• A propos
  • Me contacter
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • L'Oiseau Bleu
  • Vine
  • 24 février 2013

    Éloignement

    Je le sens s'éloigner... C'est imperceptible, des détails qui ne trompent pas. Quelque chose a changé, en lui, ou en moi, ou en nous deux.

    Nous ne nous sommes rien promis du tout, nous ne nous sommes engagés à rien l'un envers l'autre, si ce n'est de passer du bon temps ensemble tant que je serai en Argentine. Nous ne voulions rien de "sérieux", c'était clair depuis le début.

    Aussi nous nous permettons tous deux de vivre tout à fait librement, ce dont je ne me prive pas et ce dont il ne se prive pas non plus, je ne suis pas dupe. Mais je sais que dans une autre perspective, une telle situation ne me conviendrait absolument pas. 

    J'aime beaucoup ce garçon et je sais qu'il m'aime beaucoup aussi. Peut-être moi un peu plus que lui... 

    13 commentaires:

    1. Tu garderas de bons voire d'excellents souvenirs de ce garcon, c'est l'essentiel et qui sait peu etre viendra t'il faire un tour en Europe.

      RépondreSupprimer
    2. Il vaut mieux que ça se passe comme ça, la "rupture géographique" n'en sera que plus douce! :)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Oui, c'est aussi ce que je me dis, même si sur le moment ca fait chier, ca fait mal.

        Supprimer
    3. Mais naaann, merde putain !! Vive l'Amour quoi !!! Alleeeeeez ! <3

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Illustration typique d'une relation qui ne dit pas son nom et qui hésite entre deux... Pourquoi j'ai pas attendu d'être à Toulouse pour le rencontrer lui putain ?!

        Supprimer
      2. Parce que le Destin est un sale connard dont l'objectif premier est de faire chier un maximum et qui se régale de nous regarder pleurer quand il a réussi d'une chiquenaude à écarter le bonheur.

        Mais doit bien y avoir un mec à Toulouse, ou à côté, ou un peu plus loin... Qui n'effacera rien, mais, quand même... Non? Je suis prêt à parier que si. Parce que la Chance aime aussi contrarier le Destin.

        Supprimer
    4. Réponses
      1. Oui. Surtout qu'il en reste peu avant le grand départ. Alors profitons. Et (je parle pour moi) essayons de mettre le cerveau en veilleuse.

        Supprimer
    5. En même temps, si tu l'avais rencontré à Toulouse, rien ne dit que ça aurait été aussi bien entre vous ! Parce que tu aurais été dans ton milieu, avec tes contraintes et tes habitudes et aussi parce que tu n'aurais pas aussi facilement lâché prise qu'en étant à l'autre bout de la planète, loin de tout, loin de toute pression, loin de toi (aussi, un peu quelque part, non ?). Tu garderas bien sûr les souvenirs, mais aussi (ça ne m'a pas échappé) une meilleure idée de ce que tu attends toi d'une relation. Et ça, c'est sans prix !
      En attendant, c'est sûr, ça va piquer un peu...

      RépondreSupprimer
    6. Et si tu regardais ca d'un autre angle?
      Et si cela t'avais permis tout simplement en plus des bons moments passé de savoir exactement se que tu recherches et se que tu attends d'une relation avec un mec? ;)
      Oui je sais cela ne me ressemble pas d'être optimiste mais bon, la vie me sourit actuellement après tant de mois noirs donc j'essaye d'insufler cela à d'autres :)

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !