• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • Twitter
  • 17 mai 2011

    Ceux qui en parlent le mieux

    Corto et Chris publient chacun un billet à l'occasion de la journée mondiale contre l'homophobie. Le premier s'étonne du nombre de blogs tenus par des hétéros qui promeuvent cette journée ; le second revisite un classique de Julien Clerc. Cette lecture croisée m'a aussitôt fait penser à deux chansons.

    La première, ultra classique, aborde ouvertement le sujet de l'homosexualité, avec beaucoup de délicatesse et de tendresse. Elle sonne très juste, pleine de couleurs pastel un peu délavées : "Comme ils disent" de Charles Aznavour.




    Mais celle à laquelle j'ai immédiatement pensé est toute autre. Une chanson interprétée par un hétéro (aussi) et  je crois l'une des plus belles sur ce thème. A vrai dire elle ne parle même pas d'homosexualité cette chanson... Ecrite pour Marie Dubas en 1936 qui en fut la première interprète, elle doit pourtant sa notoriété contemporaine à la reprise qu'en firent tout d'abord Edith Piaf et plus tard Serge Gainsbourg. Ce dernier ne conserva de la mélodie guère plus que celle du refrain, métamorphosant la chansonnette de cabaret en une confession virile et fauve, riche de toutes ses ambiguïtés. Je veux bien entendu parler de "Mon Légionnaire", que je trouve particulièrement troublante, mise dans la bouche d'un homme.



      Oui, ils sont parfois doués pour en parler, les hétéros. Parfois bien mieux que les Gays eux-mêmes...

    13 commentaires:

    1. excellent choix musical et le clip de gainsbourg est une pure merveille, réalisé par Mondinot, je crois... mais il y en a tant d'autres. Tiens et "Ziggy" alors ?
      bne journée

      RépondreSupprimer
    2. Oui très bon choix. Et pour Aznavour, il fallait oser en plus à l'époque. Et pour Gainsbourg tu aurais pu choisir Les sucettes à l'anis. lol

      RépondreSupprimer
    3. Deux clips ?!!!!
      Mais ce blog devient musical ???
      j'ai cru que j'étais chez Gildan !
      :)

      RépondreSupprimer
    4. @ Corto : Tu as raison, il y en aurait bien d'autres, par exemple "Une femme avec une femme" qui est aussi une très belle chanson.

      @ Chris tophe : Si le prénom Annie avait été remplacé par un prénom masculin et chanté par Gainsbourg lui-même, sois sûr qu'elle figurerait dans le billet :)

      @ FalconHill : Yep. J'aime beaucoup sa retenue et tout le drame qu'il dépeint.

      @ Gildan : Incroyable n'est-ce pas ? Méfie-toi, tu vas perdre ton rang Wikio si je continue ainsi :D

      RépondreSupprimer
    5. Ou alors est ce parce que nous éprouvons les mêmes émotions que certaines femmes sans oser nous l’avouer et que des chansons d’hétéros nous vont mieux au teint que celles qui parlent de nos vies parce que nous singerions les hétéros dont nous ne pouvons sans doute pas partager les mot mais les sentiments je ne sais pas si je suis clair mais cette dernière chanson a également ma préférence car elle me parle

      RépondreSupprimer
    6. J'aimais bien aussi les légionnaires. Mais quand ils ne sont pas hétéros, c'est mieux.

      RépondreSupprimer
    7. @ Stephan : Je n'avais jamais pensé à cela. Tu as peut-être pour partie raison.

      @ Flavien : J'en connais que ce détail ne suffirait pas à arrêter. Non, je ne parle pas nécessairement de moi, j'ignore si j'en serais capable.

      RépondreSupprimer
    8. Vincent Scotto avait dit à Tino Rossi, il y a bien longtemps,"Si tu veux durer, chante l'amour".
      L'amour est un thème tellement universel qu'homos, bi ou hétéros, nous avons tous le pouvoir de nous sentir concernés par une chanson d'amour, parce que quelle que soit notre sexualité, nous sommes d'abord et avant tout des humains qui avons des sentiments communs.
      De mon côté, j'en profiterai pour rajouter L'envie d'aimer, par son aspect consensuel et universaliste qui magnifie l'amour en s'adressant aussi bien à des hétéros qu'à des homos, sans distinction
      http://youtu.be/R59Msiz8yAc

      RépondreSupprimer
    9. Ah non, mais??? Tu ne vas quand même pas nous faire croire que les hétéros savent parler maintenant... On aura tout lu!

      RépondreSupprimer
    10. @TM
      Pffff !!!
      Même pas peur !
      :)

      RépondreSupprimer
    11. Je crois surtout que ça a tout simplement plus de force (ou d'impact) quand ce sont les hétéros qui défendent les homos.

      RépondreSupprimer
    12. Bonjour, et merci pour le clip de Gainsbourg, j'avais oublie qu'il l'avait chantee aussi. C'est vrai que sa reprise est absolument superbe (bon, j'etais un peu decontenancee par la jeunesse du legionnaire a la fin du clip, mais ce sont les pieds de nez Gainsbourg.... jamais ou on l'attend)

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !