• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • Twitter
  • 8 août 2012

    Au milieu des vignes

    Il y a des week-end comme ça, qui passent en un éclair. Des week-end qui durent un instant mais qui nous coupent du monde aussi puissamment que plusieurs jours reclus loin du monde. Des week-end où le temps n'a pas d'importance, où tout se passe simplement, sans le moindre heurt ni la moindre aspérité.

    (Poussin, en train de se demander s'il fait une garde-sans ou une garde-contre)

    Des week-end de bon vin et de bonne chaire, ou tout abonde et rien ne manque. Des week-end plaisir et détente, entre bain de mer, plaisirs dionysiaques, parties de tarot endiablées (avec parfois un bon jeu et un bout dans le chien) ou encore de passionnantes recherches géographico-étymologiques érudites (vous vous êtes déjà demandé pourquoi beaucoup de villages autour de Narbonne finissent en "an" ? Nous oui... Et on a même trouvé la réponse !).

    (Pour 5, il y en eut juste assez)

    Il y a des week-end comme ça, mais il y a surtout les gens que l'on y croise. Des personnes avec lesquelles tout est simple et spontané. Des personnes que l'on a l'impression de connaître depuis toujours alors que l'on se rencontre pour la première fois. Des personnes avec qui l'on discute de tout et l'on rigole pour un rien.  Des personnes qui n'hésitent pas à vous prêter un tube de pommade à la cortisone après que l'on s'est fait sauvagement dévorer la cuisse par une araignée géante assoiffée de chair humaine. 
    Des personnes que l'on aura plaisir à revoir... 

    Il était comme ça, mon week-end au milieu des vignes, rempli de soleil et d'amitié.

    (Blanc, rosé, rouge, agréable petite séance de dégustation à la propriété)

    Merci à Poussin, à son charmant mari, à TrailerFou, et mention spéciale à notre hôte très attentionné sans qui rien n'eût été possible. 


    11 commentaires:

    1. Je vois que tu as tiré les bonnes cartes. Bonne vadrouille :-)

      RépondreSupprimer
    2. Tout cela est fort bien. On attends maintenant le billet sur les noms finissant par an dans le Narbonnais.

      RépondreSupprimer
    3. Merci à vous 4, pour ce merveilleux cadeau que vous m'avez fait en acceptant mon invitation.
      La maison parait bien vide et triste maintenant, ce qui me fait encore plus apprécier les souvenirs de ces deux jours exceptionnels et ne me donne qu'envie de renouveler l'expérience.

      RépondreSupprimer
    4. Il y a encore des bouteilles pleines en arrière plan, vous n'aimez pas le vin ou bien? :)

      RépondreSupprimer
    5. ni trop bu (vu ce qui reste dans les bouteilles),ni trop mangé (y'en a toujours qui n'aiment pas le gras...!)

      RépondreSupprimer
    6. J'aime bien ton billet (comme d'hab en mpême temps), il est plein de lenteur, de douceur et de bien-être, ça fait du bien !

      RépondreSupprimer
    7. Cela a été plaisir de te rencontrer Tambour Major, même si je n'est pas été très prolixe (vieille habitude de garde fou), ta gentillesse et ton érudition ont été trés plaisantes. Finir ces vacances ainsi ya pas mieux .

      RépondreSupprimer
    8. Que de bons mots et de photos choisies pour illustrer ce week-end qui fut pour nous une bouffee d`oxygene, une belle rencontre avec ce veritable toulousain au coeur tendre et a cette noble simplicite qui font de ces rencontres un pur moment de complicite...que nous aurons de tout coeur envie de cultiver.
      Un grand merci a Maxi sans qui cet instant n`aurait su exister!

      RépondreSupprimer
    9. @François : Il manquait quand même une ou deux petites choses pour que ce soit un bon jeu. Je suis sûr que Poussin en rit encore !

      @Krn : Ce serait un peu long à raconter ici mais pour faire simple le suffixe "an" est le dérivatif de "han" qui signifie île ou îlot. Les villages dont le nom finit en "an" seraient ainsi construits sur des îlots émergés suite à l'assèchgement de marais.

      @Maxivirus : Merci à toi !

      @Fred Camino : La photo a été faite avant qu'on ne regou... finisse le Sirah à gauche ainsi que le Marsellan, et peut être aussi la 2nde bouteille de blanc ^^

      @Nigloo : Tu ne vois que la partie émergée de l'iceberg ;)

      @Fred : Il est à l'exacte image du week-end qui'il raconte :)

      @TraileurFou : Plaisir partagé ! Il fallait une première fois, on est en général plus détendu à la seconde ;)

      @Poussin : On se revoit en janvier donc ! :)

      RépondreSupprimer
    10. Ah, il fait bon lire ces billets où l'amitié, le partage, le bonheur irradient les lignes...Merci TM !

      RépondreSupprimer
    11. bon j'ai la réponse sur le boeuf.... sacrés gourmets gourmands !!!

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !