• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • L'Oiseau Bleu
  • 17 mai 2009

    On s'en fout mais quand même...

    Je l'avais prédit il y a quelques mois : pour ne pas faillir à la tradition, l'a France n'a pas, et malgré le déploiement de l'artillerie lourde, remporté la nouvelle édition de l'Eurovision. Quoique les plus brillants experts en stratégie, les plus fines lames de l'underground musical international aient été engagés pour la circonstance et que leurs conclusions fussent unanimes à désigner Miss Lorraine - notre amie Patricia Kaas - comme aspirant à la lourde tâche de représenter le pays du camembert, il faut admettre que le résultat final, même s'il surpasse les scores minablissimes des années passées, reste assez loin du podium rassemblant le trio de tête. 8°... derrière la Norvège, avec un total record de 387 points, l'Islande (218 points) et l'Azerbaïdjan (207 points). Oui oui, l'Azerbaïdjan fait mieux que nous...
    En dépis de cet échec, le résultat n'en est pas moins une prouesse puisque la France réussit à se décoler la pulpe du fond quoiqu'elle se soit faite humilier par un jeune puceau de 23 ans. Quoique après avoir vu la mine du jouvenceau, son sourire à vous faire exploser une phéromone, mon petit doigt me dit qu'il a déjà dû en déniaiser plus d'une... mais c'est un autre sujet.

    Demi victoire, demi échec, verre à moitié vide ou à moitié plein, tout est question de point de vue. Patricia Kaas échappe à la disgrâce d'une humiliation totale sans pour autant accéder au Panthéon des héros victorieux. Miss "Mademoiselle chante le blues" esquive un bannissement mortel du monde de la chanson et du territoire Français en général, qui l'aurait contrainte à demander l'asile politique au Lichtenstein ou au Guatémala. Vous le la croiserez donc pas en train de vendre des beignets sur la plage lors vos vacances à la Grande Motte ou en train de garder des moutons en Haute Corse l'été prochain...

    Bon, je le reconnais : on s'en fout !
    Mais tout de même, je l'avais prédit ...
    smileys Forum

    1 commentaire:

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !