• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • L'Oiseau Bleu
  • 7 mars 2011

    Lever le pied

    Ce soir, comme je lui expliquais le plus sérieusement du monde qu'en ce moment j'étais plutôt tendu (musculairement parlant, enfin quoique... peut-être que pas seulement en fin de compte ^^)  un charmant garçon m'a proposé de me masser les pieds. Proposition un peu surprenante, mais j'ai accepté. J'aime beaucoup ça, me masser les pieds, cela fait du bien. Il m'arrive parfois de m'hydrater les pieds avec un crème du commerce et chaque fois je me dis que je devrais faire ça plus souvent. Car au fond nos pieds sont des extrémités très importantes de notre corps, soumises à rude épreuve, et ce n'est pas Glimpse qui me contredira. Alors autant en prendre un minimum soin.

    Se faire masser les pieds par un autre que soi même est une expérience assez étrange. Tout d'abord parce que ce n'est pas la partie du corps à laquelle on fait attention tant chez soi que chez les autres : je sais pas vous mais personnellement je n'ai jamais flashé sur un mec parce qu'il avait de très jolis pieds. Et puis les pieds on les cache dans ses chaussettes avant de les comprimer dans les chaussures où ils seront maltraités toute la journée. Ce n'est pas là que se loge la glamouritude. Et pourtant quoi de meilleur que sentir ses petons libres comme l'air ?

    C'est sans appréhension aucune que j'ai livré cette partie de mon anatomie aux mains d'un étranger. Me voila affalé de tout mon long, lui assis en tailleur. Il s'enduit les mains d'une noisette de lait hydratant aux baies de laurier, ses mains se posent sur la plante de mon pied droit d'abord, qu'il masse de bas en haut avant d'entreprendre un mouvement de rotation de la paume de la main. La sensation est formidable. Je sens chacun de mes orteils se faire doucement manipuler dans tous les sens, chaque parcelle de l'épiderme est sollicitée. Puis vient ce bienêtre mêlé de presque-douleur causée par le va et vient du pouce au creux de la voûte plantaire. Vraiment, c'est le pied total ! Au bout de dix minutes de massage me voilà parfaitement détendu. Ca m'a fait un bien fou, au point que j'ai failli m'endormir. Et cela d'autant plus que j'étais vraiment entièrement relaxé de fond en comble, la séance de massage ayant débuté par un très long prologue crapuleux qu'une fatigue soudaine m'empêche de vous raconter (même pas en rêve les enfants ! ^^).

    Et pour finir la soirée en beauté j'avais préalablement enfourné un plat de poisson dont j'achève à l'instant de me pourlécher les babines. Ho, trois fois rien : du bar cuit sur un édredon d'échalotes, un lit de bulbes de fenouil parsemé d'une petite poignée de pistaches, nappé de lait de coco et délicatement poudré d'un peu de curry. Une tuerie. Arrosé d'un grand petit verre de très bon vin rouge du Minervois (domaine de babio, cuvée Syrius 2005, si vous en trouvez chez votre caviste, foncez !). Ce fut  un orgasme culinaire à chaque bouchée...

    Finalement ça vaut le coup de prendre son temps pour de menus plaisirs, de s'arrêter un peu et de laisser filer le temps que l'on n'a pas. Même (et surtout ?) quand tout autour va vite et que les priorités nous écrasent.
     

    12 commentaires:

    1. On attend les détails du "prologue crapuleux", évidemment...

      RépondreSupprimer
    2. Se faire masser les petits pieds et atteindre le nirvana ! Un exercice à répéter le plus souvent possible! "Carpe diem", écrivait horace qui rajoutait cependant, "quam minimum credula postero". A toi de traduire!

      RépondreSupprimer
    3. Je crois que c'est la réflexologie qui se propose de traiter tous les maux du corps 'simplement' en agissant sur certains points du pied. J'ai essayé de le mettre en pratique sur mes propres pieds mais ça n'a rien donné :( Peut être faut il que ce soit quelqu'un d'autre qui me le fasse ? ^_^

      RépondreSupprimer
    4. Tu ne racontes rien mais on imagine, je ne sais pas quelle torture est la pire ! ^^ En tous cas, ton masseur avait encore un peu d'énergie pour se consacrer à tes pieds après s'être consacré à toi, tu ne l'avais donc pas éreinté ? ;-)
      Lever le pied et prendre son temps, ça s'apprend. J'y travaille, même si ce n'est pas facile...

      RépondreSupprimer
    5. Diantre, mon commentaire n'a pas été validé, tu es blacklisté par mon réseau pro. M'en fout, j'ai un compte override :)
      Bon, je redis ce que je disais : si je devais choisir entre une nuit d'amour et un massage des pieds, moon choix est vite fait, c'est évidemment le massage. Je me damnerai pour qu'on vienne me titiller le bout de mes doigts de pieds et de ma voûte plantaire !
      Nous n'avons pas de détails, mais je rejoins Glimpse tout de même...

      RépondreSupprimer
    6. La première fois que j’ai pris conscience de la forme d’un pied, c'était au lycée (ben oui, je suis toujours en retard !), un jour d’été, certaines filles étaient en sandales, le cours était ennuyeux. Mes yeux ont commencé à fureter partout et j’ai vu… une paire de pieds, horreur et damnation, dans toute leur nudité, avec des nougats, cinq multiplié par deux, bien tordus au bout !!! J’ai poussé du coude ma voisine et complice de toujours depuis l’enfance, on s’est regardé, on a commencé à dessiner des pieds sous toutes leurs formes, et on est parties dans un fou-rire incontrôlable ! Le soir, j’ai inspecté mes pieds et je les ai trouvés plutôt mignons, bien formés, avec une courbe et une proportion parfaites entre le gros orteil et le petit (si, si, cela sera confirmé plus tard, car les mecs me disaient presque toujours après la première nuit : "t’as de jolis pieds, tu sais" !). Depuis, je suis obsédée par les pieds... Ca me rappelle qu’Omar Sharif disait que chez lui, c’était un vice rédhibitoire, et qu'un copain m’avait raconté un jour : "Ben, une fois à la maison, euh… ses pieds…" Bref ! Dans un précédent billet, tu disais que peu importait que tu n’eus point vu sa figure… Moi, je dirais que, s'agissant des pieds, vaut mieux les voir après qu’avant !!! C’est le pied, ton billet, le genre de billet que je prends le temps de lire et de commenter alors que je n’en ai pas vraiment devant moi !!! Hou la la, déjà 11 h du mat, je file, moi aussi, sinon, ce sera un coup de pied aux fesses par mon patron !!!
      PS : les pieds de la photo sont très sexy, et ta recette de bar, wouah, de quoi prendre son pied gustativement, à n'en pas douter !

      RépondreSupprimer
    7. C'est bien que tu puisses prendre soin de tes pieds, c'est important.
      Et c'est pas grave, je comprend que tu n'évoques pas cela en public. Envoie moi un mail pour tout me raconter (en guise de solidarité pour ceux qui aiment le poil !!)

      RépondreSupprimer
    8. Il semblerait tu aies passé une excellente soirée... Mais si tu devais choisir, serais-tu capable de dire si une partie de la soirée surpassait les autres, aussi différentes furent-elles : la chorégraphie dont tu ne dis mot, le jeu de mains et de pieds, ou la mise en bouche ?

      RépondreSupprimer
    9. L'adjudant: De quoi sont les pieds?
      Le soldat: euhhhhh....
      L'adjudant: Imbécile, les pieds sont l'objet de soins attentifs.....
      Elle n'est pas très récente mais je n'ai pas pu m'empêcher de la citer :-)

      RépondreSupprimer
    10. @ Nicopompus : Non point... je suis un garçon pudique moi, môssieur ! ^^

      @ Bascoblog : Tant que tu ne me parles pas de In cauda venenum, tout va bien ;)

      @ Ek91 : C'est même précisément de la réflexologie plantaire. Et oui, je crois que c'est nettement mieux quand c'est pratiqué par un autre ^^. En revanche ça ne guérit pas tous les maux du monde. Le but est d'activer des flux énergétiques qui traversent le corps humain afin d'aller vers un mieux-être.

      @ Glimpse : Je lui ai laissé le temps de reprendre ses esprits. Pour ma part je trouve plus facile de lever le coude que de lever le pied. Mais les enjeux ne sont pas identiques ^^

      @ Un autre Fred : Rejoindre Glimpse ? Où ça ? Z'allez faire quoi, bande de chenapans ? :D

      @ Colibri : De jolis pieds c'est quand même bien agréable, tu as raison. Comme toi je crois que j'ai pris conscience de mes pieds le jour où j'ai vu ma grand mère pieds nus... Un traumatisme x_x

      @ Fred : J'ai (presque) failli tomber dans le panneau ! :D

      @ Loup : La mise en bouche ? Heu laquelle exactement ...? ^^

      @ Alain : A vos ordres mon adjudant ! T'as bien fait, ça faisait un ptit moment que je ne l'avais pas entendue :)

      RépondreSupprimer
    11. Tout ce qu'il ne faut pas faire pour en fin de compte tout simplement "prendre son pied "!!;-)
      Et à l'huile violette ça le ferait aussi???
      :)

      RépondreSupprimer
    12. Oui c'est très joli tout ça cette histoire de massage des pieds mais la vidéo des ébats pré-massage c'est pour quand ??
      Moi le bar je le préfère pas trop bruyant avec plein de jolis garçons dedans.

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !