• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • Twitter
  • 5 mai 2010

    J'ai testé pour vous...

    Les pépites de fruits [N.A!*]

    Notre ouèbe-testeur préféré Fabisounours (j'le fais bien hein ? ^^) avait consacré son billet du 22 mars dernier aux pâtes de fruit [N.A!*] et offrait aux dix premiers commentateurs des échantillons des dites. En bon faillot lecteur appliqué que je suis, je m'empressais de laisser ma trace tel un toutou sur son réverbère (c'est une image), attendant des nouvelles des copains.

    Ce matin - donc si vous faites le calcul à peine un mois et demi plus tard, largement le temps de faire mon deuil de toute cette histoire - ouvrant ma boite aux lettres, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir une belle grosse enveloppe que je m'empressais d'ouvrir d'un geste sublimement raffiné (en bref je l'ai pourfendue comme un sanglier éventre un teckel - là aussi, c'est une image*) et découvrais - Ô divine surprise -  un lot de paquets de pâtes de fruits accompagné d'un petit mot gentil de l'ami Fabisounours. Chouette une surprise !!  Bon, en même temps c'est déjà la deuxième fois qu'il m'envoie des petits billets doux (dont je ne déflorerai pas le contenu, j'ai ma vie privée aussi !) et quelque chose me dit que pour que ce garçon  m'écrive si souvent, il y a baleine sous gravillon**. Enfin, ce que j'en dis hein ^^

    Comme je me rendais à la fac, je glisse deux paquets - l'un cassis et l'autre framboise - dans la poche de mon manteau (oui, ça caillait dru à Toulouse aujourd'hui, j'ai dû reléguer le string panthère au placard) dans l'idée de goûter au truc-bidule dans la journée. Le premier point positif est donc son volume réduit : c'est très facile à emporter avec soi, partout. En plus une fois ouvert, le sachet est refermable grâce à un zip ; on n'est donc pas obligé de finir le paquet d'une traite une fois ouvert, même si c'est très dur de se retenir.

    Car l'autre point fort du produit et qu'il est ... bon ! J'ai été agréablement surpris. Déjà rien qu'en ouvrant le sachet, une douce odeur de fruit et de sucre vous titille les narines. On dirait presque l'odeur d'un bonbon. En bouche, la texture est assez différente d'une pâte de fruit classique : assez épaisse mais se laisse mâcher sans trop de difficultés. Plutôt agréable. Ne cherchez pas la texture onctueuse des douceurs de grand-maman ou de la pâte de coin que vous aimiez à déguster avec du fromage de brebis lors de vos dernières vacances au Pays Basque, vous seriez déçus. Point de gastronomie fine. Il s'agit d'un produit d'appoint, qui table sur un design tonique et des ingrédients 100% naturels sans sucres ou édulcorants artificiels, très dans l'air du temps. 
    Contrairement au nez, et de façon assez étonnante, le parfum de fruit n'est pas écrasé de sucre ce qui le rend tout à fait agréable sans donner furieusement soif. Du coup, le goût m'a d'avantage fait penser à celui des fruits séchés qu'à de la pâte de fruit " à l'ancienne". Ici l'appellation "pâte de fruits" est à prendre stricto sensu. Dés lors, même si l'on est gourmand (comme moi ^^) le processus d'addiction (la gluco-dépendace du cerveau) reste contrôlable et l'on peut réussir à ne pas finir le paquet ; sauf si (toujours comme moi) vous avez eu la mauvaise idée générosité d'en proposer à vos collègues et qui du coup de goinfrent comme des gorets en poussant de petits cris sauvages. A 104 Kcal par paquet l'apport calorique reste raisonnable. Idéal avant ou après une séance de sport ou à emporter avec soi lors d'une randonnée en montagne.

    Seul point faible : le prix. Car cela reste assez cher. Pour le même prix vous pouvez vous acheter 1 Kg de pommes en pleine saison (500g en basse saison), ce qui vous procurera infiniment plus de vitamines, d'eau et de fibres, et vous calera nettement plus le bide si vous avez une grosse fringale.
    La vie est une question de priorité, que voulez- vous !

    Bon, ben mainteant, y'a plus qu'à attendre les avis des autres challengers : Mich Mich, Pierre, Babou**, Aline, Greg, Séverine, Nicolas, otäm & Kindgay pour ne pas les citer...

    Dédicace à Fabisounours, bien entendu !


    * Aucun teckel n'a été blessé, maltraité ou pourfendu d'aucune façon pendant la rédaction de ce billet. Ce blog protège la couche d'ozone, les drosophiles, les taupes, et fait même des bisous aux castors, aux loutres et aux mouettes.


    ** L'auteur de ce blog tient à préciser qu'à aucun moment, aucune baleine ni aucun gravillon n'a fait l'objet de la moindre maltraitance. En premier lieu parceque la Garonne ni le Canal du Midi ne sont assez profonds pour accueillir de tels cétacés. En second lieu parceque les gravillons étant des objets inertes et inutiles, leur écrabouiller les gesticules à coup de pioche ne me fait que moyennement fantasmer.

    11 commentaires:

    1. Bises aussi.

      Signé:
      Les castors, les loutres et les mouettes.

      RépondreSupprimer
    2. Non, nous ne sommes pas inutiles!!!

      Les gravillons

      RépondreSupprimer
    3. Baleine sous gravillon ? Encore deux billets comme celui-ci et tu vas faucher la une de People Magazine à Mickael Vendetta tellement ça va buzzer dans la blogoboule :-P
      Peut-on savoir à qui tu voudrais écrabouiller les gesticules à coups de pioche ? :-D
      Concernant les pâtes de fruits, va falloir surveiller les linéaires, mais je doute qu'elles n'arrivent jusqu'ici.

      RépondreSupprimer
    4. Ahah!! Je dois dire que même à Glasgow il fait meilleur qu'à Toulouse!! eheh

      RépondreSupprimer
    5. Aux castors, aux loutres et au mouettes : Mes hommages aux moutons également. Je sais qu'il y en a d'appétissants par chez vous ^^

      Aux gravillons : J'en parlerai à mon cheval...

      Eric : Tu poses trop de questions ^^

      Alban : Et à ce seul titre je te méprise de toutes mes forces... RENDS-NOUS LE SOLEIL !!! :D

      RépondreSupprimer
    6. Oula j'ai eu peur quand t'as parlé de Teckel, parce que ma chère Coupine, que tu as vu il y a peu sur mon blog est à moitié Teckel, cette bâtarde.
      Quand aux baleines, tu ne leur fais pas de mal, c'est très bien, mais elles n'ont pas à rester sous gravillon... Rien d'anormal je t'assure à ce que je t'envoie des missives, et je rassure la totale blogosphère, non Tambour, non je ne veux pas de toi!!! Malgré tout l'espoir que tu mettais dans cette relation, elle est impossible ! Parce que mon chéri me comble d'une part et d'autre part parce que lui seul peut me supporter.
      Ceci étant tu ne serais pas le premier à te méprendre, allez va, je ne t'en veux pas.

      Sinon, ravi que tu aies apprécié ces N.A. et que tes collègues aient pu en profiter.

      Et je profite moi-même de ce com pour dire à Mich mich (mais je vais essayer de lui envoyer un mail en direct) qui attend la teuf N.A. que tous ceux qui ont gagné étant en province, je vais avoir du mal à rassembler tout le monde et que une fête à deux c'est lus une fête. Alors qu'il m'envoie son adresse postale, oh oui, et je lui enverrais une missive (mais faudrait pas qu'il se méprenne, hein).

      Bref ravi de la Kassdédi :D
      Bisous bisous Tambour

      RépondreSupprimer
    7. Ben c'est malin, crois en la vierge Marie, mais a la suite de ce billet, j'ai achété un paquet de tes cochonneries, j'ai trouvé ça au mieux sans interêt au pire dégueulasse, j't jure !
      C'est la faute a fabisounours mais sur ce coup la j ai l'impression de ^m'etre fait engravillonné ! :)
      biz

      RépondreSupprimer
    8. haaaaaaan. Mais d'où c'est ma faute???? non c'est de la faute a Tambour ET à tes papilles !!! On a le droit d'aimer d'abord

      RépondreSupprimer
    9. je tiens à protester contre le respect excessif apporté aux mouettes, ces être viles et fourbes qui n'attendent qu'une chose : vous voler votre sandwich dès que vous avez le dos tourner.

      Moi qui ai déjà gouté (apprécié) ce produit que tu décris ici, je peux te dire qu'elles le voleraient aussi !

      RépondreSupprimer
    10. @ Fabisounours : Fais pas ton timide et viens plus près :D

      @ Corto74 : Le gravillon est fourbe. Méfie toi !

      @ Joss : La mouette serait-elle aussi sournoise que le ceintre ?

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !