• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • Twitter
  • 15 juillet 2019

    La photo du mois : Bâtisse(s) abandonnée(s)

    Bonjour à tous, nous sommes le 15 juillet et c'est l'heure de notre septième rendez-vous avec La photo du mois.

    Chaque mois les blogueurs participants publient une photo en fonction d'un thème donné à l'avance. Toutes les photos sont publiées en même temps sur les blogs respectifs des participants, le 15 de chaque mois, à midi, heure de Paris.

    Ce mois-ci, le thème : Bâtisse(s) abandonnée(s) a été choisi par FerdyPainD'épice.

    Ma photo a été prise il y a quelques semaines au cœur des Pyrénées, à Bagnères de Luchon, ville d'eaux célèbre pour ses thermes romains dont la réputation commence en 25 av. J.-C., lorsque Tibère Claude fait creuser trois piscines. Les thermes de Luchon ne sont alors rien de moins que les premiers après ceux de Naples, dit la devise latine  « Balneum Lixonense post Neapolitense primum » qui est toujours celle de la ville.

    Luchon connut surtout son heure de gloire au XIX° siècle après que la Princesse Eugénie y passe plusieurs mois en villégiature. La ville s'étend, des vastes allées sont percées donnant accès au centre-ville constitué notamment par l'église elle aussi reconstruite au XIXe. L'hôtellerie se développe, les congés payés acquis au début du XXe siècle donneront un dynamisme sans précédent au tourisme. Les points d'entrée s'ornent d'hôtels et de stations services prêts à accueillir le pèlerin à bras ouverts.

    Aujourd'hui beaucoup de ces hôtels sont vides. La modification de la géographie des voies d'accès et le percement de nouvelles voies à profondément altéré l'économie de certaines rues aujourd'hui désertes, ainsi qu'en témoigne ma photo.
     
    A gauche, une ancienne station service, abandonnée. Sur la droite, de vieux garages attendent désespérément l'automobile qui ne viendra plus. Sic transit gloria mundi...

    La photo du mois continue sur les autres blogs participants : Akaieric, Alexinparis, Amartia, Betty, Blogoth67, Brindille, Cara, Christophe, Cynthia, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, FerdyPainD'épice, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Jakline, Josette, Josiane, Krn, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lilousoleil, magda627, Mamysoren, Marie-Paule, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Philisine Cave, Pilisi, Pink Turtle, Renepaulhenry, Sous mon arbre, Who cares?, Xoliv', écri'turbulente.

    6 commentaires:

    1. j'ai toujours bien aimé les stations services abandonnées , par très loin de chez une est devenue une pizzeria l'autre une boutique de créateur, pas mal l'idée je trouve.

      RépondreSupprimer
    2. Elles étaient belles, autrefois, les stations services! Il y en a de magnifiques art-déco, entre autres... Elle est bien triste cette rue...

      RépondreSupprimer
    3. Les rond-points McDo ont tué beaucoup de centre-ville malheureusement cela est bien triste

      RépondreSupprimer
    4. certains vieux garages sont des merveilles, on en croise certains sur la N7.
      bonne journée

      RépondreSupprimer
    5. J'ai toujours été fascinée par ce genre de lieu "fantôme" ; c'est évidemment triste de voir ces rues abandonnées, mais aussi étonnant de voir le charme qu'elles possèdent toujours...

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !