• A propos
  • Me contacter
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • L'Oiseau Bleu
  • Vine
  • 7 janvier 2015

    Ignoble

    Ignoble
    Infâme
    Inhumain
    Barbare...

    Et ce que je peux lire ici ou là sur Twitter est abject.

    Parce que nos libertés fondamentales sont directement visées.
    Parce que nos libertés fondamentales sont les piliers de notre Démocratie.
    Parce que la liberté n'a pas de prix.

    Rassemblement ce soir à Toulouse, 18 heures, place du Capitole.


    Un ami journaliste me pose cette question :
    "Faut-il des morts pour qu'une société se rassemble ? Et encore, se rassemble-t-elle ou essaie-t-elle, encore plus, d'exclure l'Autre ?"
    A méditer...

    13 commentaires:

    1. De toutes mes forces avec tous ceux qui sauront se rassembler pour faire face à cette barbarie sans nom... Mon esprit pleure ces grands noms qui ont baigné mon adolescence, forgé mes convictions, ma capacité a ignorer les lieux communs en terme de presse informative, suscité mon admiration devant des traits si bien tracés pour me faire sourire parfois... malgré l'horreur du monde qui nous entoure... Trop de mots tuent les mots, parfois un dessin suffit. Alors... Je ne sais pas dessiner, mais aujourd'hui, les mots restent dans ma gorge... Et de tout cœur, avec toi, Charlie...

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Effet assommoir des médias oblige, je suis encore ce soir tout abasourdi...
        Comme je l'ai twitté tout à l'heure, rions. Ne sombrons pas dans la morosité. Oui, rions ! C'est certainement ce qu'ils auraient voulu que l'on fasse.

        Supprimer
    2. Se rassembler, pourquoi faire? Pour montrer qu'on est unis? Quelques heures?
      Non. On aurait pu éviter tout cela si notre gouvernement avait pris en compte la menace qui dure depuis 3 ans. Au lieu de ça, on s'est cachés, comme à notre habitude. Que fera t'on demain ?

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Se rassembler, pour la mémoire des victimes... Déjà, ce sera pas mal.

        Supprimer
    3. Je suis d'accord avec ton ami journaliste, ils seraient tant que certains cessent de jouer avec le feu dans les médias.

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Ouep. Mister Z a été privé de sa tribune à distiller du purin, et j'apprends à l'instant que Houellebecq interrompt la promotion de son bouquin et part pour une destination inconnue... Ça devrait commencer à alléger un peu la sauce.

        Supprimer
    4. "Je suis contre mais je me battrai pour que vous puissiez l'exprimer" disait Voltaire. C'est de plus en plus d'actualités.

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Oui. Sauf que Voltaire - si tant est qu'il ait jamais réellement prononcé ces paroles - défendait l'autre côté...

        Supprimer
    5. Fred Camino : les médias ne sont jamais qu'un miroir - plus ou moins déformant, je suis d'accord - de la réalité sociale. Si certains d'entre eux semblent jouer avec le feu, c'est qu'ils se font l'écho d'acteurs sociaux qui ont pris les allumettes et un bidon d'essence.

      RépondreSupprimer
    6. Nos libertés sont précieuses, il faut les défendre à tout prix. Se rassembler, c'est aussi montrer à ceux qui tuent que nous sommes toujours là, debout.
      Maintenant, je crains la récupération politique, les amalgames... Notre pays n'avait vraiment pas besoin de ça. :-(

      Quelle tristesse.

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Ha mais la récupération aura lieu. Elle a même commencé dans les premières minutes qui ont suivi les événements....

        Supprimer
    7. Réponses
      1. Pour moi ce n'est pas de la tristesse. Mais un coup de massue...

        Supprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !