• A propos
  • Me contacter
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • L'Oiseau Bleu
  • Vine
  • 18 novembre 2016

    Se sentir nul

    Je me sens nul.
    Journée de merde.
    Je m'en veux de ne pas réussir à faire ce que l'on me demande correctement.
    Je me sens nul de ne pas être aussi rigoureux que ce que je voudrais être.

    Envie de chialer, de me donner des baffes.

    Ce n'est rien de super grave. Rien de dramatique en réalité.
    Des petites choses qui minent la confiance que l'on m'accorde.
    Des petites choses qui me font me sentir super mal, culpabiliser.
    Des petites choses qui, en réalité, m'anéantissent, peut-être au-delà du raisonnable.
    Des petites choses qui font voler en éclat ce balbutiement de confiance en moi.

    Des mots, des reproches, qui pour moi sonnent durement.

    Je suis tellement contrarié que je n'ai même pas mangé à midi. Pas faim. Envie de rien, sinon de me cacher sous un tas de pierre et de croupir sous ma honte.

    Pfff... merde.

    9 commentaires:

    1. Bah Mr Tambour ! NON , on se laisse pas miner par des petites réflexions.
      Ok c'est pas ton jour et alors !
      ça arrive à tout le monde, t'es fatigué , demain sera un autre jour , en plus c'est le week-end, respire .
      On se secoue , aller :)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Une bonne soirée avec des amis, une nuit de sommeil réparatrice, et ça va déjà mieux :)

        Supprimer
    2. Hypersensibilité et un peu de narcissisme qui fait que l'image que tu as de toi entre en conflit avec l'image que tu crois que les autres ont de toi: peur d'une tromperie sur la marchandise... Et si tu voyais les choses plus simplement, comme elles viennent, qui serait déçu ?

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. J'y vois aussi les méfaits d'une trop grande exigence avec moi-même et d'une totale implication dans ce que je fais. Difficile de déconstruire un schéma dans lequel on a grandi.

        Supprimer
    3. Il y a quelques stations comme ça dans ce chemin de croix qu'est parfois la vie :)...

      RépondreSupprimer
    4. Je ne vous connais qu'à travers nos échanges de blogueurs, mais je suis persuadé qu'il faut beaucoup s'aimer soi-même pour être aimé : ce qui émane de nous relève d'une alchimie impalpable. Nous avons tous nos vallons et nos plaines. Je vois que ça va déjà mieux. Si ce n'était pas le cas, je vous aurais un peu secoué, non mais !

      RépondreSupprimer
    5. Il y a des jours "sans". Demain sera meilleur. Il vaut mieux voir le verre à moitié plein que celui à moitié vide.

      RépondreSupprimer
    6. Aïe, la confiance en soi... cette plaie... Je ne sais pas s'il faut nécessairement avoir confiance en soi, ou ne pas être exigeant, ou autre... les doutes ça a du bon... sur le coup ça fait mal et puis grâce à ce que tu as en toi, ce que tu as déjà construit, tu te sers de tout cela pour repartir vers une vie encore plus forte. (bon je dis ça, mais moi je doute tout le temps)

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !