• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • Twitter
  • 27 septembre 2008

    Putain de bordel de merde de machine à la con !!

    Gros gros gros gros GROS ENORME coup de gueule aujourd'hui...

    La raison de mon ire ? Mon ordi qui refusait obstinément de démarrer ce matin. Il l'avait décidé dans ses petits circuits imprimés entre le moment où je me suis couché et celui où j'ai eu l'idée saugrenue de presser du doigt le bouton "ON", pris d'une soudaine envie de me faire chier, retors à toute imploration larmoyante devant un écran qui restait désespérément vide...

    En fait, après une séquence de démarrage normale, le bureau s'affichait, mais...  rien , aucune icone, et le disque se mettait au repos, hop, encéphalogramme plat. Etrange étrange. Je contrôle le gestinnaire des taches et m'aperçois que le "system" est "inactif"... Sacrebleu, je vais t'en foutre moi de l'inactif !! Je redémarre la bête sans plus de succès : nada, quedalle, niet... le néant intersidéral d'une machine froide, morte, inerte, casse burnes. Je sens une légère crise d'hystérie poindre (non, pas le balancer par la fenêtre, là ce serait vraiment irrécupérable).

    Du coup, afin de booter ce malotru, je décidais d'effectuer une restauration du système à l'aide des CD que j'ai retrouvé dans ma bibliothèque...


    Et....

    ... ça a marché.

    Très bien d'ailleurs.

    Trop bien même ...


    Le point positif c'est que désormais mon ordi fonctionne à nouveau comme au premier jour. J'ai même gagné 37 Go d'espace disque. Incroyable non ? Pas tant que ça lorsque l'on sait que l'opération a littéralement formaté mon disque et basardé tout son contenu !!! Adieu logiciels, dossiers de sauvegarde, photos, configurations, archives de conversations MSN... Car cette saloperie a TOUT bazardé !!! Je suis vert de rage...

    Heureusement, je conserve une grande partie de mes fichiers en double sur 2 clés USB et un disque externe de 500 Go... Ouf.
    Mais putain, maintenant je dois TOUT reconfigurer, faire toutes les mises à jour, et tout un tas d'autres trucs hyper gonflants pour retrouver à peu près mes paramètres d'il y a quelques heures seulement....

    C'est beau l'informatique. Mais quand ça plante...


    3 commentaires:

    1. L\'informatique, c\'est chouette. Ca aide à pas mal de choses. C\'est un outil du tonnerre de dieu. Le truc désormais indispensable. Un incontournable du quotidien, en somme. Sauf que quand ça plante, on a une de ces envie de cogner dessus à coup de masse! Putain, j\'te dis pas c\'que ça soulagerait!!!
        Oui, je sais, c\'est con, t\'aurais justement voulu que j\'te dise. Mais c\'est comme ça. Voilà.
        Sur ce, bon week-end.

      RépondreSupprimer
    2. Merci Ed, toi qui me comprends............ [sanglots dans la voix]

      RépondreSupprimer
    3. On dirait bien qu\'une malédiction s\'est abattue sur la communauté internautique : hier soir, grosses courses hebdomadaires dans le supermarché du coin, à la sortie la voiture cale à chaud... et ne redémarre plus jamais, il faut la garer à la MAIN (heureusement on était en descente) et porter tous les sacs à pieds jusqu\'à notre marécage. Sans compter qu\'il va falloir trouver un dépanneur et une voiture de remplacement, ah c\'est bien beau le progrès !

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !