• A propos
  • Me contacter
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • L'Oiseau Bleu
  • Vine
  • 7 mai 2014

    Mon Abécédaire Montréalais

    A comme Amours. Et je dois dire que jusqu'ici tout va bien.

    B comme Bixi, les vélibs de Montréal. Plus chers que leurs cousins, ils doivent réellement constituer un moyen simple et agréable de se déplacer dans cette immense métropole.

    C comme Caniche, celui qui règne en maître sur la maison. Mon chat n'en aurait probablement fait qu'une bouchée.

    D comme Dollars, mais canadiens. Ma nouvelle monnaie. Les nouveaux billets sont en matière synthétique, drôle de sensation sous les doigts. Les centimes sont des "sous". Les pièces de 5 sont plus grosses que celles de 10.

    E comme Érable, l'arbre dont la sève cuite donne le fameux sirop, et dont le feuillage s'embrase à l'automne. L'un des symbole du Canada.

    F comme Froid. Celui de l'hiver, particulièrement rude cette année. On y survit,

    G comme Géographie. La géographie Montréalaise est un poil atypique en ce que les points cardinaux sont tous déplacés d'environ 30 degrés vers l'Est afin de positionner l'île de Montréal selon une orientation Est-Ouest. De ce fait, le Nord se retrouve presque à l'Est, l'Est au Sud, et ainsi de suite.

    H comme Histoire. Celle que le pays n'a pas et qu'il essaie pourtant de valoriser au maximum. L'Europe, vieux continent, possède à cet égard une richesse dont elle n'a pas bien conscience.

    I comme Île, celle de Montréal. On ignore très souvent la particularité insulaire de cette ville et ses inévitables conséquences en terme de circulation automobile. Cela permet de comprendre tous les enjeux que constituent la rénovation (et donc la fermeture subséquente le temps y nécessaire) d'un pont tel que le pont Champlain, objet de bien des moqueries et querelles.

    J comme Jeux, ceux olympiques de 1976. Le stade et sa tour (volontairement) penchée de 65 mètres de haut (son inclinaison va de 23° à 63,4° de la base vers le sommet) sont des éléments architecturaux emblématiques de Montréal.

    K comme Kilos, ceux que l'on prend rapidement ici tant le sucre est omniprésent, et pas seulement dans le sirop mentionné à la lettre E. Encore une fois on n'est pas en Amérique du Nord pour rien.

    L comme Laurent. Ici il est Saint et se fait fleuve.

    M comme Mont Royal, qui domine la ville. C'est aussi une station de métro sur le plateau, le quartier branché.

    N comme Nourriture. La bouffe est, à Montréal, omniprésente, comme il se doit en Amérique du Nord.

    O comme Orignal. Il est facile d'en croiser partout autour de Montréal. Du moins c'est ce qu'affirme la signalétique routière.

    P comme Poutine, la spécialité culinaire du Québec à base de frites, fromage et sauce brune. Loin de la grande gastronomie, ce plat a le mérite d'être peu cher et particulièrement nourissant. On peut également en déguster d'excellentes au homard...

    Q comme Québec, la Belle Province.

    R comme Ruelles, celles qui, indissocilables de l'urbanisme Montréalais et probablement de beaucoup de villes d'Amérique du Nord, desservent l'arrière des maisons.

    S comme SAQ (Société des Alcools du Québec), société d'État chargée de la commercialisation de l'alcool sur tout le territoire du Québec. Les généreuses taxes appliquées portent la moindre piquette au tarif d'un grand cru.

    T comme Taxes, qui ne sont jamais incluses dans les prix affichés. C'est énervant au plus haut point.

    U comme Universelle, l'exposition de 1967 dont il reste encore quelques pavillons, dont celui de la France reconverti en casino.

    V comme Village, le quartier gay de Montréal. En journée on peut y croiser de jolis spécimens. Les nuits y sont - dit-on - de tous les excès.

    W comme Waquete. Le Waquete est un animal aquatique nocturne que l'on doit probablement croiser dans les eaux du Saint-Laurent, puisque né à Montréal.

    X comme Xavier Dolan, jeune et talentueux réalisateur Montréalais, dans la sélection officielle de Cannes cette année.

    Y comme Youville, Marguerite d'Youville, née Marie-Marguerite Dufrost de Lajemmerais, le 15 octobre 1701 à Varennes, près de Montréal au Canada et décédée le 23 décembre 1771 à Montréal. Religieuse catholique, fondatrice des Sœurs de la Charité de Montréal, communement appelées Sœurs Grises, elle est la première personne née au Canada à être canonisée. Liturgiquement commémorée le 3 mai (ou le 16 octobre, au Canada).

    Z comme Zigomatiques, ceux qui s'agitent chaque année durant le festival Juste Pour Rire, l'un des très nombreux festivals qui ont lieu tout au long de l'année à Montréal.

    10 commentaires:

    1. Voila qui donne envie d'aller y faire un tour...même la nuit! :)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Pourquoi ton "même" sonne-t-il comme un "surtout" ? :D

        Supprimer
    2. 26 bonnes raisons de bien profiter de la Belle Province.

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Et l'on pourrait en donner bien d'autres !

        Supprimer
    3. Il faudrait peut être que j'y fasse un tour histoire de me ressourcer... ;-)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Tu sais à qui t'adresser pour acheter ton billet ;)

        Supprimer
    4. Je sens un billet plus ou moins lointain sur Jeanne Mance.

      RépondreSupprimer
    5. Ça donne envie....
      T'a pensé à la branche tourisme pour un emploie, avec tous les français qui y vont :)
      Bonne suite Tambour:)

      RépondreSupprimer
    6. Ouais, ça donne très envie ! B comme Becs !

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !