• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • Twitter
  • 15 mars 2011

    La Photo du Mois : Sur les Murs

    Nous sommes le 15 Mars, c'est donc le jour du rendez-vous désormais habituel avec la Photo du Mois. Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore le concept, il s'agit pour un groupe de blogueurs de poster chaque 15 du mois à midi heure de Paris, une photo réalisée sur un thème commun donné.

    Ce mois-ci Céline nous a proposé : Sur les Murs.

    Thème très ouvert qui donne lieu à de multiples interprétations. Ma première idée est venue des souvenirs d'une comptine que tout le monde connaît : une poule sur un mur, qui picore du pain dur... Intéressant mais pas si simple. Et puis au détour d'un village, ma photo m'a sauté aux yeux.


    Je passe régulièrement devant ce mur sur lequel est peinte une grande fresque publicitaire vantant les mérites d'une célèbre eau minérale. On la voit de loin sur ce haut mur que longe une ancienne route nationale aujourd'hui déviée. Malgré la pluie battante et les intempéries qui chaque jour la délavent, elle est fidèle au poste. D'autres n'ont pas eu ce destin, effacées ou recouvertes par des enduits tout frais, bien harmonisés les uns aux autres, monotones. Ce témoin d'un âge où la publicité ne s'était pas encore sauvagement émancipée semble avoir  succédé à une autre dont l'empreinte colorée transparait encore en quelques endroits.

    Des murs publicitaires tels que celui-ci il en existait un autre dont je me souviens parfaitement. Il arborait une publicité pour un apéritif un peu vieillot à base de plantes amères. J'ai eu beau le chercher, il m'a été impossible de le retrouver. Le tatouage doit lui aussi avoir disparu sous une couche de crépis ou subir un traumatisant sablage.

    Parfois je me demande ce que penseront les artisans qui œuvreront sur ces maisons dans quelques décennies, en redécouvrant ces vestiges. J'imagine qu'il seront émus ou émerveillés comme nous lorsque au hasard de travaux surgissent d'inattendues traces du passé, un passé qui nous échappe peu à peu et qui dort en silence, à l'abri des regards.

    Qu'ont découvert les autres participants à la Photo du Mois cette fois ci ? Faites le mur et allez le découvrir chez eux :  Alice, Anne, blogoth67, Caro, Caro[line], Caroline, Céliano, Céline, Céline in Paris, Chouchou, Clara, Claude, Cynthia, Damien, Danièle, Doremi, Doréus, Dorydee, Ennairam, Fabienne, François, Frankonorsk, Genki, Gilsoub, Godnat, Gouli, Grignette, Guillaume, Jo Ann, L'azimutée, Mandy, Marie, Marion, 4 petits suisses dans un bol de riz, Nathalie, Nolwenn, Olivier, Sébastien, Shandara, Sophie, Stéphane, Tania, Thib, Véronique, Virginie, Viviane et D&G et 100driiine.

    Vous désirez participer à La Photo du Mois ?
    Rien de plus simple : contactez Olivier.

    33 commentaires:

    1. Je collectionnes les publicités peintes ...mais n'ai pas toujours le loisir de m'arrêter pour les photographier, d'autant quelles se trouvent souvent sur des routes très fréquentées !

      RépondreSupprimer
    2. La publicité murale, peinte et durable a laissé la place à des panneaux aux affiches éphémères... Le message, lui, n'a guère changé. Alors qu'est-ce qui fait que nous éprouvons une certaine nostalgie à la vue de ces réclames décrépites ?

      RépondreSupprimer
    3. J'adore le slogan : la santé en route ! Ils auraient pu préciser la santé en route nationale :-))
      A Nice j'ai la chance d'avoir encore quelques publicités peintes sur les murs mais j'ai choisi de publier pour la photo du mois des murs peints où l'on voit les peintres à l'oeuvre.

      RépondreSupprimer
    4. C'est amusant j'ai aussi, à l'entrée de mon village, une vieille maison dont l'un des côtés revêt une vieille publicité peinte ... je devrais la prendre en photo aussi, avant qu'elle ne soit recouverte d'un vrai panneau publicitaire contemporain (et moche).

      RépondreSupprimer
    5. Je note que tu as fait une publicité illégale...
      Aurais-tu un sponsor?

      RépondreSupprimer
    6. Beau travail !

      RépondreSupprimer
    7. La photo est belle, mais le texte est magnifique. Bravo.

      RépondreSupprimer
    8. La santé en bouteille.
      Ce n'est pas du Dubo, Dubon, Dubonnet... ;)

      RépondreSupprimer
    9. "Vit-elle"... ces dernières heures de gloire....?
      bel article, comme d'habitude :-)

      RépondreSupprimer
    10. Superbe photo et très beau texte! il y a un je ne sais quoi de nostalgique dans ces publicités d'un autre temps.

      RépondreSupprimer
    11. Vittel en guise de Lascaux...
      Jolie réflexion, et puis ça me donne envie de participer, surtout :-)

      RépondreSupprimer
    12. Quand je vais dans les Vosges dans la maison familiale, je passe devant une publicité peinte pour une marque de réfrigérateurs qui a disparu depuis au moins 50 ans. On devrait en faire un livre.

      RépondreSupprimer
    13. Tout est d'époque, la maison, la publicité !

      Ton commentaire me ramène à la photo que j'ai failli mettre, celle des statues peintes de la cathédrale de Lausanne. Pendant la Réforme, elles avaient été recouvertes d'enduit par les protestants qui n'étaient pas fan des statues et autres signes extérieurs catholiques. Du coup, leurs couleurs ont été en partie préservées, ce qui n'est pas le cas des autres cathédrales, délavées par le temps. Ces couleurs ont été redécouvertes au XXe siècle, à la plus grande joie des historiens.

      RépondreSupprimer
    14. Et dire que maintenant, elles se collent ou s'informatisent !

      RépondreSupprimer
    15. Texte superbe !!! bravo !!!! J'aime beaucoup

      RépondreSupprimer
    16. Ah, ben comme beaucoup, ça me rappelle les vieilles affiches peintes pour la Suze "à la gentiane" :)

      RépondreSupprimer
    17. Elles disparaissent petit à petit, c'est triste. Quand j'habitais dans les Alpes, je passais tous les jours devant une vieille publicité peinte puis le mur a été repeint et elle a disparut à jamais... J'aime bien l'idée de les fixer sur pellicule!

      RépondreSupprimer
    18. Il faut de tout pour faire un monde comme on dit. Perso, j'ai toujours abhorré ces pubs peintes. Ces images vieillottes qui figent le temps...Etrange, ça doit me renvoyer à un truc perso. OK, je prends RDV avec ma psy! Encore !

      RépondreSupprimer
    19. J'adore ces vielles réclames murales, souvent je me dis qu'il serais temps de les photographier, histoire de garder trace de se passé !

      RépondreSupprimer
    20. En voyant ta photo, je n'ai pu m'empêcher de penser à cet article récemment publié dans le journal de mon patelin d'origine... on vient d'effacer l'une de ces affiches-murales qui ont marqué mon enfance.

      RépondreSupprimer
    21. Ta plume est toujours aussi remarquable! Bravo! Ravi de faire connaissance de la "Photo du Mois"!

      RépondreSupprimer
    22. Une photo pleine de nostalgie...

      RépondreSupprimer
    23. Dommage que ce genre de pub n'existe plus.

      RépondreSupprimer
    24. Picon peut-être ? c'est pas un gros mot hein !(je dis ça pour le robot)

      RépondreSupprimer
    25. @ Enn : C'est une riche idée. Je peux t'envoyer le fichier source si tu veux enrichir ta collection.

      @ Glimpse : Sûrement parce que cela nous renvoie à une époque pas si lointaine où nous étions encore des chtitenfants ?

      @ François : C'est drôle j'ai l'impression qu'il n'y a pas tant de trompe l'oeil ou de fresques murales que cela à Toulouse. De mémoire j'en connais 4 en centre ville. Il faut dire que, contrairement au béton, la brique rouge n'a point besoin de décors.

      @ Argone : Oui, fait vite. Le temps joue contre elle !

      @ Le Docteur : Et sur quel fondement juridique cette photo serait-elle une publicité illégale ? Malgré quelques rapides recherches je n'ai rien trouvé à ce sujet.

      @ S./ Gay Culte : Merci :)

      @ Alice in Québéquie : Ha bé merci aussi :)

      @ Olivier : Hi hi ! Attention, tu fais de la plublicité illégale ^^

      @ La Tribu d'Anaximandre : Hé bien je suppose que lorsque les propriétaires déciderons de refaire la maison sonnera l'heure funeste...

      @ Anne fra Sveits : Oui, j'éprouve sûrement la même nostalgie en voyant ces pubs. L'autre jour j'ai trouvé dans une pile de vieilleries des revues du début des années 80 / fin des années 70, avec tout un tas de pubs de l'époque. La publicité avait alors une fraicheur, une simplicité, une épure et une sorte d'innocence naïve qui m'ont beaucoup plu.

      @ Nekkozumi : Pour participer, il suffit de contacter Olivier comme indiqué à la fin du billet. A très bientôt donc ;)

      @ Gouli : Je me demande si ça n'a pas déjà été fait. Mais il y aurait certainement de quoi faire un autre tome.

      @ L'Azimutée : C'est surprenant comme parallèle mais au fond la problématique est la même : on expose aujourd'hui avec fierté ce qu'on cachait naguère et que ne voulait plus voir.

      @ Blogoth : Hé oui, on va plus vite, toujours plus vite, mais moins longtemps... Je crois que cela finira par se calmer.

      @ Notre paradis en Touraine : Merci !!

      @ Celiano : Hi hi j'ai fait mumuse avec des outils de retouche en ligne de Picasa. Je voulais donner un aspect vieillot à la photo et la faire ressembler aux villes cartes postales colorisées manuellement. A quelques détails prés je suis plutôt satisfait du résultat.

      @ Nigloo : Magnifique cette barrière toute verte n'est-ce pas ? ^^

      @ Frankonorsk : Ben la pub que je cherchais et que je n'ai pas trouvée était pour cette marque là (attention pub illégaaaaaaaaaale !! ^^)

      @ Dorydee : Visiblement cette photo parle à pas mal de monde. Je sens qu'il va y avoir pas mal de clichés de pubs murales ces prochains jours ;)

      @ Voulin : Hé hé, allonge toi ici et raconte moi tout :) A vrai dire il y a une pub murale que je détestais par dessus tout qui se trouvait à mi-parcours de la route vers l'école. Quand je la voyais je savais qu'on allait bientôt arriver, et ça me rendait super triste.

      @ Gilsoub : Comme Dorydee et les autres, si chacun se lance dans une collection perso sur son département on aura de quoi faire un joli recueil :)

      @ Doreus : Je l'ai lu. C'est triste. Mais on peut pas le reprocher non plus. Et puis c'est ça la vie : c'est l'éphémère !

      @ Nicopompus : Merci ! Envie de participer ?

      @ Nathalie : Hé oui... moi qui m'étais creuser les méninges pour la photo du mois sur la nostalgie et croyais ne pas l'être, je m'aperçois qu'en réalité je le suis bel et bien ^^

      @ Sgiworld : Je crois que ce serait impossible. La réglementation a beaucoup changé et puis je ne sais pas si les gens accepteraient qu'un de leurs murs soit bariolé au service de la consommation de masse. Sans compter le coût que cela représente.

      @ Marie : Je crois que Frankonorsk a trouvé la réponse ;)

      RépondreSupprimer
    26. il est tellement rare de nos jours de voir ces "fresques"!c' est un vrai trésor quand on en revoit, et surtout quand d' autres ne se sont pas mis a faire d' autre dessins dessus!

      RépondreSupprimer
    27. Si tu aimes les vieilles pubs, va donc faire un tour sur le catalogue collectif suisse des affiches, il y a des trésors!
      http://ccsa.admin.ch/cgi-bin/gw/chameleon

      RépondreSupprimer
    28. comme j'ai fait mon apprentissage de peintre en lettres à l'époque,j'adore toute ces anciennes pub peinte a la main.J'ai changé de métier car maintenant tout est informatisé et ca ne m’intéresse pas.Si vous avez des belles photos de pub peinte,je suis preneur...merci
      j'aime bien traverser la France profonde pour découvrir ces fresque qui jalonnaient les axes routiers aujourd'hui oublié et remplacé par les autoroutes.

      RépondreSupprimer
    29. J'aime bien ces veilles pubs peintes!

      RépondreSupprimer
    30. En haut de la publicité, je crois lire "SPAR". J'ai alors une foule de souvenirs qui me reviennent en repensant au magasin dans le village où vivait ma grand-mère. J'avais oublié jusqu'à son existence.

      RépondreSupprimer
    31. Chaque fois que je vois une vieille pub peinte comme celle-ci, je me dis que je devrais la photographier... Mais évidemment, chaque fois, c'est mon volant que j'ai ds les mains, pas mon appareil ;-(

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !