• A propos
  • Me contacter
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • L'Oiseau Bleu
  • Vine
  • 24 décembre 2015

    VACAAAAAAANCES !

    Ça y est, nous y sommes : dans quelques instants sera venue l'heure de 10 petits jours de vacances bien méritées. Enfin ! Il était plus que temps. Je n'aurais pas pu tenir davantage tellement mon niveau d'épuisement est intense. Environ très beaucoup. Au moins 87 sur une échelle de 1 à 10 (non il ne manque pas un zéro). 

    Je n'ai qu'une envie : dormir, dormir dormir, et peut-être dormir. Et dormir encore...

    Nawouel, qui est pourtant dans quelques heures, me semble une chose toute aussi abstraite qu'elle me paraît, vue d'ici, une épreuve pour le moment insurmontable.

    Le plus rude, comme j'ai pu à très juste titre le lire sur d'autres blogs, c'est cette permanente joie exubérante autour de soi (jusques et y compris sur les réseaux sociaux), alors que l'on doit pourtant encore fournir du travail, soigné si possible, et en des quantités qui, elles, ne varient pas. Trop de bonheur autour de soi tue le bonheur !

    Vous verserez probablement une petite larmichette de compassion en apprenant que, Ô comble de la torture, j'ai une fête foraine juste sous les fenêtres de mon bureau et que depuis 15 jours je bosse au rythme des chansons de Tino Rossi, Mireille Mathieu et autres saletés mielleuses, entrecoupées par les cris hystériques des gamins en train de s'éclater le trouillomètre sur les manèges.... La vie est un sport de combat psychologique !

    Finalement et en dépit de cette fatigue, accusant le poids des semaines, je n'ai pas déprogrammé mes vacances en cette terre inconnue, loin loin loin dans le vaste grand Ouest Armoricain que je ne connais point z'encore. Un petit changement d'air pour un grand changement d'idées et un Tambour Major qui s'en trouvera tout requinqué pour attaquer 2016 avec panache. Ça aussi, ça va me faire du bien.

    D'ici là, je vous souhaite un très bon Nawouel et de bonnes fêtes de fin d'année à tous et à chacun, et je vous dis à bientôt, pour de nouvelles aventures !

    4 commentaires:

    1. Le beau monsieur, c'est ton cadeau sous le sapin ?
      Joyeux Noël, Tambour Major ! :o)

      RépondreSupprimer
    2. Plein de pensées, je te souhaite un milliard de ronflements profonds et autres joies reconstructrices. Et puis je fais chauffer, une carte bête, allez ;-) Joyeuse fin d'année !

      RépondreSupprimer
    3. Bon voyage au far west ! Tu nous enverras des cartes postales ?

      RépondreSupprimer
    4. Deux semaines de régime kouign-amann et tu reviendras en pleine(s) forme(s)... ;-)

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !