• A propos
  • Me contacter
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • L'Oiseau Bleu
  • Vine
  • 19 décembre 2014

    Treevenge, ou la revanche du sapin de noël garou...

    A l'heure où, à l'instar de beaucoup d'entre vous, l'ami Tto fait son sapin et se casse les boules, dans cette euphorie collégiale de guirlandes bariolées, de vitrines multicolores, de fragrances d'épices et de vin chaud, dans une débauche de sentiments mielleux, il me paraît de bon ton d'apporter une touche d'acidité sarcastique salvatrice.

    Mon petit caramel au vitriol, dont j'avais déjà parlé en 2010, s'appelle Treevenge, un conte de Noël très second degré, gore tout ce qu'il faut, quelque part entre Massacre à la tronçonneuse et le film de zombie.

    Au cœur de l'hiver, le massacre rituel des sapins de noël bat son plein. Découpés, tronçonnés, piétinés, leurs bourreaux ne font preuve d'aucune pitié. Mais derrière leurs épines, la révolte gronde, et la revanche s'ourdit...

    Quoique sorti en 2008, multiplement primé, Treevenge, ou la revanche du sapin de noël garou, demeure encore injustement méconnu d'un large public, et c'est bien dommage...

    Vous ne verrez plus jamais un sapin de la même façon.



    2 commentaires:

    1. Moralité : préférez le sapins synthétiques -ce qui tombe bien dans pour un billet recyclé-
      Autre moralité : on mutile des être vivants dont le cadavre sera emballé dans un sac qui finance une ONG qui équipe des humains mutilés ! Elle est belle l'humanité !
      Noël est vraiment une tradition hypocrite.

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Je ne suis pas entièrement d'accord avec votre conclusion, Ladec04, mais j'aime beaucoup votre seconde moralité -)

        Supprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !