• A propos
  • Me contacter
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • L'Oiseau Bleu
  • Vine
  • 12 décembre 2014

    11 Questions cuisine

    Un petit tour chez Doréus m'a fait découvrir ce petit questionnaire culinaire. Onze questions, comme les onzes doigts de la main.

    Let's go !

    1/ Inaugures-tu une nouvelle recette quand tu as des invités ou préfères-tu la tester d’abord en solo (ou sur ta famille) ?
    Niveau boustifaille et casseroles, je me débrouille plutôt pas mal. Donc je n'hésite pas à transformer mes invités en cobayes vivants et, jusqu'à présent, personne ne s'est plaint. Ou alors mes invités sont de fieffés hypocrites. 
    2/ Quand tu es en rade d’un aliment, tu vas chez le voisin pour être dépanné ou tu changes tes plans ?
    Je file chez au petit super marché du coin. Et si vraiment je suis en rade totale d'un truc indispensable et introuvable, comme de la panse de castor ou de la gelée de hareng saur à la réglisse, alors je change de plans. A l'impossible nul n'est tenu. 

    De manière générale je suis plutôt organisé quand j'invite : j'élabore mon menu à l'avance et fais une liste de courses, de sorte à ne pas me retrouver dans l'embarras le moment venu. Souvent même, l'idée d'un plat ou d'une recette me vient précisément parce que j'ai en ma possession un ingrédient rare ou atypique. En ce moment j'ai des pelures de truffe. Elles finiront probablement - en partie - dans un prochain risotto au foie gras...
    3/ Comment préfères-tu la cuisson des œufs ?
    J'adore les oeufs. J'en mange tous les matins pour mon petit déjeuner. Je les préfère au plat, le jaune encore coulant. Avec une pincée de cumin, de piment d'Espelette ou de paprika fumé. Si tu me fais une omelette, alors laisse-là légèrement baveuse. Dans une salade verte ou simplement sur un morceau de très bon pain, j'aime aussi beaucoup les oeufs mollets, qui, contrairement à Jacques, ne doivent pas être trop cuits, eux...
    4/ Si parmi tes invités il y a des enfants, leur prépares-tu quelque chose de différent que ce que tu mitonnes pour les adultes ?
    Jusqu'à présent il n'y a jamais eu d'enfants parmi mes invités. Ca résout pas mal de problèmes. Et s'il y en avait ben il mangeraient comme tout le monde. Aux parents de gérer la situation.
    5/ Par rapport à ton enfance, y a-t-il des aliments que tu t’es mis à aimer, et au contraire d’autres que tu n’aimes plus ?
    Mes parents m'ont toujours fait manger de tout, y compris des épinards et des z'haricots verts.  A une époque j'ai fait un blocage total sur la viande de cheval, rapport à l'animal trop sympa - le cheval, je l'aime, je le mange. Aujourd'hui j'y suis revenu mais avec modération. Je trouve à la viande de cheval une saveur un peu sucrée qui ne me convainc pas tellement. J'ai aussi longtemps eu un gros blocage sur la viande crue en tartare, alors que maintenant j'adore ça.

    Le seul légume qui me révulse, c'est le navet violet... Alors ça, c'est franchement pas bon.
    6/ A choisir : du bio qui a fait le Tour du Monde pour rejoindre ton marché hebdomadaire ou des produits du terroir que tu vas chercher chez les producteurs du coin (avec juste un peu de pesticide, mais pas trop) ?
    N'étant pas du tout un convaincu du Bio tel qu'il est pratiqué aujourd'hui,  je ne me pose même pas la question : je prends ce qu'il y a, point. En plus, le nord de Toulouse est riche en maraîchage. On n'est pas à plaindre, et l'on trouve à peu près de tout sans que mon poireau ou ma laitue aient fait trois fois le tour de la planète.
    7/ Regardes-tu les émissions culinaires «à la mode» ?
    N'ayant pas pour l'instant de télévision, la question ne se pose pas vraiment. D'une manière générale j'aime bien ces émissions, à petite dose. Donc si chez mes parents ou des amis je tombe nez à nez avec l'une d'elles, oui, je regarde, avec un certain plaisir. Même si Cyril Lignac m'insupporte...
    8/ Quand tu vas dans un restaurant typique, tu commandes une spécialité ou un steak-frites (nan parce que j’en connais qui le font…) ?
    Généralement je vais m'attaquer aux trucs bien locaux, typiques du coin. Et plus c'est bizarre, plus j'aime. Je me souviens d'un resto en Aragon, où j'avais mangé des joues de porc absolument fameuses sous les yeux intrigués de mes voisins de table qui s'étaient rabattus sur une rassurante - et non moins délicieuse - paella...
    9/ Es-tu un puriste des recettes régionales (clafoutis forcément à la cerise, far uniquement aux pruneaux, tarte flambée crème, lardons, oignons et rien d’autre…) ?
    Je suis assez conservateur avec les traditions et les recettes régionales, tout en tolérant une certaine marge de manœuvre, et particulièrement pour les recettes de type familial. Le clafoutis, certes c'est bon avec des cerises - surtout aigres, les fameuses guignes ! - mais c'est aussi délicieux avec des prunes ou des mirabelles. 
    L'essentiel je crois est de ne pas trahir l'esprit de la recette, son essence profondément paysanne et familiale, ou de son esprit bourgeois imprégné de luxe et de raffinement. Après, en toute matière - y compris en cuisine - l'hérésie passagère fait partie des menus plaisir de la vie dont il faut savoir ne pas se priver...
    10/ Penses-tu que les knackis Hert* soient réellement conformes aux véritables knacks alsaciennes ?
    Ha mais oui. Avec des vrais morceaux d'alsaciens dedans. Pourquoi cette question ?
    11/ Comment vois-tu notre alimentation dans 30 ans ?
    Je ne sais pas du tout ce qu'elle sera.
    A mon avis, les seules choses qui auront probablement changé dans 30 ans sont, d'une part, les techniques de culture et la modération de l'usage des produits phytosanitaires (encore qu'il existe des disparités énormes à ce sujet entre les différents pays européens, certains produits interdits ici sont parfaitement légaux là-bas) ; d'autre part la proportion de produits industriels entrant dans notre alimentation, sur lesquels le consommateur n'a aucune possibilité de contrôle. C'est donc probablement sur la qualité des aliments que quelque chose aura changé. Je l'espère, en bien.

    Je ne crois pas aux grands bouleversements en la matière.Voici 50 ans, on nous promettait que l'homme de l'an 2000 se nourrirait de pilules multicolores qu'il avalerait une fois par jour. Le présent nous montre à quel point ces prophètes avaient vu faux.

    Dans 30 ans les gens continueront à manger des légumes, des tartines de confiture, de la viande grillée, des huîtres et du foie gras, en buvant de la bière et du bon vin...

     * * *

    Tiens, j'aimerais bien savoir ce qu'en pensent Jegoun, Le Faucon, l'ami niçois , la petite souris malicieuse et la gourmande toulousaine.

    13 commentaires:

    1. Ah ben voilà, je voulais sauter mon repas ce midi, et maintenant j'ai faim ! Bravo !

      RépondreSupprimer
    2. Tu veux dire que je vais devoir écrire sur mon blog :-D ? En tout cas on se rejoint sur pas mal de trucs. Et plus ça va plus j'ai hâte de venir manger chez toi un jour ! (comment ça je m'invite ?)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Souviens-toi, hier soir je t'ai proposé de venir souper à la maison prochainement mais tu as décliné et invoqué de fallacieuses obligations familiales :p

        Supprimer
    3. Je vais tenter de répondre demain (et de lire ton billet).

      RépondreSupprimer
    4. Pour le point n°6, cher Tambour, puis-je vous rappeler que vous ne vivez plus à Toulouse ? En invoquer la proximité des tenues maraichères quand on vit de l'autre côté de l'Atlantique, hein...

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Il ne t'aura pas échappé, à la lecture assidue de mon blog, que depuis un mois je m'en suis retourné vivre à Toulouse...

        Supprimer
      2. Ouch ! Il m'a échappé ; je ne suis donc pas (assez) assidu.

        Supprimer
    5. J'essaie de te répondre si possible avec une ou deux photos avant la fin de l'année. Bises

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Hop ! http://vudubalcon.blogspot.fr/2014/12/11-questions-cuisine.html

        Supprimer
    6. Comme je le disais chez François Le Niçois, je suis la créatrice de ces questions et je suis ravie de voir qu'elles ont un sursaut de vie encore au bout de plus de deux ans. Tu comprendras mieux qu'il y ait une question alsacienne sur les knacks ;)
      Je suis assez d'accord avec pas mal de tes réponses, et je suis aussi une fan des joues : porc ou bœuf, j'ai testé les deux et j'adore !!
      Merci aussi d'avoir fait circuler ces questions, j'irais voir ceux que tu as tagué, là je vais retourner dans la vie réelle, les enfants veulent faire un jeu de sociétés :) Ça ne se refuse pas !

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !