• A propos
  • Me contacter
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • L'Oiseau Bleu
  • Vine
  • 29 octobre 2013

    A petits pas.

    Ça y est, mon père est au courant.
    Il sait
    Que je suis gay.
    Ma mère le lui a dit.
    Elle m'a dit qu'elle le lui avait dit.
    Je m'en doutais.
    Parce qu'imperceptiblement je l'ai trouvé changé.
    Trois fois rien. Peut-être même ne fut-ce que ma projection d'une intuition, rien de plus.
    Nous n'avons pas abordé la question.
    Mais il sait.

    Il sait aussi que je veux partir.
    Aller travailler de l'autre côté de l'océan.
    Cela ne l'a pas dérangé.
    De ce côté-ci de la famille on est habitué aux voyages et au déracinement.
    Un peu moins aux garçons qui aiment les garçons.

    Ma mère va mieux.
    "Il faudra qu'on vienne te voir !" m'a-t-elle lancé.
    J'ai souri.
    Cela m'a rendu heureux de la voir intégrer mon projet.

    Et lui m'attend.
    Nous nous attendons.
    En attendant, nous discutons énormément, tous les jours
    Et nous construisons un quotidien grâce à la magie du Net.

    Les choses avancent.
    A petits pas...

    36 commentaires:

    1. Qui va piano va sano :)
      Alors heureux que tout se passe bien concernant tes parents. Tout le monde aurait envie que cela se passe aussi bien chez soi.
      Maintenant continuez à faire des projets, un quotidien via le net, ça ne fera que renforcer les liens qui vous unissent.
      Bisous :)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Des projets, nous en avons, chacun de notre côté, l'un pour l'autre... il nous faudra les mettre en commun, peu à peu.

        Supprimer
    2. Ils sont chouettes ces pas tout de même ! Bon maintenant la question est : sait-il que tu sais qu'il sait ? Vous trouverez je suis sûr tous les deux/trois un jour le créneau d'envie pour en parler plus directement entre adultes aimants. Je te/vous souhaite un chouette avenir de l'autre côté de l'océan, bisous !

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Oui, ce sont de jolis pas. Certains sont plus faciles que d'autres. J'ai l'impression d'apprendre à marcher.

        Supprimer
    3. Bonjour, Heureux de voir que tu as avancé ... vers toi et ce que tu ressentais !! Bravo, Bonne continuation !!!
      Bises

      RépondreSupprimer
    4. Quelle belle avancée !

      Je suis ravi de constater que ce projet outre atlantique progresse et que tu songes enfin à penser à toi, à tes envies.

      Des bises

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Je ne m'en étais pas rendu compte, mais c'est ça : je pense enfin (un peu) à moi. Ça fait bizarre, lorsque l'on n'a pas l'habitude.

        Supprimer
    5. Petit à petit l'oiseau fait son nid :)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Voilà. Mais dans un premier temps l'oiseau va migrer...

        Supprimer
    6. Je suis très heureux pour vous deux que ça se passe plutôt bien.
      Et je suis très très content pour toi :)

      RépondreSupprimer
    7. c'est une très bonne nouvelle, non, plutôt 2 très bonnes nouvelles
      la vie avance toujours comme ça, mine de rien, en douceur
      gros bisous

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Oui, pour l'instant les choses avancent en douceur et se synchronisent pas mal. Faut en profiter.

        Supprimer
    8. Las cosas de palacio van despacio....

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Mais c'est tout bon ça ! Moi j'en suis encore loin. Réussir c'est tout le mal que je te souhaite.

        Supprimer
      2. Il y a quelques mois j'en étais encore loin... il suffit parfois d'un petit rien pour tout chambouler.

        Supprimer
    9. J'aime beaucoup l'image que tu as choisie pour illustrer cet article. Beau symbole

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. J'ai mis du temps à la trouver, elle est un poil culcul mais elle correspond bien.

        Supprimer
    10. Le papa et le fiston, voilà une relation délicate, pleine de projections, d'espérances, d'obligations implicites...
      Mais s'il y a de l'amour, tout le reste ne compte plus vraiment.
      Je pense à toi !

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Relation complexe en effet qui est marquée par beaucoup de non-dits. Mon père parle peu, et moi pas beaucoup plus...

        Supprimer
    11. "Qui va doucement va longtemps...." ! Et le minon, tu vas l'emmener?? :)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Le chat, non, je ne crois pas l'emmener... Je la confierai à quelqu'un d'attentionné...

        Supprimer
    12. ça avance, doucement, mais ça avance ! take care :)

      RépondreSupprimer
    13. J'imagine que tu dois être à la fois soulagé mais tendu avant d'avoir LA conversation avec ton père qui viendra petit à petit.
      Ta vie prend un tournant et chaque jour tu avances un peu plus, un pas devant l'autre...
      Je suis très content pour toi TM. Je suis sûr que la suite n'en sera que plus magique et pleine de bonheur ;-)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Je ne sais pas si cette conversation viendra et si elle doit venir. C'est peut être un peu tôt pour lui, tôt pour moi.
        Et pour le reste, je fais confiance à ma bonne étoile qui brille pas mal en ce moment :)

        Supprimer
    14. Tu t'en souviendras de cette année 2013, je crois. :)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Oui... Finalement elle a pris un sacré coup de pied au cul cette inertie que je vilipendais naguère. Et 2014 sera certainement aussi inoubliable.

        Supprimer
    15. C'est drôle que tu aies écrit cela sous forme d'un poème en prose.
      Il y a quelque chose d'extraterrestre de faire son coming-out comme les chats font leur vie, par petites touches les années passant. Ou comme les mots vont à la ligne dans ton texte.

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Je ne voyais pas ça exactement comme un poème. Mais au fond il y a peut être de cela. J'y vois plus une forme libre, à l'image de cette liberté que je gagne chaque jour un peu plus.

        Supprimer
    16. Le genre de petits pas qui font les grands et beaux trajets ! Bonne route à toi

      RépondreSupprimer
    17. moi qui me ferais déjà des montagnes à l'idée de devoir changer de région!...mais que ne ferait-on par amour?... :-)

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !