• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • Twitter
  • 1 juin 2010

    Opération incision !

    Six jours se sont écoulés depuis que j'ai mis mes trois graines de lotus à tremper dans de l'eau, bien sagement, afin de les faire ramollir. Était donc venu le temps de l'étape numéro 2 : l'incision, qui doit faciliter l'extraction du germe hors de sa carapace de bois.

    Dans la notice, l'illustration suggérait l'utilisation d'un bistouri. Bien entendu on a tous ça chez soi, un bistouri... Je sais pas vous, mais moi lorsque je fais mes courses chez carrouf' je prends toujours un paquet de café de rab', du gel douche et, cachés entre le rayon charcuterie et les céréales pour petit déjeuner, les bistouris et champs opératoires. Par lot de 10 évidemment. Ben voyons ! Un truc pointu et tranchant ? Hum... laissons le couteau de cuisine de côté, c'est pas le moment de faire du carpaccio. Heureusement j'ai un cutter  un peu destroy planqué dans mon placard, doté de lames solides. Je pensais donc naïvement ne faire qu'une bouchée de ces trois petites graines et régler ça en quelques secondes. Oui, j'ai bien écrit "naïvement"...

    Déjà lors de l'étape préliminaire numéro 1 j'avais trouvé ces graines particulièrement dures.  Et c'est là qu'intervient le trempage préalable qui, m'assure la notice, a vocation à "ramollir" la coque pour en faciliter l'incision. Sont malins chez N&D. Très vite pourtant je dû me rendre à l'évidence : mon cutter serait d'une inocuité totale face à la résistance de la graine de lotus. Car j'ai eu beau triturer la lame dans tous les sens, au risque de me trancher une artère, rien à faire, ca veut pas rentrer... (non le popers n'est ici d'aucun secours).  La vache, c'est super dur ces petites choses !! Pour vous donner une idée de mon sentiment d'impuissance, j'ai eu l'impression d'être en train d'ouvrir une huître avec une brosse à dents...(Hein ? Moi, exagérer ?). Il fallait quelque chose d'un peu plus tonique, comme une scie à métaux ou, mieux encore, une disqueuse de chantier !

    C'est alors que me vint une idée géniale, une idée comme il m'en arrive régulièrement, et comme je vous souhaite d'en avoir au moins une fois dans votre vie : le couteau à steak. L'arme absolue. Le tranchant du bistouri allié au mordant de la tronçonneuse. Et tout d'un coup les choses sont devenues nettement plus simples et perforer la carapace marron fut un jeu d'enfant. Z'ont moins fait les malines les petites pestes ! Bon, faut faire doucement et ne pas s'amputer un doigt au passage. Je pense pas que cela puisse germer !


    L'incision faite, j'ai remis les trois compères dans leur bocal en espérant bientôt voir de petites choses pointer le bout de leur nez. Si tout se passe bien, ce sera pour dans quelques semaines. Wait & see !

    21 commentaires:

    1. Mais avec quoi donc que tu tenais l'appareil photos pour prendre celle du milieu ?
      Parce que à part si tu as une troisième main ...

      RépondreSupprimer
    2. Quelle idée géniale!! eheh, moi même il m'arrive d'en avoir plusieurs fois par jour!! eheh

      RépondreSupprimer
    3. Pauvres petites graines !
      Mais, dis moi ! Comment cette incision se fait dans la nature ? Peut être qu'il faut juste attendre un peu plus.
      ...
      Moi je sens que cela ne va pas marcher!!! As-tu pensé à désinfecter la lame du couteau au moins ?
      Pauvres petites graines !
      ;^)

      RépondreSupprimer
    4. Je t'aurais bien passé mon scalpel, mais faut que je change la lame ^^ Elle a du rouiller depuis la dernière souris que j'ai charcuté... pardon, disséquer... à moins que ca soit une grenouille... me rappelle plus ^^

      Si, on a tous un scalpel chez nous hihi

      Tu nous diras si ca pousse hein :)

      RépondreSupprimer
    5. @ Maxivirus : Un trépied par exemple ? ;-)

      @ Alban : Tu mens ! :D

      @ Gildan : Dans la nature je pense que le système digestif z'animals qui se nourrissent des graines fait le travail. Et si, ça va marcher !! Espèce d'oiseau de mauvaise augure :-p

      @ Kindgay : Ha, oui, j'avais oublié la caste des charcuteurs de souries blanches... milles excuses ! (tu voudrais pas disséquer un pigeon plutôt ?)

      Promis, je vous tiens au jus de l'évolution des 'tites plantules.

      RépondreSupprimer
    6. C'est pourtant bien pratique d'avoir des bistouris chez soi (pour greffer, tiens!) ...
      Mais c'est vrai un bon vieux couteau à steak (avec un coup de pierre à faux!), c'est encore mieux!
      Bin oui ces graines sont "étudiées" pour résister aux intempéries et durer dans le temps...
      On attendra les petites queues blanches!!

      RépondreSupprimer
    7. Bel effort ! Je te souhaite bon courage ! Il semble que tu va en avoir besoin. Rien que la première phrase en dit déjà long : This beautiful huge water-lily is not for the faint-hearted!

      RépondreSupprimer
    8. Un pigeon? mmmmmmh, j'ai jamais fait les oiseaux... Je peux te faire la... moouuuuule si tu veux? ^^

      RépondreSupprimer
    9. Assassin ! Pauvres petites graines. Un cuter, un couteau en fait tu es un violent, un pervers. lol. Après les articles sur cette pauvre poupée qui se fait désarticuler, tout se tient. brrrr

      RépondreSupprimer
    10. Ah! Merci Christophe!!!
      Tout à fait d'accord!!!
      ;^)

      RépondreSupprimer
    11. Ah Bon ! T'as un tripier chez toi ! lol

      RépondreSupprimer
    12. ah le trépied ! belle invention.
      Sinon moi je dis t'as de beaux ongles, tu sais :D
      J'étais arrivé jusque la... A voir si ça prend maintenant... Je croise les doigts pour toi

      RépondreSupprimer
    13. Si ça ne marche pas, tu peux retenter le coup avec ton système digestif ;)

      RépondreSupprimer
    14. @ Nigloo : Par chez nous c'est l'Opinel qui sert de bistouri. En outre il s'agissait en l'occurrence d'un couteau micro-denté. Du coup, le passage à la pierre à afûter est parfaitement inutile.

      @ Eric : Merci pour ces encouragements ! Tu t'y connais en réa de plantules moribondes okazou ?

      @ Kindgay : Je savais que je pouvais compter sur toi ^^

      @ Christophe & Gildan : Si en plus je vous dis que je suis fan de films d'horreur, vous allez définitivement me prendre pour un pervers sadique !

      @ Maxivirus : Si tu savais... :D

      @ Fabisounours : Wow, t'as le sens du compliment toi :D
      On verra bien si ça pousse. Mais comme j'ai la main plutôt verte, j'espère bien que cela germera. La suite dans quelques jours !

      @ Bashô : Je me demandais qui allait la sortir celle là... voilà, maintenant c'est fait. Je crois néanmoins que ce serait la meilleure solution qui éviterait toute ces péripéties. Mais je vois mal la notice nous enjoindre de 1/ avaler les graines 2/ farfouiller dans ses matières du matin pour les récupérer. Non, la clientèle n'est pas prête. Pas encore. Ça viendra peut être.

      RépondreSupprimer
    15. T.M. Plus sérieusement, si mes souvenirs sont bons, le PH de l'estomac varie de 1,5 à 5 donc on pourrait mettre les graines dans de l'eau mélangé avec de l'acide chlorhydrique. Le principal inconvénient est que c'est assez dangereux, il faudrait disposer d'un labo de chimie, ou au moins de gants, de lunettes et surtout d'une hotte aspirante. Tu n'as pas un pote chimiste?

      RépondreSupprimer
    16. ... hummm de très beaux doigts ce Tambour !

      RépondreSupprimer
    17. @ Tambour Major : Dans ce domaine je suis une bouse. Heureusement que Google est mon ami, et qu'ici un pied de table planté en terre pourrait pousser... À mon avis nigloo doit en connaître un rayon ;-)

      RépondreSupprimer
    18. @Bashô : Et pour les oiseaux, qui n'ont souvent pas de vésicule biliaire ? Sans compter l'action abrasive du gésier dont sont dépourvus les humains... Il faut revoir tes cours d'anatomie ;-)

      @Fred : Méééheu Tu vas pas t'y mettre toi aussi ^^

      @Eric : MDR !! Je contacterai nigloo en cas d'urgence alors.

      RépondreSupprimer
    19. T.M. : Je crois que tu confonds la bile (qui est produite par le vésicule biliaire) avec le suc gastrique (produit par des glandes gastriques situées dans la paroi interne de l'estomac chez les mammifères. En outre, la gente aviaire a deux estomacs dont l'un appelé estomac glandulaire qui produit le suc gastrique pouvant être extrêmement puissant. Ainsi dans le numéro de la Hulotte consacré aux vautours, il est fait mention du Gypaète barbue qui est capable de digérer les os. Donc je maintiens : un peu d'acide chlorhydrique pourrait être intéressant pour convaincre les graines de sortir une tige turgescente.

      RépondreSupprimer
    20. @ Ô. d'Evian : Mais ça suffit oui ?? ^^

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !