• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • Twitter
  • 13 décembre 2017

    Une grosse baffe dans la gueule

    Aujourd'hui j'ai pris une bonne baffe dans la gueule. Ca fait mal. Ca fait très mal. 

    Un gros coup de poing dans la gueule qui te fait retomber, là-bas, là-bas, làs-bas... tout en bas de la toute petite échelle de ton estime de soi. Paf !

    Un gros coup de poing dans la gueule... 

    Ca pique. Beaucoup. Même s'il n'y a rien de catastrophique. Mais il n'en demeure pas moins que ça n'est pas du tout agréable.

    Bon...

    On ramasse ses dents et on se remet en chemin. De toute manière c'est tout ce qu'il y a à faire pour le moment.

    Histoire de se redonner un semblant de confiance, un peu de méthode Coué :

    Il est dur d'échouer ;
    mais il est pire de n'avoir jamais tenté de réussir.

    Franklin Delano Roosevelt

    Il n'y a pas de réussite facile ni d'échecs définitifs.

    Marcel Proust

    La chute n’est pas un échec.
    L’échec c’est de rester là où on est tombé !

    Socrate

    Et du vin aussi.
    Un petit corbière bien charpenté et puissant en l'occurrence.
    Ca aide.

    15 commentaires:

    1. Réponses
      1. Faut pas. La vie continue. À moi de me relever. C'est déjà en cours.

        Supprimer
    2. Je t'envoie illico une montagne de chatons pour te réchauffer l'estime (mais ne les mange pas trop vite)

      RépondreSupprimer
    3. On va finir par devoir faire :
      - une association
      - une reconversion dans notre label de films pornos
      - cause commune !

      Gros bisous

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Je redoute l'association car cela sous-entendrait une vocation à la reconductibilité, ce que je ne nous souhaite pas.

        S'agissant du point deux, j'ai des lieux de tournage, du matériel vidéo propre, un caméraman plutôt bon, un monteur dont je ne sais pas encore s'il est bien monté et accessoirement toute une équipe de rugby sous le coude, si cela peut titiller ta créativité quasi illimitée... Il faut vite qu'on finisse notre casting mais on avait déjà de quoi faire de très jolies scènes. Alors, reconversion ?

        Pour la cause commune, il faut impérativement que l'on se revoie en 2018.

        Des bises à toi aussi.

        Supprimer
    4. ça concerne ce dont tu nous avais parlé? :-(

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Je ne crois pas. Ce projet était très confidentiel, à l'exception de quelques rares happy-few.

        Supprimer
    5. L'an passé à la même époque, j'avais pris peut être ma plus belle carotte professionnelle. Une bien grosse avec un peu de terre encore au bout. Et un coup de poing dans le foie qui l'a vraiment mis ko un bon moment.

      Alors bin courage. Je ne sais pas pourquoi mais que tu l'écrives et suffisamment important pour que ca te touche visiblement. Et tu as un soutien très amical bien que lointain'de ma part

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Merci l'ami. En effet ma déception est très grande mais c'est ainsi. La vie continue... Et avec elle de nouveaux projets à mener.

        Supprimer
    6. J'ai eu peur, pensant à autre chose !
      Je t'ajoute une citation "Il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer », Guillaume d’Orange.
      Bises

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Non non pas d'affolement inutile : de ce côté là le dernier bilan est parfait.
        Bises.

        Supprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !