• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • Twitter
  • 25 juillet 2011

    Ha que la montagne est belle !

    Malgré le temps maussade et une météo incertaine, nous avions prévus avec Méchant Chimiste et quelques amis à lui, d'aller faire une randonnée en montagne dans les Pyrénées ce dimanche, histoire de nous dégourdir les jambes et de prendre un grand bol d'air frais. Direction Artigue, un petit village perdu au milieu de pas grand chose en surplomb de la vallée de Luchon.

    Artigue

    Le plafond nuageux est assez bas, le soleil tout relatif, on ne voit pas les sommets qui pourtant nous environnent mais qu'à cela ne tienne, nous nous élançons quand même en direction du Pic de Bacanère situé à 2200 mètres d'altitude.

    C'est beau hein ?

     Le paysage est assez joli, composé de grandes prairies fleuries parsemées d'arbres, et le ciel chargé voiles qui s'étirent, flottent, se disloquent et se reforment à l'infini. C'est très romantique tout ça, et surtout très beau ! Le grand air vivifiant, les grands espaces, cela fait un bien fou. Mais mine de rien le chemin grimpe pas mal et l'on s'élève peu à peu.

    Les montagnes ont la tête dans la brume

    Plus haut nous croisons des moutons, les fameux moutons du Luchonnais, plutôt réputés dans la région pour la qualité de leur viande.En contre bas on aperçoit la vallée tandis que le brouillard monte.

    Béééééééé !

    Nous arrivons à la moitié de notre ascension et faisons une petite halte à la Cabane de Saunères. On grignote qui une banane, qui un petit gâteau sucré histoire de reprendre des forces. Et puis soudain ce sont, un, puis deux, puis trois, puis beaucoup... puis très beaucoup de moutons qui nous passent sous le nez en file indienne !

    1 mouton, 2 moutons, 3 moutons, 4 moutons... 5 mout..ons..,. 6 mout... Zzzzzzzzzz

    Ils filent tous à la queu-leu-leu bien sagement (comme des moutons quoi) vers on ne sais trop où, sûrement vers de verts pâturages, mais vu l'humidité qui règne ici je doute qu'il y ait une seule prairie desséchée dans le coin ! Bref, après le train des moutons, nous reprenons notre route, un brin inquiets tout de même car le temps se gâte... 

    A bientôt dans mon assiette :-)

    Effectivement nos craintes sont fondées car quelques minutes plus tard nous préférons rebrousser chemin plutôt que de nous aventurer dans de la purée de pois : nous n'avons pas la témérité de Jean-François !

    Oops... et si on faisait demi-tour ?

    Nous n'irons donc pas au Pic de Bacanère cette fois... Tant pis, ce n'est que partie remise. Le temps change très vite en montagne et notre chemin qui quelques minutes plus tôt était dégagé se trouve lui aussi progressivement pris dans la brume.


    Là aussi ça se gâte...

    Quelques dizaines de mètres plus bas le brouillard s'est volatilisé ! Il ferait même presque beau. Mais ce n'est qu'une illusion : les sommets sont bel et bien prisonniers des nuages. Pas de regrets à avoir, de toute façon nous n'aurions rien vu du panorama qu'offre le pic.

    C'est youlii !

    Le bord du sentier est jonché de jolies fleurs sauvages. Comme nous avons largement le temps, je m'amuse avec le mode macro de mon appareil photo...

    Petite fleur des champs... quel est ton nom ?

    C'est très rigolo la macro et je m'amuse comme un gamin ! Heureusement ma carte mémoire fait 4 Go, je peux donc shooter sans compter. En revanche je ne sais pas du tout de quelles fleurs il s'agit. Si quelqu'un a une idée du nom de ces deux là ?

    Ca c'est magnifique, mais je sais pas ce que c'est !

    Tiens, un papillon fais la sieste sur une brindille. Hop, je m'approche... va-t-il s'envoler ? Non... plus près... encore plus près... clic ! C'est dans la boite !

    Pas farouche la bestiole...

    Et là c'est un escargot dans sa coquille nacrée qui fait la sieste sur une grosse feuille charnue. Chut, approchons-nous à pas feutrés pour ne pas le réveiller...

    J'aime beaucoup le contraste des couleurs, des formes et textures de cette photo.

    De photo en photo, nous voici de retour au parking où nous attendent sagement nos voitures. Après avoir troqué nos chaussures de marche contre une bonne paire de tennis plus légères nous décidons de descendre à Luchon prendre un chocolat chaud avant de nous rendre à Saint Bertrand de Comminges faire un peu de tourisme.
    Luchon vu de Artigue.

    Mais ça, je vous le raconterai la prochaine fois.

    21 commentaires:

    1. un tres joli billet plein de fraicheur et de bonne humeur, ca fait du bien en ce matin tout gris!

      RépondreSupprimer
    2. j aime beaucoupe ta facon de raconter et les photos sont superbes. Ce serait presque le début d'un film de Cadinot ou de falcon qui commencerait par la randonnée et se finirait dans le foin d'une cabane de montagne avec le berger :)

      RépondreSupprimer
    3. Les joulies photos de TM ! Ta première fleur est un oeillet sauvage (Dianthus) et la deuxième une astrance (Astrantia major) appartenant toutes deux à la flore des zones de montagne. Tu peux voir leurs cousines dans les volcans d'Auvergne. Je ne sais pas si je t'ai beaucoup aidé sur le coup... ^^

      RépondreSupprimer
    4. Ces paysages de montagne restent superbes sous ce brouillard fantasque. Bravo pour les photos de fleurs, la fonction macro de l'appareil est diablement efficace!

      RépondreSupprimer
    5. pourtant la fleur d'astrance, ça ressemble à celle de l'ail des OURS, tu devrais connaitre!!:))

      RépondreSupprimer
    6. Tu maîtrises fort bien la grillade du macro !! (mon mien, j'ai pas encore réussi à en tirer d'aussi magnifiques choses)
      Il me faut attendre encore un peu avant de filer dans les Alpes (j'ai mer d'abord),mais là je retrouve tout ce que j'adore de la montagne en été, même (surtout) quand le temps est incertain.

      RépondreSupprimer
    7. Zut, j'ai mal validé mon commentaire... Je disais donc que ça a l'air froid mais que ça reste très joli.... La montagne sous le brouillard, j'aime beaucoup ça, surtout quand tu as un versant couvert et l'autre non. Très jolies photos aussi, peux pas te renseigner sur les fleurs, sorry :)

      RépondreSupprimer
    8. Très belles photos qui font l'effet d'un bon bol d'air frais. Merci :)

      RépondreSupprimer
    9. Faudra venir un jour avec nous sur les montagnes basques.
      Muxuak

      RépondreSupprimer
    10. J'aimais bien le saute-mouton sur Arte au début de la nuit...

      J'ai aussi pensé au générique de "l'amour est dans le pré" :p

      RépondreSupprimer
    11. Ce coin des Pyrénées c'est tout ma jeunesse. Et Artigue j'y ai passé de nombreuses vacances. Rigolo.

      RépondreSupprimer
    12. Tu les as comptés, les moutons ? 1, 2, 3... zzzz, ronnn, zzzz pfff ^^

      RépondreSupprimer
    13. Un bain de fraîcheur en montagne, ça fait du bien.

      RépondreSupprimer
    14. Han, j'suis jaloux : j'ai jamais réussi à photographier un papillon, et certainement pas en mode macro ! Avec moi, les bestioles s'envolent bien avant que je sois à distance suffisante pour le mode macro... Et quand je viens à réussir à m'approcher assez, je fais une photo floue ! :-)

      RépondreSupprimer
    15. C'est un coin de France que je ne connais pas u tout, merci de le faire découvrir ! Et... tes photos sont très belles, tant les paysages que les gros plans :)

      RépondreSupprimer
    16. Belle maîtrise du mode macro (+1).

      RépondreSupprimer
    17. @ Miimario : Les matins se suivent et se ressemblent en ce moment... c'est déprimant !

      @ Fiuuu : Petit canaillou va :) Dans les films de Cadinot ou Falcon il fait toujours super beau pour justifier la toute petite tenue des acteurs : éplucher un randonneur avec sac à dos, godasse de marche, chaussettes épaisses et tout le tintouin c'est pas glamour du tout ^^

      @ JPA : Merci pour les renseignements botanique ! Je n'avais pas remarqué au premier coup d’œil mais les œillets sauvages ont des "poils" sur les feuilles... je me demande à quoi cela peut servir. Astrantia Major, cela me plait beaucoup comme nom :)

      @ zeus8792 : Très efficace en effet, lorsqu'il veut bien faire le point sur la zone qui m’intéresse. Car hélas je ne suis pas encore équipé d'un reflex, seulement d'un petit compact ma foi de bonne qualité, que je m'évertue à pousser dans ses retranchements techniques.

      @ Nigloo : L'ail des ours ?? Kezako ? Chez nous hormis l'ail violet de Cadours tu sais... ^^

      @ Nekkonezumi : Plutôt que le macro, et vu ce qui nous est passé sous le nez j'avais bien envie de me lancer dans la grillade d'agneau en plein air. Je suis pas sûr que le berger aurait été d'accord ...

      @ Sephiraph : Oui, la montagne est belle en toute saison. Je ne m'en lasse pas. Un peu de beau temps n'est pas pour me déplaire cela dit...

      @ JM : Rien que de les regarder à nouveau, je replonge aussitôt. Rhaaaaa... je veux y retourner !!

      @ Bascoblog : Mais oui !!! Il FAUT que je vienne avec vous un jour (enfin, 2 ou 3 pour rentabiliser le trajet). Quand je vois les photos de vos randonnées, je me dis que le pays Basque est décidément une région superbe.

      @ Anouchka : Oui, je me souviens de cette chose sur Arte ! C'était ça ! L'amour est dans le pré, ça te ressemble bien va :))

      @ Philoo : Héhé, c'est vrai que, si je ne me trompe pas, tu es de la région. Le monde est petit :) J'imagine que Artigue n'a pas tellement changé depuis ton enfance.

      @ Deef : Je me suis endormi avant de voir le dernier ^^

      @ Krn : Fraîcheur ou chaleur, la montagne ça fait toujours du bien. C'est dépaysant, il y a du grand air et on en prend plein les yeux. Ca vaut tous les antidépresseurs !

      @ Loup : J'ai eu pas mal de chance, je ne savais pas ce qu'il allait faire : poser ou s'envoler. Le manque de chaleur l'aura sûrement engourdi, ce qui explique sa coopération inattendue.

      @ Titem : Il faut venir découvrir les Pyrénnées. C'est magnifique, immense et chaque région offre des paysages différents. A ajouter dans ta to-do-list ;)

      @ Endim : Merci ! Il y a quelques années de pratique avec cet appareil, je commence à le dompter assez bien. Et puis les sujets s'y prêtaient aussi :)

      RépondreSupprimer
    18. La montagne, comme la mer, est toujours belle, quelle que soit la météo ! Et tes photos la mettent particulièrement en valeur !

      RépondreSupprimer
    19. Tri tri zoli! La brume pour faire bucolique c'est magnifique. Vous n'avez pas aperçu l'un des ours qui font polémique? ça aurait fait une bonne photo. Cueillir les mignonnes fleurs de montagne avec un objectif est encore plus beau, et on les voit mieux.

      RépondreSupprimer
    20. De beaux clichés qui respirent l'air pur de la montagne. Un bail que je n'ai pas respiré cet air. (mention spéciale aux légendes des photos :p)

      RépondreSupprimer
    21. splendide tout simplement... géant et en même temps intimiste par les petites choses que vous avez photographié, comme cet escargot par ex.;;-)
      ...

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !