• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • Twitter
  • 27 mars 2010

    Bas les pâtes !

    Bon, ça y est... j'ai lamentablement craqué.
    Oscar Wilde justifiait ses basses pulsions les plus inavouables en affirmant que l'on peut résister à tout sauf à la tentation. Et c'est vrai. Car, je le confesse volontiers, tel le Christ au  désert, en cette semaine de Carême, j'ai été tenté par le démon. Je lui ai même ai cédé, sans retenue.

    Après des semaines de longues et inutiles tergiversations, car je savais quelle serait l'issue de ce combat inégal contre ma raison, je me suis livré aux tourbillon de mes désirs les plus fous. Désormais je n'ai plus honte de rien... Je suis irrécupérable.

    L'objet de mon forfait ? Argf... Je me suis acheté une machine à pâtes. Une vraie. Toute simple, manuelle, sans fioritures. Avec une manivelle qu'on tourne. Made in Italie.

     
    C'est-y pas bô ? La photo de droit montre la filière à spaghettis et celle pour les tagliatelles. Au fond c'est le laminoir proprement dit, réglable 9 positions, ce qui est un peu moins que le Kamasutra. A moi de nouvelles orgies culinaires ! Mwouaahahahahaa...  [rire sardonique] 

    Je vais enfin pouvoir refaire des pâtes fraîches sans laborieusement passer 1/2 journée à travailler mon abaisse au rouleau à pâtisserie, à m'en faire péter les biceps comme la dernière fois, même si le résultant valait bien quelques crampes... Avec le matériel adéquat tout devient tellement plus facile !

    Mon premier test sera tout simple : des lasagnes (petit clin d'oeil à Anouchka ) cuisinées de "B" à "W". Oué, manqueront quelques lettres, notamment au rayon fromagerie où je m'abstiendrai de préparer ma mozzarella  et mon parmesan moi même... Laissons cela aux professionnels.

    Bientôt sur vos écrans !

    Moi, je m'en pourlèche déjà les babines. smileys Manger

    10 commentaires:

    1. Une machine à pâtes... je ne suis pas assez fan des pâtes (surement car jamais mangé de vraies bonnes) pour apprécier à sa juste valeur l'engin. En revanche, ne te culpabilise pas : c'est si bon de se faire plaisir avec ce genre d'achats... C'est bon pour ton épanouissement personnel, voilà tout !

      RépondreSupprimer
    2. Oui, c'est sûr, la mozzarela est une affaire de pro, j'ai toujours voulu faire des pâtes, mais j'ai toujours cru que c'était assez compliqué... en fait, à te lire, ça me relance mon envie!! eheh Bon appétit en perspective!!

      RépondreSupprimer
    3. Je me demande comment tu vas accorder les préparations issues de ta machine à pâtes avec celles mitonnées avec cette fabuleuse cocotte bleue?? A quand une rubrique "les bonnes recettes de Tambour"?

      C'est si bon de craquer...

      RépondreSupprimer
    4. oh si c'est quand meme bien meilleures les pates fraiches maison. Une copine m'avait fait des ravioles. p... de sa m... ce que c'était bon. :D invite moi !

      RépondreSupprimer
    5. nonnonnon, la seule question qui se pose, c'est si tu livres? pas la machine, hein! Moi j'y comprends rien de toute façon à ces machines. Mais goûter à tes lasagnes, maintenant qu'on a l'eau à la bouche, là je dis oui!

      RépondreSupprimer
    6. @ Antoine : Vu l'état pitoyable de mes finances au sortir de ce week-end, il a bon dos mon épanouissement personnel -_-'

      @ Alban : T'inquiète pas pour mon appétit : il ne m'a que rarement déçu ^^

      @ Revigo : Mais c'est tout trouvé ! J'ai une idée très précise... Merci au passage de contribuer à la ruine de mon compte bancaire :D

      @ Fabisounours : La table de Tambour Major va bientôt r'ouvrir ses portes... qu'on se le dise ! Tu veux réserver ?

      @ Flavien : Nan, je livre pas. En revanche je reçois ;-)
      Patience pour les lasagnes. Si je m'organise correctement pour dégager assez de temps, elles seront tout bientôt dans mon assiette...

      RépondreSupprimer
    7. Haaaan! Voila de quoi faire de bons plats! Je n'ose imaginer le goût des lasagnes maison... Si, j'imagine... et je bave! ^^

      RépondreSupprimer
    8. Comme tu as la chance de faire toi-même les pâtes, tu peux les faire à la mode italienne, c'est-à-dire avec peu de sauce (les français ont tendance à noyer les pâtes afin de cacher l'insipidité). Je te conseillerai d'essayer les spaghetti cacio e pepe, lorsque les ingrédients sont parfaits, c'est tout simplement divin. Ou plus simple encore, un filet d'huile d'olive (de très bonne qualité bien sûr) et du poivre (frais, ceci est important) et basta.

      Ciao, ciao

      RépondreSupprimer
    9. Quand tes finances auront remonté, tu pourras aussi t'acheter le moteur qui va dessus et que tu clipses à la place de la manivelle. Ca doit faire 4 ans que j'ai cette merveille inusable à la maison, et franchement, le moteur, c'est tout ce qui te manque.
      Je te déconseille d'ailleurs d'ores et déjà la filière à ravioli, qui, par contre, est vraiment pas pratique (chaque raviolo faisant environ 1 cm2, imagine le peu de farce que tu peux mettre dedans).
      J'ai dernièrement tenté les pâtes noires à l'encre de seiche (achetée chez un poissonnier) et c'est visuellement très sympa et ça ne change rien au gout malgré une odeur d'iode assez prononcé à la fabrication.

      RépondreSupprimer
    10. BON.
      Quand est-ce qu'on mange ?!?? ^^

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !