10 février 2013

Nouvel An Chinois à Buenos Aires

Ce week-end on fête un peu partout dans le monde le Nouvel An Chinois et le début de l'année du Serpent. Capitale cosmopolite s'il en est, Buenos Aires possède son quartier chinois, à Belgrano, qui accueille pour l'occasion des milliers de visiteurs.


L'unique rue, qui constitue la partie "visible" du quartier, se transforme en un gigantesque fleuve humain à travers lequel il est parfois difficile de se frayer un passage. Les boutiques, bondées de chalands, ont fait le plein de colifichets et autres chat porte-bonheur. La tentation est omniprésente. Pour être franc, je n'ai pas pu résister...


Entre deux étals de bouffe qui emplissent l'air d'odeurs toutes plus alléchantes les unes que les autres - je vous passe le détail des beignets de crevette, pains de viande frits à la sauce piquante ou encore ce rafraîchissant thé glacé hyper-sucré dont la moindre gorgée rendrait diabétique un troupeau éléphants, parmi bien d'autres hérésies diététiques - des stands proposent de faire découvrir la culture chinoise, en particulier la calligraphie. 


Bien sûr, le clou du spectacle reste le grand Dragon qui, après être passé de maison en maison pour apporter fortune et prospérité, danse au milieu de la foule dans la liesse générale. Bon, j'avoue avoir été un poil déçu car je m'attendais à voir un énorme dragon vert et rouge comme on peut en voir ailleurs en Chine. Et surtout la chorégraphie ne semblait pas super au point car, visiblement l'animation de l'animal manquait parfois de synchronisation. Mais bon, le spectacle restait tout de même fort plaisant.


Un peu en dehors du quartier, juste à l'entrée de celui-ci, se déroule une immense foire artisanale essentiellement dédiée à la bouffe. Là encore on se presse on se bouscule au milieu d'odeurs de friture et d'un joyeux chahut populaire bon-enfant. Sur une grande et belle scène se déroulent des démonstrations d'arts martiaux ainsi que de danses populaires. Le soir tombe, il fait très bon, les gens assis dans l'herbe partagent un maté, des couples s'embrassent, des enfants rient...

Étrange et amusant choc des cultures, à quelques dizaines de mètres de là, sous une grande  gloriette, des danseurs de tango aux cheveux argentés essaient impassiblement d'exister malgré le flot de décibels aux accents si peu porteños ...


Bonne Année du Serpent à tous !

4 commentaires:

  1. Excellente année du serpent avec un chat porte-bonheur et un beau souvenir argentin

    RépondreSupprimer
  2. Bonne année du serpent. :)
    Si tu aimes les quartiers chinois, il faut que tu visites celui de Montréal. :)

    RépondreSupprimer
  3. Bonne année du Serpent !
    Trop beaux les matous !!! j'en veux z'un !!!!

    RépondreSupprimer

Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

Ce billet vous a plus ? Il vous fait réagir ?
En mon absence vous pouvez laisser un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
Sinon passez directement à l'étape suivante.
5) Cliquez sur Publier.
6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

Elle est pas belle la vie ?
À bientôt !