• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • Twitter
  • 5 novembre 2011

    Le bout du tunnel

    Les jours passent et se ressemblent. Le rituel est quotidien, fastidieux, ennuyeux. Ecrire, lire, réfléchir, vérifier, chercher des références, relire, effacer, réécrire, couper ici, coller là, ramasser ce paragraphe, intervertir ces deux là, soigner ses titres, sauvegarder souvent, manger, boire, sortir peu, bouger encore moins, grossir inévitablement.

    Hier soir j'ai fait un grand rangement dans mon bureau. D'un coté des piles de photocopies surlignées et annotées, plus ou moins classées par thème. De l'autre, le reliquat de documents qui me serviront pour les dernières pages. Je ne réalise pas exactement ce que cela signifie "les dernières pages". Et pourtant les faits sont là...
    Le temps passe avec une fulgurance incroyable. 

    Il faut que je m'y remette. 
    Et bientôt ma vie cessera d'être entre parenthèses. Enfin.

    16 commentaires:

    1. Courage, Tambour Major ! Tu es dans la dernière ligne droite.
      Bises.

      RépondreSupprimer
    2. Le plus gros est fait, courage ! Tu auras toute l'occasion de bouger après ;)

      RépondreSupprimer
    3. Toute l’énergie de petits lyonnais est envoyée par les esprits des fées !

      RépondreSupprimer
    4. Bon courage. Plein de pensées positives du chat et de moi.

      RépondreSupprimer
    5. L'animal aquatique nocturne t'envoie plein de courage et de bonnes ondes pour cette dernière ligne droite!

      RépondreSupprimer
    6. Avec tout le chocolat que tu as engrangé, ça devrait être dans l'euphorie.

      RépondreSupprimer
    7. Baisse d'énergie , c'est normal à un moment donné quand on donne beaucoup . Fais toi pour te récompenser des petits plaisirs (manger des chocolats par exemples),aller courage la fin est proche.

      RépondreSupprimer
    8. Plein d'ondes positives!!! Tu arrives au bout du tunnel ;-) Bon courage et sache que tout le monde te soutient à 200%!!

      Gros bisous M. Tambour Major

      RépondreSupprimer
    9. Courage !
      Au bout du tunnel, la lumière de la délivrance ;)

      RépondreSupprimer
    10. Amusant ou étrange... On dirait le témoignage en direct d'une NDE : ta vie est mise entre parenthèse, tu entres dans un tunnel, tu vois la lumière au bout, à la lecture des commentaires du billet qui vont tous dans le même sens, tu sens que tout n'est qu'amour autour de toi...
      Ca c'est juste avant que tu ne soutiennes dans la lumière puis que te réveilles là où tu étais avant d'entrer dans le tunnel. Je n'ai jamais vécu de NDE, mais il parait que ça change la façon de voir la vie...

      RépondreSupprimer
    11. Avec les provisions de chocolat que tas eu je pense que tu peux envisager sereinement la sortie du tunnel:-)
      Bon courage à toi

      RépondreSupprimer
    12. Méchant Chimiste7 novembre 2011 à 02:03

      Mais la fin de thèse EST une NDE...

      RépondreSupprimer
    13. On ne peut qu'applaudir : si tu arrives au bout, c'est que tu as bien travaillé^^

      RépondreSupprimer
    14. Bientôt fini alors donc bientôt une visite en Alsace ?

      RépondreSupprimer
    15. on t'envoie plein d'énergie pour finir en beauté. De la méthode et tu vas y arriver parfaitement.

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !