• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • L'Oiseau Bleu
  • 17 septembre 2010

    Ces choses que je déteste

    Je déteste le bruit de frappe que font les claviers d'ordinateur. Allez comprendre pourquoi, cela me stresse. Tout particulièrement quand la personne tape encore plus fort sur la touche "espace", comme si le fait d'exercer une pression de 10 tonnes allait la faire mieux fonctionner.

    Je déteste les bruits de déglutition et de mastication. Cela me dégoûte. J'ai l'impression de voir ce qui se passe à l'intérieur de leur corps. Je me passerai bien de tant de détails de beauté intérieure.

    Je déteste ces conversations insipides durant lesquelles les gens m'exposent leurs menus soucis d'argent alors qu'ils ont des revenus au moins égaux au double du mien. Par courtoisie je m'abstiens de leur éclabousser ma faible fortune à la gueule de peur que mon aversion passagère ne se trouve sublimée par une écoeurante prise en pitié.

    Je déteste les piétons qui encombrent les pistes cyclables et font mine d'être courroucés parce qu'on les a menacés d'un inutile coup de sonnette.  Comment leur faire comprendre que le trottoir de 3 mètres de large situé à leur gauche leur était spécialement destiné ?

    Je déteste les gens qui me prennent de haut alors qu'ils sont pieds et poings liés dans leur tort le plus absolu et qui tentent de renverser la situation au prix d'une insupportable commisération.

    Je déteste les gens qui s'écoutent parler en prenant d'un ton sérieux les accents d'une hyperbolique érudition. L'abyssale fatuité de leurs propos me donne le vertige. Les effets de manches masquent souvent un manque évident de fond. Raconter n'importe au prétexte de flatter l'auditoire est un sport qui devrait être puni par le gibet.

    Il y a bien d'autres choses encore que je déteste. Mais arrêtons là de noircir le tableau. Et rassurez-vous, il y a heureusement aussi beaucoup de chose que j'aime.

    Et vous, quelles sont ces choses que vous détestez ?

    24 commentaires:

    1. Je déteste les gens qui jugent sans savoir. Ceux qui parlent pour ne rien dire. Ceux qui partent du principe que s'ils ont un avis différent c'est forcement le leur qui est le bon. Ceux qui disent "Oh il fait pas beau aujourd'hui"... Alors non il fait gris et que peut être pour certaines personnes gris c'est un temps appréciable ! Voilà voilà ;)

      RépondreSupprimer
    2. Je déteste les gens qui ne connaissent ni ne pratiquent la politesse élémentaire, qui ne disent ni bonjour ni au revoir. Je déteste les intrusions en tchat (discussion instantanée) surtout quand l'interlocuteur n'a rien à dire d'autre que "coucou" et ne sait pas écrire autrement qu'en abrégé SMS du genre "tkt" "pk" et autres joyeusetés...
      Je déteste aussi les faux-culs même polis et écrivant un français parfait !

      RépondreSupprimer
    3. Je n'aime pas les gens qui, sous prétexte qu'ils sont clients et rois, se croient tout permis auprès de vendeur-ses de magasins ou serveurs-ses de restaurant et les traitent comme des merdes.

      Je n'aime pas avoir à passer derrière mes collègues pour ramasser leurs tenues sales qu'ils laissent traîner un peu partout jusque dans mon bureau pour aller devoir les mettre à leur place dans les sacs prévus à cet effet.

      Je n'aime pas les témoins de Jéhovah qui viennent cogner à ma porte le dimanche matin pour m'apporter un bonne parole que je n'ai pas sollicitée.

      Je n'aime pas les gens qui téléphonent ou se maquillent en conduisant comme si la rue leur appartenait au mépris de la sécurité des autres usagers.

      Je n'aime pas le durian. Mais pas du tout.

      RépondreSupprimer
    4. Idem je déteste les bruits de mastication, beurkk...ça me coupe l'appétit.

      La plupart des choses que je déteste ont déja été écrites...
      ah si je déteste les gens violents, et la méchanceté gratuite...je déteste aussi ces gros c** en grosse bagnole qui vous collent aux fesses et vous font des appels de phares alorsqu'ils sont déja à la vitesse maximale.

      ça défoule !!!lol

      RépondreSupprimer
    5. Je déteste les gens qui jugent la vie des autres sans se préoccuper du comment et du pourquoi. Je déteste le traffic qui me fait perdre un temps précieux, les parfums "cheaps" qui puent, les gens qui ne ramassent pas les crottes de chien, qui jettent leur gomme par terre pour que je pile dessus.
      En ce moment je déteste mon clavier qui me fait suer avec le "e" qui fonctionne une fois sur 2.

      ahhhhhhhhhhhh! soulagement!

      RépondreSupprimer
    6. Pareil, je déteste les bruits de mastication et de déglutition, surtout quand je suis crevé ou contrarié!!

      RépondreSupprimer
    7. Moi je ne supporte pas l'intolérance, la bêtise et le manque de savoir-vivre. Avec cela, j'ai fait le tour de ce que je n'aime pas !

      RépondreSupprimer
    8. Je déteste les fêtes surprises, je déteste mes parents, je déteste être seule à la maison un dimanche soir de pluie, je hais voir le soleil se lever et que la journée se termine sous la pluie, je déteste n'avoir personne à qui parler le matin, je déteste l'ovomaltine, je déteste les cons, je déteste les égoïstes, je déteste me dire que j'ai 44 ans et que plus ou moins la moitié de ma vie est passé et que ça n'a pas été facile à vivre, je déteste l'idée que je ne serai pas là pour l'anniv de mon pote ce soir en Belgique, je déteste le départ vers d'autres cieux des personnes que j'ai aimé, je déteste ne pas entendre "je t'aime", je déteste qu'on regarde mes seins au lieu de me regarder dans les yeux, je déteste mes pieds trop petits, je déteste ... je déteste ...

      RépondreSupprimer
    9. Ce que je déteste ? J'hésite entre tout un billet, et rien. ça dépend de mon humeur sans doute!

      RépondreSupprimer
    10. ah oui la mastication, quelle horreur !

      Je déteste... les chauffeurs de taxis qui pensent que comme ils font leur métier sur la route, elle leur appartient.

      Je déteste... les collègues qui, sous prétexte d'avoir 20 ans de plus ou le double de salaire, osent penser qu'ils peuvent te parler comme si vous étiez un esclave.

      Je déteste... les gens qui t'appellent jamais et qui le font juste pour se plaindre que tu appelles jamais.

      Je déteste... les gens qui ont toujours quelque chose à redire quand tu leur demande si ça va bien.

      RépondreSupprimer
    11. Je déteste être pris dans une conversation de mères épanouies qui racontent les petits exploits de leur progéniture, qui ne demandent des nouvelles du mouflet de la collègue que pour mieux parler de leur rejeton, et qui n'ont d'autres sujets de conversation que couches, biberon ou maternelle. Ce sont des discussions sans aucun intérêt où chacune ne fait que semblant d'écouter l'autre pour mieux parler de soi.
      Insupportable pour moi.

      RépondreSupprimer
    12. Je déteste... ma vie.

      ... Naaaaaan j'déconne, j'suis pas désespéré à ce point !!

      Bah dis donc, t'es d'humeur ronchonchon, là, ça va pas fort-fort mon p'tit Tambour ???

      RépondreSupprimer
    13. je déteste.... dire je déteste.... j'aime la vie !

      RépondreSupprimer
    14. je n'aime pas les gens qui brassent de l'air et qui veulent donner l'impression qu'ils sont toujours déborder (j'ai envie de leur dire de mieux s'organiser tout simplement);
      je n'aime pas les femmes au volant parce que du coup je suis pas rassuré quand j'en croise sur la route;
      je n'aime pas quand un produit manque en rayon quand je fais mes courses, ça me fout ma journée en l'air (j'exagère!)

      RépondreSupprimer
    15. je suis bien de ton avis concernant les touches du clavier!!
      J'ajouterai les portes qu'on ne referme pas et qui claquent, les lampes allumées, les velux qu'on coince entre deux modes d'ouverture, etc!!!

      RépondreSupprimer
    16. Les poussettes dans le bus, les gens qui marchent lentement, les gens qui parlent fort au restaurant etc...

      RépondreSupprimer
    17. Au fait , je viens de lire ; sur un autre profil tu parles d'un " sage homme " au lieu de sage femme , on dit d'un nom savant un " maïeuticien ", du grec maîeutique= l'art d'accoucher ( les esprits)... cf les philosophes grecs ...

      Thieffaine@sfr.fr

      RépondreSupprimer
    18. @ Christophe : J'avais cru comprendre que tu préférais les personnes ayant la parole 'utile' ^^

      @ François : Argh... le langage SMS, une horreur !

      @ Eric : Figure toi que tu m'as donné envire de goûter ce satané durian... oui, je suis un aventurier.

      @ Mi Tourraine : Ca fait du bien hein !

      @ Bashô : Haha, comment pouvait-il en être autrement ?

      @ Mélanie : Vider son sac de temps en temps ça soulage.

      @ Alban : Moi c'est tout le temps. A fortiori quand je suis ronchon.

      @ Corto74 : C'est déjà un très vaste programme !

      @ Khey : Liste non exhaustive donc...

      @ Jonathan : Tu en feras un billet un de ces quatres alors ;)

      @ Fabisounours : On te sent victime de l'injustice du monde toi ^^

      @ Will : Arf... oui, ça c'est un aspect de l'enfer !

      @ Bastoche : Rhôô, t'es le seul à l'avoir ouvertement remarqué. T'es le plus choupi toi ! Ca va mieux, je te rassure.

      @ Francis : Tiens, un peu comme Bashô.

      @ Anthonygay : Tu vois que t'aurais de quoi continuer à alimenter ton blog. Chacun de ces trois points pourrait constituer à lui seul un billet ! =)

      @ Nigloo : Ha oui... les tiroirs à moitié refermés, ça, ça m'insupporte !

      @ Enguerrand : Yep, les gens qui se croient seuls au monde et gueulent pour parler. Insupportable !

      @ Anonyme : Je vois que tu lis Maxivirus. Merci pour la maïeutique, je sais ce que c'est. En revanche je ne comprends pas le sens de ton commentaire ici...

      RépondreSupprimer
    19. Euh ! Y'a pas que Bastoche qu'avait remarqué !!!
      J'ai juste pas eu envie de m'en prendre une en remuant le couteau dans la plaie :)

      Je déteste tout plein de choses dont l'incivilité croissante et le manque de respect d'autrui.

      Et je déteste aussi devoir dépendre des autres (pas de bol !).

      RépondreSupprimer
    20. Huuum, c'est bon? Tu nous as fait ta note "rallage" du mois? :-D

      RépondreSupprimer
    21. - les charognards,qui ralentissent et s'arrêtent devant une voiture accidentée,devant laquelle le SAMU et les pompiers s'affairent pour sauver les victimes.La vue du sang les fait vibrer?
      -le trop grand nombre de modèles de vis cruciformes,on n'a jamais le tourne-vis correspondant.
      -les chewing-gums qui jonchent les rues et les quais du métro à Paris.

      RépondreSupprimer
    22. Alors ces jours-ci, je déteste de plus en plus l'actualité politique et ses relents puants. Depuis que j'ai eu la chance d'aller consulter (grâce à ton billet TM) le deuxième spectacle de Franck Lepage, je déteste être un prof qui, au nom de l'éducation Condorcet doit mettre des notes aux élèves pour les classer en bons/moins bons/ et mauvais (pourquoi ne peuvent-ils pas être tous bon... ? regardez donc incultures(2).) Je déteste savoir que quoi qu'il arrive je ne vais faire qu'accentuer les inégalités sociales et que ceux qui ont plus de chances que les autres finiront de toute façon mieux que les autres (puisque c'est ce qu'on me demande)... ça va passer, mais tous ces humains qu'on essaie de faire rentrer dans un même moule alors que c'est pas possible... ben ça conduit à des comportements qu'on déteste... Vive l'incivilité, c'est une forme de resistance (même si personnellement ça me gonfle !)

      RépondreSupprimer
    23. Je suis comme Basho, je n'aime pas détester car détester nous fait plus de mal que de bien et cela demande trop d'énergie que je veux utiliser autrement, en aimant par exemple, c'est bien mieux !

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !