• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • Twitter
  • 12 octobre 2010

    Mois de merde !

    Aaaaaaaargh, j'en peux plus !!! Ce mois d'octobre est merdiquissime à souhait. Sur l'échelle de richter de la merditude, il atteind une magnitude maximale. Emploi du temps ingérable, planning over-booké, du travail qui arrive par brouettes entières et à traiter en urgence absolue, galère de thunes tellement faramineuse que je sais même pas comment je vais bouffer la semaine prochaine (pour vous donner une idée, je viens de claquer 2200 Euros de factures alors que j'ai péniblement gagné 950 Euros par mois jusqu'à début septembre, à peine plus depuis cette date...), contraint la mort dans l'âme d'annuler mon week-end à Madrid prévu depuis deux mois pour cause de pas de fric et de trop de boulot à abattre en trop peu de temps... bref : la merde !

    Je suis moralement déconfit, bientôt au bout du rouleau. Hormis chialer comme un môme, je n'ai qu'une envie : tout casser. Mais cela ne résoudra rien. Hélas.

    Pour me sortir de cette situation, je ne vois qu'une solution : procéder par méthode en supprimant tout le superflue, vous savez : tout ce qui donne à la vie son petit coté agréable... Cela commence notamment par le séjour à Madrid dont je me faisais une joie. Déjà que je me permettais pas grand chose comme fantaisies. Mais il faut croire qu'à situation merdique, mode de vie merdique.

    Dans quelques minutes on sera le 13 octobre. Plus que 17 jours à tenir avant Novembre que j'espère plus faste. Ca ne sera pas bien difficile.

    A bientôt ! Ou pas...

    Et le premier qui se plaint, je le mords !

    34 commentaires:

    1. Tu es mûr pour un plan d'assainissement de tes finances: calculer quand tu te sortiras du rouge.
      Mais tu es plein de ressources, et je ne parle pas d'argent.
      Des amis blogueurs, une ville superbe dont tu n'as sûrement pas exploré tous les recoins, les souvenirs d'un beau périple à travers la France, effectué avant que tout devienne compliqué, veinard!
      Je dois reconnaître que chatounette et chiechienne font passer les moments de cafard dont elles se fichent, pour seulement trente ou quarante euros par mois!
      Je suis certain que tu n'attendras pas octobre pour te sentir mieux. Bises

      RépondreSupprimer
    2. Allez, on ne se plaint pas... Pour aller mieux dit toi que ça pourrait être encore moins bien puisque le pire reste à venir !
      Enfin (plus sérieusement) il y a des périodes comme ça, ou l’on veut se recroqueviller, se mettre dans un coin et attendre que ça passe … Mais ça passe toujours ! courage

      RépondreSupprimer
    3. Casse tout si tu en as envie (même si ce n'est pas très utile), mais pas ton pc, on ne pourrait plus te lire !!!
      Bon pour le reste, dis-toi que ce n'est qu'un mauvaise passe, et que les mois prochains seront (je l'espère pour toi) meilleurs !!!
      Biz ^^

      RépondreSupprimer
    4. Tu connais ce genre de situation, don't you ?
      Ben alors ! Tu sais que c'est un temps à passer et que ça va mieux se passer que la dernière fois et encore mieux que l'avant dernière.
      Donc c'est presque passé !
      ...
      Oh la !!! Je ne sais pas si je me fais bien comprendre. Oublie. Respire ! Bois un verre d'eau ! On est là !
      Des Bises.

      RépondreSupprimer
    5. Bon courage... (rien à rajouter ^^)

      RépondreSupprimer
    6. Ce qui est bien, c'est que maintenant que tu as craqué un peu, plus personne ne va accepter que tu craques encore.

      Allez hop, on avance, et on se plaint pas, Tambour battant ! ;)

      (arf)

      RépondreSupprimer
    7. Une brassée d'ondes positives, un gros hug réconfortant et du soutien moral à distance ! Peux pas mieux faire ^^

      Je serai à Toulouse fin novembre, je te fais signe si je peux me libérer pour qu'on puisse boire un coup ?

      RépondreSupprimer
    8. Courage... Courage...
      Il est vrai que le manque de thunes peut s'avérer très, très contraignant et qu'il faut faire des choix sur l'utilité de nos activités. Mais on s'en est tous sorti en se serrant un peu la ceinture et en patientant...
      Au fait, qu'en est-il de tes monstroplantes-lotus ???

      RépondreSupprimer
    9. Il y a un proverbe qui dit:" Plaie d'argent n'est pas mortelle". Courage TM Ca ira mieux demain.

      RépondreSupprimer
    10. Si tu n'as vraiment plus rien à manger, tu peux toujours passer ... On trouvera bien un chat qui traîne par là ... ;)

      RépondreSupprimer
    11. Et ben ça va pas fort chez les blogueurs ces temps-ci... Moi qui espérait un billet réjouissant pour oublier mes propres turpitudes...

      Nous sommes tous d'accord: ce mois d'octobre est une calamité.

      RépondreSupprimer
    12. Il va falloir mettre un peu d'organisation dans tout ça ! Sauf exception, c'est pas très normal de découvrir de si importantes factures : on prévoit pas le pourcentage d'augmentation des impôts locaux, mais on sait toujours quand ils arrivent...
      Il faut noter, budgéter, compter, anticiper, réserver les sous pour le voyage : c'est le meilleur moyen d'en avoir le jour venu.
      Et pour la surcharge de boulot... Il faut déléguer ce qui peut l'être, reporter ce qui n'est pas urgent, ne pas faire ce qui est sans conséquence, etc.
      Bon c'est toujours plus facile à dire qu'à faire, mais si tu convaincs que c'est possible, tu devrais pouvoir finir le mois mieux qu'il n'a commencé ;-)

      RépondreSupprimer
    13. Les conseilleurs n'étant pas les payeurs, juste un bon courage de soutien ! Et si ça peut te faire du bien, on est sans doute nombreux dans le même cas(ca)

      RépondreSupprimer
    14. Prologue : Après étude de ma situation financière, elle est tendue, mais pas catastrophique (pas autant que je l'avais cauchemardé hier soir en ouvrant ma boite à lettres). En jouant sur les délais de paiement, tout doit rentrer dans l'ordre, sans trop de heurts.
      Quant au boulot, hé bien il sera fait, dans des conditions à la limite de l'humain, mais il sera fait, et bien fait.

      Du coup, allez, soyons fou, je pars quand même à Madrid vu que les billets sont payés depuis août et que je suis hébergé à l'oeil chez de la famille... on va pas se priver non plus ! Soyons optimistes et allons de l'avant !

      @ Flavien : Tu as raison : demain est un autre jour.

      @ Pianiste : C'est pas pire que si c'était moins bien, en effet !

      @ loblogapedro : Nan, vais pas tout casser : comment je remplace après ?

      @ Gildan : Oui, ca va passer. Mais je vais avoir chaud aux miches !

      @ FalconHill : Merci ^^

      @ Charlie : A fonds les baguettes :D

      @ Glimpse : Merci ! A priori pas de soucis pour fin novembre : fais moi signe par mail quand tu en sauras davantage.

      @ comdhab : Je vais manger des pâtes pendant 2 ou 3 semaines, et ça ira mieux. Normalement !

      @ Gouli : Heureusement qu'elles ne le sont pas !

      @ Blau : J'ai repéré des ragondins dans le canal. J'irai poser des pièges ce soir ^^

      @ Loup : Certes, c'est ce que je fais d'habitude, mais à 950 Euros par mois il est difficile de mettre beaucoup d'argent de coté... En tout cas pas 2200 Euros !! Heureusement j'ai un petit bas de laine, qui se trouve réduit à l'état de soquette pour nain cul de jatte !
      Quant au boulot, rien de délégable, rien de pas urgent. Tout pour ma gueule. Ouéééé !

      @ Ek91 : I will survive !

      RépondreSupprimer
    15. Tout ça pour ça ! Alors redistribues tes richesses insoupçonnées à tes brillants commentateurs qui ont usé de leur imagination pour te prouver que ce n’était pas grave les histoires d’argent ! Et profite bien de ton voyage, après on ne sais jamais …

      RépondreSupprimer
    16. Pessimiste à la lecture du post, optimiste à la lecture des commentaires: Ah ton " petit bas de laine, qui se trouve réduit à l'état de soquette pour nain cul de jatte !" Je vois qu'il te reste encore du ressort pour la virée à Madrid. Bon séjour!

      RépondreSupprimer
    17. REMBOURSEZ !
      C'est un scandale, je commençais à pleurer toussa par ce que les histoires de Cosette ça m'émeut toujours et paf il part quand même à Madrid au lieu d'envoyer un de ses lecteurs à sa place!
      Houuuuuuuuuuuuuu

      RépondreSupprimer
    18. que rajouter de plus si ce n'est que mes pensées t'accompagnent. je t'envoie toutes les ondes positives dont je suis capable.

      RépondreSupprimer
    19. Imagine qu'il y a pire : pas de fric et pas de poils!

      RépondreSupprimer
    20. bon courage p'tit tambour. Allez... un câlin pour toi ;-))

      RépondreSupprimer
    21. Mais dans quel boulot on se fait exploiter de la sorte??!! Jéspère que ça va aller mieux pour toi.

      RépondreSupprimer
    22. Eh oui, octobre, taxe d'habitation, taxes foncières, solde majoré de tous les prélèvements et j'en passe....
      Il te faut trouver un "Zolimari" riche!! (pourquoi pas à Madrid!)
      ;-)

      RépondreSupprimer
    23. Bon bah ça a l'air d'aller un peu mieux finalement (j'ai lu la mise à jour;)) mais bon, gagner 950 euros en étant surbooké... Tu es sûr que tu n'es pas un esclave moderne?

      RépondreSupprimer
    24. Bon, vu la situation, je vais aller jusqu'à Toulouse et j'apporterai une pizza :)
      Heu ! Histoire quelle soit chaude, ca sera plus simple de la prendre près de chez toi, t'as un bon pizzaiolo dans ton coin ?

      RépondreSupprimer
    25. @ Pianiste : En rentrant épuisé chez moi et en découvrant la nouvelle vague de factures, j'ai u peu paniqué oui. Mais ce qui me faisait le plus chier c'était d'annuler mon séjour à Madrid en raison de la masse de travail qui m'est tombée dessus au dernier moment.
      Quand à mes richesses insoupçonnées, ne m'en veux pas si je les garde pour moi ;)

      @ Bascoblog : Du ressort mais surtout une terrible envie !

      @ Pascal IR : Tsssss... Au lieu de dire des méchanceté, retourne faire le gaga avec ton chaminou-le-plus-beau-du-monde ^^
      PS : Tu veux venir ? :)

      @ Will : Envoie moi du cash plutôt ^^

      @ Nicolas : Une vision de l'antichambre de l'enfer ?

      @ Fred : Merci Fred ! T'es bien le plus mignon toi.

      @ Bénédicte : Bienvenue dans le monde merveilleux des doctorants chargés d'enseignement !

      @ Nigloo : Héhé, pourquoi pas en effet ? D'autant que les espagnols sont tout à fait à mon goût ^^

      @ Ditom : Heu... non, non, ça ne fait aucun doute : c'est exactement cela !

      @ Maxivirus : Laisse tomber la pizza. On ira manger par là en ville : pour le prix d'une bonne calzone je connais des cantines tout à fait remarquables.

      RépondreSupprimer
    26. Comme quoi... l'argent ne fait pas le bonheur, mais y contribue amplement ! Je te comprend que trop bien, pour avoir été pendant des plombes à la dèches, voire à découvert à chaque début de mois !! Se serrer la ceinture, c'est la seule solution (et c'est provisoire, garde ça en tête !!!!)

      Bisous et courage

      RépondreSupprimer
    27. Je ne sais pas quoi te dire à part que pour la bouffe suis fauchée aussi, mais il y a toujours un café à l'appart si tu veux :-)

      RépondreSupprimer
    28. peut-être vendre des trucs sur ebay pour se faire un peu de tune? tu peux te nourrir avec des châtaignes, cherche, tu en trouveras, c'est la saison et c'est gratuit. sinon ne te prive pas des petits plaisirs de la vie qui sont gratuits: le sexe :)

      RépondreSupprimer
    29. Bon aller y a encore novembre comme mois de merde et puis Madrid attendra ce n'est pas un drame !

      A priori nous avons le meme problème d'agenda surchargé que veux tu c est sans doute parce que l'on ne peut pas se passer de nous et oui nous sommes indispensables....

      RépondreSupprimer
    30. Yo ! ne change rien, va à Madrid au Theatro Esclavo, profites en et reviens nous frais comme un gardon !
      bises

      RépondreSupprimer
    31. Je suis désolé pour ton séjour à Madrid (je me faisais d'avance une joie de découvrir quels recoins tu aurais visité) mais aussi pour cette mauvaise passe... Bon courage en tout cas.

      RépondreSupprimer
    32. Par compensation les périodes de merde sont suivies de périodes de chance.
      Accroche-toi,cela va venir.
      En attendant,le voyage étant déjà réglé,et l'hébergement gratuit,tu as raison d'aller à Madrid,c'est bon pour ton moral. :)
      Bon courage.

      RépondreSupprimer
    33. Juste envie de te faire d'énormes bises !!!

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !