le ventre. Un peu de réconfort après mes rudes journées.

    A propos de tout autre chose, j'ai depuis deux semaines le plaisir de retrouver une très jolie plume, celle de Erik sur son blog L'arbre à chat. J'aime toujours autant sa manière d'écrire, simple, souple, aérée. Allez lire notamment son dernier billet qui m'a tout simplement transporté de fenêtre en fenêtre. 

    Toujours sur les blogs, deux billets (ici et ici) de Patrick Antoine m'ont beaucoup marqué tant ils décrivent des univers auxquels je me confronte presque quotidiennement et qui n'en finissent plus de me donner la nausée. Lorsque vous sauvez que je suis un fervent partisan de la méritocratie, vous comprendrez pourquoi en allant lire chez lui.

    Ho, et puis, vous avez déjà lu Les Chroniques de Princesse Pouffiasse ? Non ? Vous devriez !

    Et puis allez fouiller un peu dans toute la blogroll, ce ne sont que des blogs que je lis - avec plus ou moins de régularité - et que j'aime vraiment.

    Alors bonne lecture et à bientôt. Le chat me réclame.

    12 commentaires:

    1. Enfin des nouvelles de pitichat !!!

      RépondreSupprimer
    2. non mais tu ne vas pas nous faire croire que tu as laissé ce jeune matou de l'autre côté de l'océan???? :)

      RépondreSupprimer
    3. ENFIN les nouvelles que nous attendions tous !!!

      RépondreSupprimer
    4. Tu n'imaginais tout de même pas pouvoir abandonner impunément,pendant 6 mois,ta petite princesse?
      Tu as de la chance,dans sa grande mansuétude,elle te pardonne,mais n'y revient pas!
      Pour sa taille,c'est soit sa fourrure d'hiver qui l'épaissie,soit la boulimie,dont elle fut victime pour compenser son abandon par son maître.. ^^

      RépondreSupprimer
    5. ah te revoilà, pour ta petite bestiole, c'est normal qu'elle prenne un peu de poids après son opération, mais il faut faire attention au poids tout de même, et si elle grossit trop lui donner des croquettes spéciales chats castrés, tu as eu de la chance qu'elle ne boude pas plus, moi j'en ai eu un qui me faisait la tête autant de jours que j'étais partie
      bonne journée et bisous

      RépondreSupprimer
    6. Bon, j'ai raté des épisodes, donc. Plein. Je suis frustration, j'espère surtout que outre cette lobotomie bruitophobe permanente, tu vas bien. Un chat dodu, c'est confortable, mais il parait que les croquettes de régime c'est efficace ;-)

      RépondreSupprimer
    7. Gaudi a encore son poil d'hiver, c'est pour ça :o)

      RépondreSupprimer
    8. Oh nooon... Toutes les chattes ne sont pas aussi rancunières et caractérielles, très cher Tambour ! Foi d'Anne-Amandine !
      (et merci pour la p'tite pub! Bisous!)

      RépondreSupprimer
    9. Tu lui donnes de la nourriture pour chat castré? Celui de mes parents n'a pas pris un gramme après la castration

      Pour ta blogroll, le mien ne s'actualise pas :(( mais je pense que cela vient de la redirection, en prenant la vraie url ça devrait fonctionner : http://sebslife.tumblr.com

      RépondreSupprimer
    10. C'est vrai, bloguer demande du temps et on a pas toujours l'envie, l'énergie ou de quoi l'alimenter...
      Et puis un jour on lit une appréciation comme la tienne sur ce qu'on écrit modestement et on se dit qu'importe la fréquence des articles, pourvu qu'on y mette toute sa conviction. Merci

      RépondreSupprimer
    11. Sans rapport avec le sujet, juste pour te dire merci pour le lien.
      Bon courage pour le retour dans cette vie!

      RépondreSupprimer
    12. Ca fait un moment que je n'ai plus trop traîné sur les blogs.... ça va, ça vient.... mais content de te relire de voir que tu nous signales toujours de bonnes choses à lire aussi :)

      Et tiens, le monsieur sur la photo, je le connais sur Instagram :))

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !