• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • Twitter
  • 29 février 2008

    Tempus fugit...

    Houlalala que ça passe vite une semaine !

     On se réveille le lundi et hop nous voici déjà propulsé au vendredi soir ! C'est terrifiant... Sûrement la contrepartie d'un agenda littéralement over-booké qui ne me laisse que mes soirées pour souffler un peu. Je ne m'en plains pas, je déteste sentir la pesanteur des minutes et le poids des heures qui ne passent pas, de celles qui semblent s'éterniser à loisir en particulier lorsque l'on est désœuvré Vous avez sûrement connu ces instants maudits où, reclus chez vous pour une raison x ou y, vous êtes contraints d'attendre inlassablement en n'ayant rien à faire de bien palpitant pour vous occuper :

    - le chat refuse catégoriquement toute coopération féline et se terre sous le lit toute griffes dehors prêt à vous lacérer la main si vous vous obstinez à vouloir l'attraper,

     - tous vos amis sont au taff et aucun n'est disposé à vous répondre au téléphone ou par MSN,

     - la télévision distille des niaiseries d'une médiocrité ahurissante,

     - vous n'avez aucun DVD à vous mettre sous la dent ou votre lecteur s'est suicidé la veille au soir après de bons et loyaux services,

     - vous avez une tonne de linge à repasser/laver/étendre/ranger - une montagne de vaisselle à faire/essuyer/ranger dans la cuisine ;

    - des mètres-cube de poussière amoncelée sur/sous/entre vos meubles et forme un tapis douillet qui transforme votre carrelage en moquette engoras, mais sincèrement c'est le cadet de vos soucis même si vous n'avez plus rien à vous mettre pour le lendemain / plus une seule assiette propre, et l'idée même d'entreprendre une quelconque tache ménagère vous provoque des migraines apocalyptiques ainsi que des sueurs dignes de la canicule de 2003,

     - hors de question de mettre le nez dehors parce qu'il fait un temps de chien à ne pas mettre un rhinocéros laineux dehors,

     - etc... liste non exhaustive.

     Bref, vous vous faites chier comme un rat mort et ne rêvez que d'une chose : que la pendule engloutisse d'un coup d'aiguilles magiques les x minutes/heures qui vous séparent de l'instant béni de la délivrance. 

    Bon, j'avoue, j'ai depuis quelques temps trouvé un exutoire absolument formidable pour tuer le temps. Il s'agit de petites choses insignifiantes de premier abord mais qui, telles des éponges super-absorbantes, ont une faculté extra-ordinaire à engloutir vos minutes / heures / demi-journées / journées / semaines / mois / années / décennies... ad lib. 

    Je veux parler des chronophages

     Mais cékoidonc un "chronophage" ? 

     Alors pour ceux qui n'ont pas fait Grec 1ère langue : 
     - Chronos : mythologie grecque, Chronos (en grec ancien Χρόνος / Khrónos) est un dieu primordial personnifiant le temps. Il apparaît essentiellement dans les traditions orphiques, et est confondu avec Chronos le roi des Titans dans les traditions tardives. C'est un être immatériel, apparu à la création du monde. 
    Il est représenté sous les traits d'un serpent à trois têtes (une d'homme, une de lion et une de taureau) enlacé avec son épouse Ananké (déesse de la Nécessité, de la Fatalité) autour du monde-œuf. Ils sont censés entraîner le monde céleste dans sa rotation éternelle. Selon la cosmogonie orphique, ils seraient les géniteurs de Chaos et Éther. Dans la culture contemporaine, il est surtout connu pour être représenté sous les traits d'un vieil homme à longue barbe, vêtu d'une toge et tenant une faux, souvent aussi un sablier. En anglais, il est souvent surnommé sous cette forme Father Time ("Père Temps"). 
     - Phage : élément tiré d'une forme verbale grecque servant d'aoriste à ἑσθίω «je mange» et entrant dans la construction de termes savants appartenant au vocabulaire de la zoologie (entomologie surtout), de la biologie et de la médecine 
    -phage est parfois en concurrence avec l'élém. -vore issu du lat. (carpophage/frugivore ; entomophage/insectivore; larviphage/larvivore) ou plus rarement avec -trophe (monophage/monotrophe; oligophage/sténotrophe).

     J'en ai laissé quelques traces sur ce blog dans deux sections dédiées et vous avoue que leur pouvoir de nuisance peut s'avérer tout à fait spectaculaire !

    Bruno en a également fait les frais, je l'avais pourtant prévenu. Timmy qui s'ennuie en raison d'une jambe immobilisée va expérimenter la chose, mais il l'a cherché aussi ! 

     En quoi cela consiste-t-il exactement ? 

    Ho en trois fois rien : contrer des invasions d'aliens à l'aide de tours de garde équipées de laser dévastateurs, résoudre des énigmes où il n'y a rien à gagner, carboniser les passants en se transformant en torche vivante, guider un petit triangle bleu dans un dédale de galeries en contrôlant la gravité... Rien de bien palpitant a priori me direz-vous. 

     Certes, certes... et l'esprit naïf vous cliquez sur l'un des liens, et insidieusement le piège se referme sur vous : vous êtes désormais condamné à passer une partie précieuse de votre journée le nez rivé sur l'écran à casser de l'envahisseur, à carboniser du quidam, à vous torturer les méninges des heures durant pour résoudre une énigme à deux balles... 

     Vous ne me croyez pas ? 
     Osez seulement essayer puis on en reparle !

    6 commentaires:

    1. euhh pour la télé tt à fait d\'accord MAIS - quand je bosse la nuit sur mon ordi (ça m\'arrive souvent) je laisse la télé en fond sonore, et bah c\'est scandaleux, les meilleurs emissions (je veux dire celles qui vallent la peine) passent entre minuit et 6h....
      soit on veut abrutir les gens soit les gens ont abruti la télé mdr (qui a fait en premier l\'oeuf la poule ou l\'oeuf a fait la poule ou ?.... enfin ce qui est sur c\'est que toute poule à des acariens mais po lezzzzoeufs:):):))
       
      sympa ta degringolade pensiereuse de ce soir
      xxo à bientôt

      RépondreSupprimer
    2. Non, non, petite rectification, c\'est pas Bruno qui a fait les frais de quelque occupation chronophage, c\'est sa femme!!! Help!

      RépondreSupprimer
    3. Non non non, -autre- petite rectification, ce sont 2 de mes collègues qui en font les frais (j\'ai réussi à les contaminer. Ceci dit ça n\'a pas été trop dur ^^).
      Bref, attention à votre temps si vous passez par là ("vous êtes prévenus", bis) :
      http://www.casualcollective.com/games/Flash_Element_TD_2/

      RépondreSupprimer
    4. Salut!!
      J\'ai pas tout lu ... mais je vais revenir parce que tu as titillé ma curiosité...
      Alors comme ça tu repense totalement la déco de l\'appart ...Tapis poussière moelleux...Moi je connais chez moi le tapis ou poussent des radis (c\'est quand je reviens de vacances et que j\'ai laissé le baby joli s\'occuper de la maison...mouennn....)
      A trés bientôt
      Ahh 4min de passées
      Des bises
      KArine

      RépondreSupprimer
    5. La mienne (femme) en a aussi un peu fait les frais en début de vacances... j\'avoue que je partage l\'opinion de Bruno : le flash element TD 2 c\'est le pire ! J\'ai pas pu finir le niveau 2... gr... pourtant j\'ai foutu des tourelles partout et je l\'ai recommencé une dizaine de fois !! Cronophage ? Non, je vois vraiment pas pourquoi ça s\'appelle comme ça ! Bon, d\'un autre côté, une fois que t\'as enduré ça, tu te dis "il ne peut plus rien nous arriver d\'affreux maintenant !"

      RépondreSupprimer
    6. Euh, pardon, le niveau 2, c\'est le deuxième parcours (difficulté hard) ! Le premier je l\'ai quand même fini assez tranquillement (pas pressé de passer pour une brêle, quand même !)

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !