• A propos
  • Me contacter
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • L'Oiseau Bleu
  • Vine
  • 14 juin 2016

    My love is illegal

    Une réaction indirecte aux faits d'Orlando, dont l'horreur choque de par sa brutalité massive et la jeunesse des victimes. Qu'elle ne nous fasse pas oublier que, ailleurs dans le monde, et contrairement aux USA ou en France (depuis 1982 seulement), être Gay demeure une infraction pénale qui conduit directement en prison ou sur le peloton d'exécution.

    Au Cameroun, au Sri Lanka, à Singapour, en Inde... dans 76 pays dans le monde, aimer une personne du même sexe est interdit. Tel est le thème de cette vidéo que j'avais mise en exergue sur ce blog depuis quelques semaines. Il est temps de lui donner un peu plus de place.


    1 commentaire:

    1. On pourrait écrire un gros bouquin avec le titre de ce billet.
      Savoir s'il est plus sympa de vivre comme des sauvages sans structure sociale ou bien dans une société encadrée par des règles, des tabous et des lois qui régissent les rapports entre les individus, car la légalité, ce n'est pas ce qui est légitime, c'est ce qui a été décidé par des personnes que nous avons désignées à cet effet.

      La plupart des individus, en France, se satisfont de l'encadrement strict que nous donnent les dix-sept mille pages de lois et décrets publiés chaque année au journal officiel. D'autres, on l'a vu récemment, protestent avec véhémence contre les modifications des règles existantes, habitués à leur cadre, malgré toute sa rigidité.

      Un petit nombre d'entre nous ne se conforme pas aux contraintes du droit écrit, pas plus qu'aux obligations morales dictées par la religion majoritaire. Ceux-là ont généralement des ennuis car ce qui est illégal est interdit.

      Les loi ne sont ni parfaites, ni justes, ni équitables. Elles sont pensées par des hommes pour des motifs pas toujours avouables, et même de moins en moins. Elles permettent, partout dans le monde, de tenir les peuples par la peur car la loi est avant tout répressive. De la même façon, la religion (je n'en vise aucune en particulier) n'est rien d'autre que la peur d'un être invisible censé nous juger en vertu de lois édictées il y a perpète à un type dont personne ne peut attester l'existence.
      Les lois évoluent. Certains domaines sont privilégiés, d'autres se durcissent. En France, il est désormais légal de se marier lorsqu'on est de même sexe. Dans ce même pays, il est devenu illégal de parler librement de certains sujets. On pourrait croire que c'est un équilibre, en réalité, ce n'est pas innocent. C'est un strict encadrement. Une prison pas si virtuelle qu'elle en a l'air.

      Il est interdit d'interdire, lisait-on sur les murs en mai 68. On en est loin.

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !