• A propos
  • Me contacter
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • L'Oiseau Bleu
  • Vine
  • 9 février 2016

    A Pâques ou à la Trinité

    J'ai besoin de repos, de calme.
    De dormir, intensément.
    Des heures, des jours, des nuits entières.
    Une bonne grosse coupure. Deux semaines seraient parfaites.

    Les dernières vacances ne sont pourtant pas si lointaines, et je suis néanmoins déjà épuisé.

    Hélas, pour l'immédiat prendre quelques jours de congé au-delà d'un simple weekend est inenvisageable et cela même s'il me reste encore deux semaines à prendre au titre de 2015. Je crois que je peux m'asseoir dessus.

    Depuis une semaine l'ambiance est pesante au boulot et cela ne va pas aller en s'arrangeant. La tempête arrive. Les premiers éclairs ont déjà strié le ciel. Au loin gronde le tonnerre. La foudre sera pour les jours prochains.

    J'aimerais partir, pas forcément très loin. En Turquie, en Sardaigne, en Grèce ou à Séville, je ne sais pas trop. L'Argentine me manque, aussi. Changer d'air et de décors, pour refaire le plein. Me vautrer dans une lascivité passive éhontée. Marcher dans des rues noyées de soleil, baignées par un vent tiède. Flâner. Ne plus voir certains visages. Entendre d'autres langues. Voir des gens rire et des arbres en fleurs sur un fond de ciel bleu. M'enivrer jusqu'à l'étourdissement de cet ailleurs qui serait l'espace de quelques jours un autre chez moi.

    A Pâques, peut-être ? Ou à la Trinité. En tout cas avant cet été, question d'équilibre mental.
    Sauf que l'ambiance ici n'est pas exactement propice à parler vacances...

    Ma vie presque ordinaire.

    8 commentaires:

    1. Je me permets donc de planter ici en vitesse un bananier afin qu'il diffuse son ambiance d'ailleurs et nourrisse des projets sympathiques et raffraîchissants !

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Tu peux aussi me laisser ton copain l'iguane en villégiature...

        Supprimer
    2. Ah la vie ordinaire... Heureusement il s'y glisse des moments extra-ordinaires. Alors vivement un moment extra-ordinaire ^^

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Des moments extra-ordinaires, il y en a, fort heureusement. Des petits bouts de pas grand chose. Comme l'autre soir ce crépuscule fabuleux, ou encore hier matin, au loin les Pyrénées enneigées qui se détachaient sur un ciel bleu parfait... Des petits bonheurs à grappiller au jour le jour et dont je te sais parfaitement coutumier :)

        Supprimer
    3. Si c'est pour partir à "La Trinité" la Martinique me semble inévitable...

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. C'est une idée à creuser. La Martinique ne fait pas partie a priori de mes destinations fétiches mais je crois que ceux qui s'y sont essayé lui ont trouvé un petit goût de reviens-y :)

        Supprimer
    4. Bon courage et bon repos. La période est fatigante...

      RépondreSupprimer
    5. Eh oui ce n'est pas toujours facile le quotidien... bon repos ;)

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !