• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • L'Oiseau Bleu
  • 21 juillet 2013

    Les mots

    Il y a les mots doux, les mots tendres, des mots couleur de ciel qui se murmurent à l'oreille, alanguis sur un morceau de soleil dans l'intimité d'une épaule généreuse. Des mots du matin, des mots du soir, des mots qui n'ont pas d'heure, des mot hors du temps. 

    Il y a les mots qui se devinent en silence, ceux qui s'expriment d'un regard, d'un sourire, d'une étincelle dans les yeux. Des mots qui ont la fraîcheur de l'eau au creux de la pierre, et la légèreté d'un vent dans les feuilles au printemps. 

    Il y a les mots qui blessent, qui tonnent, des mots qui tuent. Des mots qui vous transpercent et déchirent l'âme comme les chairs d'une proie terrassée par les serres mortelles d'un rapace. Des mots qui vous laissent sans vie, sans voie, à l'agonie. Des mots dont on redoute la morsure aux exhalaisons d'acier fumant.  

    Il y a les mots fades, insipides, poudrée de non-dit. Des mots qui tournent incessamment en rond en quête du sens qu'ils n'ont pas et  qu'ils ne trouveront jamais. Des mots vides d'eux-mêmes.  

    Il y a les mots de cristal qui rient à gorge déployée. Les mots de la joie, qui se partagent un verre à la main dans la moiteur d'un soir d'été. Des mots qui réchauffent le cœur et rendent les jours heureux. 

    Il y a les mots que l'on n'attend pas, des mots qui font plaisir et qui mettent du rose aux joues. Des mots lumineux et chamarrés comme le parfum des épices dans un plat de tajine aux amandes dont une main gourmande aurait subrepticement soulevé le couvercle. Des mots friandises.

    Il y a les mots du souvenirs, les mots de la mémoire, les mots qui reviennent sans qu'on les aie convoqués. Des mots souvent moelleux mais qui bercent le présent dans les couleurs du passé. Des mots qui chamboulent et qui bousculent. Des mots qu'il faut apprivoiser et dont il faut savoir se défaire sans les oublier, pour ne pas leur rester prisonnier. 

    Les mots...

    12 commentaires:

    1. "Moi, les mots tendres enrobés de douceur
      se posent sur ma bouche mais jamais sur mon cœur"

      Toi t'as encore écouter du Dalida :)

      RépondreSupprimer
    2. Désolé de ne pas penser à Dalida en découvrant ce joli texte. Non, plutôt à ce petit chef-d’œuvre de Claude Nougaro, "Les mots" : http://www.youtube.com/watch?v=aUuJ0_6G0i8

      RépondreSupprimer
    3. Et puis, il y a les mots qu'on laisse en commentaire en bas d'un texte sur un blog... Des mots parfois explicites et volubiles, des mots parfois plus évasifs et laconiques. Juste pour dire, j'ai lu, j'ai compris, j'ai aimé.

      RépondreSupprimer
    4. Tiens en parlant de mots,j'en entends dans l'audio baby,je suis "de garde",au boulot,:changer la couche, goûter et on avisera! Contrairement à moi mon petit fils est un "amateur de mots", à deux ans tout juste il aura bientôt plus de vocabulaire que moi... (les "mauvaises langues" diraient que ce n'est pas difficile !!!!) :)

      RépondreSupprimer
    5. Les mots m'ont permis d'apprendre, de comprendre, de vivre, d'aimer, de souffrir, de détester, d'aller mieux et ainsi de suite tel un cercle vertueux car faut toujours aller de l'avant.
      Au bout du compte, il ne reste plus que les mots, ils sont parfois tellement vibrants, importants, qu'on oublie la ou les personnes qui les ont prononcés.
      C'est la magie des mots ;-)

      RépondreSupprimer
    6. Les mots me manquent pour rajouter des mots à tous ces mots...
      Merci au collectionneur et metteur en scène des mots que tu es ...

      RépondreSupprimer
    7. C'est doux, c'est beau, c'est vrai, c'est chaud, c'est léger, ...et ça donne envie de se taire.

      RépondreSupprimer
    8. Al'instar d'une publicité d'un journal qui était intéressant à une épaoque (Paris Match : "le poids des mots, le choc des photos"), je suis beaucoup plus influencé par les photos et le regard.... mais à l'époque des échanges écrits (sms par exemple) les mots reprennent leur importance....
      Moi la chanson qui me vient à l'esprit : "les mots bleus" de Christophe
      (et petit conseil, oui vas faire un tour en Corse, c'est sublime ! en plus tu dois avoir sacrément chaud à Toulouse en ce moment !!!)

      RépondreSupprimer
    9. Tu as les mots pour le dire ... Beau post !

      RépondreSupprimer
    10. PrinceAlbertofB31 août 2013 à 04:17

      En remerciement de cette belle page: un peu de musique a capella
      http://www.youtube.com/watch?v=SDnaeVRXdW0

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !