• A propos
  • Me contacter
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • L'Oiseau Bleu
  • Vine
  • 9 novembre 2013

    Montagnes Russes

    Moral en dents de scie en ce moment. Beaucoup de fatigue accumulée depuis mars et le stress de mon projet de départ pour 2014 n'aident pas à la sérénité. Il faudrait que je me repose mais je n'y parviens pas.

    Ce n'est pas tant la décision en elle-même - partir - que les conditions professionnelles sur place qui m'inquiètent. Vais-je trouver rapidement du boulot ? Vais-je obtenir les papiers nécessaires ? Les rouages administratifs vont-ils s'articuler de la meilleure manière ? Tellement de questions, tellement d'inconnues...

    Face à ce lot d'inquiétudes, je cherche des réponses sur le net, dans des forums où abondent surtout les expériences négatives et les avis désabusés trop peu positifs pour redonner le sursaut de courage dont j'ai besoin. Heureusement les amis, dont certains ont quelque vécu appréciable en ce domaine, sont là pour m'apporter un peu de réconfort.

    L'autre jour j'ai reçu un mail d'un bon ami qui résume assez bien la situation et mon ressenti. Je relis souvent lorsque, comme aujourd'hui, le moral est en berne :
    "C'est vrai que ce type de projet ne facilite pas la tranquillité d'esprit ou la sérénité, outre les nuits blanches à peser le pour et le contre et les remises en question perpétuelles. Et jusqu'au bout, on pense que l'on peut faire demi-tour... qu'on fera demi-tour. Mais il y a ce je ne sais quoi qui nous pousse à franchir le pas, malgré les innombrables hésitations. Jusqu'à ton départ, tu vivras comme sur des montagnes russes. Mais ça, je pense que tu le sais déjà. (...)

    Chaque expérience reste unique. Les circonstances, le contexte et même les motivations varient énormément suivant les individus(...). Alors bien sûr, personne ne sait de quoi demain sera fait, rien n'est jamais acquis d'avance mais non, ce n'est pas si fou, pas si fou... surtout si tu sais exactement pourquoi tu pars et/ou pourquoi tu ne restes pas.

    Tu sembles avoir une bonne étoile au-dessus de ta tête depuis quelques mois. (...)
    Courage donc, et, une nouvelle fois, plein d'ondes positives."  
    Oui, je relis souvent cet email. Il me fait beaucoup de bien et me rassure face à mes angoisses.

    Dans tous les cas, dans quelques jours je m'envole pour le rejoindre, nous retrouver, chez lui.
    J'ai plus que hâte. Je compte les jours, je compte les heures.
    Un premier aller-retour, avant le prochain aller simple...

    8 commentaires:

    1. Accroche-toi fermement, mets la ceinture de sécurité, ça ne va peut-être pas durer. Un manège ça dure un temps. C'est que je te souhaite, que ça passe vite et qu'une fois à quai tout se passe pour le meilleur. Que tu continueras à écrire.

      RépondreSupprimer
    2. Je glisse aussi mes ondes archi-positives et des bonnes étoiles en rabe ici. Il a raison, ton ami : rien d'étonnant à ton ressenti, c'est peut être ton habit pour quelques temps encore. Mais je suis certaine que, nuage après nuage, la météo va s'éclaircir :-)
      May the force be with you.

      RépondreSupprimer
    3. J'ai lu dernièrement un commentaire au sujet des avis sur internet qui m'avait fait rire. Si tu as un petit bouton sur le nez, très vite tu te retrouves avec un méga cancer de la peau mortel si tu cherches une solution pour le soigner sur internet. C'est sans doute pareil pour les avis concernant ton projet. J'ai plein de contre exemples qui donnent envie de partir. Et si jamais, si jamais ce projet se révélait négatif à terme, tu peux toujours revenir, tu ne pars pas sur Mars.
      Il faut vivre ses rêves absolument, c'est ce que je serine à mes enfants :)

      RépondreSupprimer
    4. Prendre le temps, toujours, même en ces matières, même si c'est dur.

      RépondreSupprimer
    5. S'il y a bien quelque chose qui transparait au milieu de tes montagnes russes de doutes, c'est que hormis les appréhensions sommes toutes humaines qui t'assaillent, il y a une certitude que te dicte ton cœur et tu sais qu'en aucun cas ta décision est une erreur.
      Personne ne peut présager de l'avenir, alors prends cette expérience pour ce qu'elle est une formidable opportunité de trouver ce que tu cherche.
      Je ne suis probablement pas le seul dans ce cas, mais je t'envie ...
      Plein de bises.

      RépondreSupprimer
    6. Bien sûr les doutes seront là....mais en restant,partiront ils?
      Vis ton envie...et sois heureux cher Tambour! Nous,on croit en toi!
      BiZettes

      RépondreSupprimer
    7. Plein de courage pour ton projet ! Tu te poses plein de questions, ce qui est légitime. Mais au vu de ce que tu écris, on sent que ce projet n'est pas une idée en l'air. Alors plein de bisous d'encouragement et un gros m**** ! ;)

      RépondreSupprimer
    8. Bon voyage Tambour et que celui-ci t'apporte que du bonheur.

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !