• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • L'Oiseau Bleu
  • 1 janvier 2017

    1er Janvier


    A l'heure où paraîtra ce billet, je serai quelque part en Ariège, au coin d'un feu de cheminée, en compagnie de quelques amis et d'un bon verre de vin, tandis que sur le coin de la cuisinière aura mijoté quelques plats délicieux dont le maître des lieux a le secret...

    2016 a été une année professionnellement et humainement assez mouvementée : quitter la maison des fous et une ville en déliquescence au prix d'un petit burn-out passager, non sans avoir préalablement rencontré l'inénarrable Loulou le Roi des Calamars ; avoir retrouvé une certaine forme de sérénité professionnelle ; avoir essayé de répondre aux sollicitation de Cupidon qui avait décidé de me faire tourner en bourrique ; avoir terminé l'année par la concrétisation d'une grosse décision qui pourrait changer pas mal de chose d'ici la fin de l'année... Oui, 2016 a été bien remplie en définitive.

    En regardant l'année écoulée, me revient en tête cette question que je m'étais vu poser il y a 4 ans en Argentine et dont j'ai presque fait une quasi-devise : "Que feras-tu pour que cela arrive ?".

    Si je devais vous formuler un vœu pour la nouvelle année, ce serait celui que vous ayez la force de prendre les décisions qui vous sont importantes et d'aller de l'avant, en vous donnant les moyens de ce que vous désirez. Parce que quoiqu'on en dise, la personne la plus importante dans votre vie, c'est vous.   

    Très bonne année 2017 à tous et à chacun !

    12 commentaires:

    1. Bonne Année Tambour et trouve ton chemin qui te mènera vers le bonheur et l'accomplissement

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Merciiii !
        J'ai envoyé des petits cailloux blancs dans une grosse enveloppe fin décembre, on verra bien si je trouve le chemin :)

        Supprimer
    2. Bonne année mec... A bientôt, qui sait, de te faire un coucou dans la ville rose...

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Avec plaisir. Fais moi signe le moment venu :)

        Supprimer
    3. Bonne année en perspective donc ;) Néanmoins, pour se donner les moyens de ses ambitions, il faut une réelle convergence de facteurs aussi divers que variés, parfois difficiles à atteindre. Comme personnellement je n'y arrive pas, je me dis qu'après tout, l'essentiel est la contingence. On se console comme on peut !

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Aide-toi et le ciel t'aidera, dit-on. L'idée est surtout d'avancer et de se battre, de ne pas laisser tomber, et de garder espoir. C'est très optimiste comme message je trouve.

        Supprimer
    4. Je risque de t'emprunter ton "Que feras-tu pour que cela arrive ?", je le trouve formidable ! Je te souhaite beaucoup de bonheurs et de succès (et un paquet d'âneries drôles, n'oublions pas le frivole donc l'essentiel ;-))

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Ho mais je compte bien que 2017 m'apporte son lot d'âneries. Et le "Que feras-tu pour que cela arrive ?" est libre de droit =)

        Supprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !