• A propos
  • Me contacter
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • L'Oiseau Bleu
  • Vine
  • 14 novembre 2015

    13 novembre 2015


    “Sauvons la liberté, la liberté sauve le reste.”
    [Victor Hugo / Choses vues, 1851] 

    3 commentaires:

    1. un peu utopique.
      désolé. je vous lis ET bien sûr adhère à tous vos propos.
      un fait doit être dit, répété et asséné : nous sommes depuis longtemps en guerre. inutile de se voiler la face.
      j'ai la malheureuse impression d'assister à un match de football. une équipe respecte les "règles" et l'autre triche, ment, s'en fout... tous les moyens sont bons pour gagner !
      c'est exactement ce qui se passe ! donc, pas de répit. on cogne, on tape, on élimine. SINON les belles valeurs décrites parX, Y ou Z sur tous les réseaux seront inexorablement détruites. et nous le savons. il n'y a jamais eu de guerre propre. celle-là nous est infligée. nos plus belles paroles, nos plus beaux souhaits, nos meilleures prières seront sans effet pour inverser la tendance de nos ennemis.
      fi de toutes les balivernes politiciennes, économiques. tout ce qui arrive est d'une telle évidence : déplacement de populations, attentats aveugles... il n'y a qu'une parade : attaquer.
      si je choque, j'en suis désolé car ça n'est pas mon intention, mais je refuse de me cacher derrière des slogans. je suis conscient, réaliste et même pas en colère, seulement déterminé.

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Vous auriez pu attendre un peu pour ce genre de considérations...

        Supprimer
      2. je compatis. depuis quelques jours, je constate que beaucoup de gens se voilent la face. je comprends que vous ne partagiez pas mes "considérations". par contre, attendre ? mais attendre quoi ?
        à partir de combien de morts estimez-vous qu'il sera enfin temps de réagir ?
        je respecte le deuil de tout un chacun, mais je préfère des actes que de longues et sempiternelles lamentations.
        respectueusement.

        Supprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !