• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • L'Oiseau Bleu
  • 9 mars 2011

    Le cercle



    "Quand on dessine un cercle avec des angles égaux, il meurt."

    20 commentaires:

    1. Pensée du jour, araignée du soir !
      ...euh... très bien, je sors !
      :)

      RépondreSupprimer
    2. Ben, y'a pas d'angles sur un cercle.

      RépondreSupprimer
    3. @ Gildan : Tu vois l'effet que ça me fait d'écouter kakkmaddafakka ? :)

      @ Glimpse : Tu dis ça parce que tu n'as jamais vu que des cercles vivants :D

      RépondreSupprimer
    4. Et quand on caresse un cercle, il peut devenir vicieux

      RépondreSupprimer
    5. Ils cultivent quoi comme herbes dans la ville rose ?
      Il faut arrêter le pavot en salade.
      @ Fred : ou visqueux

      RépondreSupprimer
    6. C'est pas bien carré comme raisonnement !!!

      RépondreSupprimer
    7. à mon avis, ils ont du instruite le procès de Chirac avec des angles égaux aussi!!;-)

      RépondreSupprimer
    8. Je ne vois pas pourquoi dessiner un cercle avec des angles égaux le tuerait. Ce serait même le contraire. En effet, on peut le voir "moralement" comme un isogone avec une infinité d'angles, toutes égales à pi. On peut le voir plus rigoureusement avec la limite de Gromov-Haussdorff si on veut s'amuser. En revanche, avec une limite de polygones dont les angles sont inégaux, on ne peut construire un cercle, autrement dit, dessiner un cercle avec des angles inégaux le tuerait.

      Moralité : ne jamais parler de géométrie avec un matheux. :)

      RépondreSupprimer
    9. La boite de droite, c'est les herbes de Provence, celle de gauche, celle des champignons magiques...
      Tu t'est encore fait un velouté aux champignons toi!

      RépondreSupprimer
    10. Et c'est à ce moment que je m'en vais sur la pointe des pieds sans faire de bruit en essayant de ne faire redescendre personne...

      RépondreSupprimer
    11. Alors... ah ben oui !!! Mon cercle devient un carré !!! Trop fort ! ^^

      RépondreSupprimer
    12. Je préfère les triangles isocèles :p

      RépondreSupprimer
    13. Un cercle, ce n'est qu'un polygone dont l'angle est infini. Que des littéraires ici.

      RépondreSupprimer
    14. Et si tu écoutes et vois celui ci de Kakkmaddafakka tu comprendras la quadrature du cercle !
      La boucle sera bouclée !
      :)

      RépondreSupprimer
    15. @ Un autre Fred : Certes, mais pas autant qu'un cintre !

      @ Christophe : De la salade et des tomates. Et des ragondins (modèle poils ras) dans le canal.

      @ Maxivirus : Au contraire mon cher, au contraire...

      @ Nigloo : Héhé, ça c'est tout à fait possible ^^

      @ Bashô : Les matheux sont de bien piètres poètes...

      @ Le Docteur : Les champignons c'est ce qui rend les ongles d'orteils tout blanc...

      @ Eric : Nan reste avec nous. T'en connais un rayon toi en matière de planage chimique ! ;)

      @ Deef : Hi hi, excellent ^^

      @ Gouli : Je te laisse voir ça avec Bashô. Vous allez bien vous entendre tous les deux ^^

      @ Gildan : Décidément j'adore ce groupe et sa pop sur-vitaminée.

      RépondreSupprimer
    16. Mmmm ... tu as joué avec Photoshop ? Tu es parti d'une photo ou bien est-ce une création complète ?

      RépondreSupprimer
    17. @ Blau : Paint pour le dessin de départ, quelques effets Photoshop et pour finir quelques clics sous Picasa pour la finition. C'est donc un dessin original, inspiré toutefois par de lointains souvenirs de Kandinsky.

      RépondreSupprimer
    18. T.M.> Hilbert remarquant l'absence d'un étudiant à son séminaire demanda où il était passé. On lui répondit avec embarras qu'il avait abandonné les mathématiques pour un avenir de poète. Le grand mathématicien répondit avec un sourire qu'il avait eu raison, il n'avait pas assez d'imagination pour être un bon chercheur.

      RépondreSupprimer
    19. bon je retourne lire les mémoires de cicéron et Poincaré (très joli le dessin !!)

      RépondreSupprimer
    20. @ Bashô : Hilbert avait tout à fait raison. Sauf que l'université contemporaine ne forme plus les esprits à l'imagination. C'est trop dangereux l'imagination. "La société pardonne souvent au criminel, jamais elle ne pardonne au rêveur" aurait dit Oscar Wilde...

      @ Francis : Tu tentes la quadrature du cercle ? :)

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !