• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • L'Oiseau Bleu
  • 20 avril 2017

    Hésitation finale

    Cela fait des mois que cela dure. Des mois qu'on les regarde sous toutes les coutures, qu'on les compare en jaugeant les avantages des uns et des autres, leurs inconvénients, par rapport à ce que l'on ressent, à ce dont on a envie et à ce que l'on ne veut pas, aussi. 

    Des mois l'on se pose dix mille questions, qu'on en choisit un et puis que, finalement on se dit que non, ce serait peut-être mieux l'autre, et que... pfff au fond on n'en sait plus rien. 

    Car la pléthore du choix tue le choix. 

    Entre les options traditionnelles et celles que l'on nous promet plus "modernes", la lutte est inégale. Le cœur ou la raison ? La raison ou le cœur ? Et pourtant il faudra choisir, décider. Trancher. 

    Le jour venu il n'y aura pas tellement de possibilités de tergiversations supplémentaires. Le cœur palpitant face à l'offre, il faudra arrêter son choix et en assumer les conséquences. Un choix et un seul. 

    Choisir c'est renoncer, un peu.

    Et une fois le processus lancé, il sera trop tard pour se raviser. Il faudra faire avec. Pendant quelques années.

    Pour ma part je pensais avoir trouvé, mon choix était arrêté. Il me semblait clair et cohérent. Et puis l'autre jour, Paf ! voilà-t-y pas que je me mets à douter face à une autre possibilité ma foi fort séduisante, remettant tout en question. Du coup, c'est reparti pour un tour : comparer, regarder, imaginer... C'est épuisant. 

    Pourtant d'habitude je me décide assez vite et j'ai les idées plutôt claires. Mais pas cette fois-ci. 

    Oui, c'est une chose parfois difficile que de choisir le prochain coloris de sa chambre...  

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !