• A propos
  • Me contacter
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • L'Oiseau Bleu
  • Vine
  • 21 novembre 2015

    Pluie de novembre

    Voici venue la pluie, la pluie de novembre. La pluie froide, glaciale, pénétrante. Une pluie de désolation qui s'abat sur les arbres agonisants qu'étouffe un ciel d'abandon.

    Je n'ai jamais aimé le mois de novembre, sa détresse soudaine après l'agitation tourbillonnante de l'été puis la pétillance méridionale de l'automne si doux et la tiédeur de l'arrière saison, naguère encore  voluptueusement languissante.

    Novembre, Brumaire, période des brumes et des brouillards dont je peux savourer certains matins le spectacle, grandiose et féerique à la fois, de la campagne en éveil au sortir de la nuit et de ses pudiques paysages opalescents voilés de brumes, mollement éclairés par le disque blanc du soleil.  

    Novembre, Frimaire, la période des premiers froids, des manteaux noirs et des premières écharpes, des mains dans les poches et des regards plongés dans le vide le long des trottoirs gris. Novembre, ton teint délavé et tes immeubles désolés qui pleurent sous ta lumière crue parsemée d'oiseaux tristes.

    Non je n'ai jamais aimé cette ambiance de mois de novembre, porteuse de mélancolie.
    Et pourtant, très étrangement, cette année, elle m'avait manqué.

    4 commentaires:

    1. Chaque saison a son charme. Pour moi l'automne évoque les ballades en forêt à la recherche de champignons et de châtaignes, les couleurs flamboyantes des arbres, l'approche des fêtes de Noel avec ses cadeaux et ses douceurs culinaires.

      RépondreSupprimer
    2. cher battant-dome,
      houmph !
      ballade en bordure de mer (finistère nord) avec des 'tites forêts lilmitrophes. vent et bruine qui vous font un bout d'nez tout rouze...
      re-houmph-oups : et... à l'arrivée... un chocolat chaud moussu à souhait suivi d'un gros câlin devant le feu d'bois !
      voui, en breton, novembre, c'est le mois noir.
      m'en fiche, nous, dans ce blog, on voit tout en roze ! lalalèreu...

      RépondreSupprimer
    3. Perso, je trouve qu'au contraire, novembre est un bon mois à peu près paisible où il est vrai, on aime s'emmitoufler dans une couverture, à boire des cappuccinos au feu d'une bougie qui, en vérité, pue mais c'est pas grave. C'est le bon mois pour profiter de soi.

      RépondreSupprimer
    4. Seule la fraîche pluie d'été et la neige de coton sont douces.
      Les autres pluies sont contraintes, presqu'agressions. Et celle de novembre, celle dont tu parles, la pénétrante comme une lame, qui te tient comme mordu... C'est sans doute la pire, en effet.
      Mais c'est bien parce qu'elle est souvent là en novembre qu'elle nous rend le mois si désagréable. Alors qu'en fait, il est aussi le mois des vents secs et froids, comme celui d'aujourd'hui, qui vivifie, qui enivre, qui s'éteint dans les bras tiède de celui qui compte différemment dans nos vies ;)

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !