• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • L'Oiseau Bleu
  • 19 juillet 2011

    Décidément le rugby fait de très beaux garçons

    Habituellement je vais m'entraîner à la salle de sport entre midi et deux, ce qui est plutôt agréable car il y a peu de monde qui vient, une petite dizaine de personnes à tout casser. De  fait il y a largement assez de place pour que l'on ne se gène pas les uns les autres. Et puis le petit nombre fait que l'on se connait tous plus ou moins de sorte qu'on peut papoter de façon  très conviviale. L'autre avantage est que l'on peut prendre sa douche tranquillement : il suffit d'attendre que le plus gros des troupes passe devant et soit sorti pour disposer des vestiaires à sa guise. Car, ainsi que je l'avais déjà expliqué,  les douches ont ceci de particulier d'être collectives. Hé ouep, on se savonne tous ensemble ! Seul un rideau sépare pudiquement l'espace douche du reste des vestiaires. Bon, au départ cela m'intimidait un peu car je suis malgré tout assez pudique en dépit d'un petit coté coquin-voyeur. Mais avec le temps j'ai fini par m'y faire, même si contrairement d'autres adhérents je ne suis toujours pas disposé à me trimballer à poil au vu de tout le monde...

    Depuis quelques temps j'ai changé mes horaires d'entrainement. Un agenda défavorable m'amène à repousser mes séances en fin de journée, à un moment où il y a davantage de monde. Du coup il est fréquent qu'il faille se partager le même appareil ou le même plateau à plusieurs. Ce n'est pas en soi très embêtant. Il est du même coup également fréquent qu'il faille prendre sa douche avec deux ou trois autres personnes, ce qui est une autre paire de manches.
    Cela faisait à vrai dire un sacré bout de temps que je n'étais pas venu en soirée, au point que je me suis rendu compte qu'il y avait pas mal de nouveaux inscrits, et tout particulièrement un petit groupe de rugbymen d'une vingtaine d'années venus parfaire leur musculature pourtant déjà bien saillante sous leur maillot près du corps. Rien qu'en les apercevant la première fois dans la salle j'ai eu des bouffées de chaleur et c'est en transpirant à grosses goutes, le souffle haletant que je leur serrais la main pour les saluer, en gentleman que je suis. Etrangement ça n'a rien de particulièrement excitant à regarder un très beau mec qui s'entraîne. Non. Le moment le plus intéressant, c'est la phase de récupération après l'effort, les regards qui plongent dans le vide, les visages qui se décrispent avec la décharge d'endorphine délivrée par l'effort, l'attention qui se relâche, les sourires au copain qui fait une plaisanterie. Ca fait de beaux garçons le rugby... de très beaux garçons mêmes.

    Je connais assez mal les mœurs propres à l'ovalie mais une très récente expérience me laisse penser que c'est une terre paradisiaque. L'autre jour en arrivant à la salle de sport je me dirige vers les vestiaires pour me changer. C'est à ce moment que j'eus une vision orgasmique : deux très très beaux rugbymen visiblement totalement indifférents à ma présence papotaient entièrement nus en sortant de la douche tout en s'essuyant nonchalamment. Feignant l'indifférence mais intérieurement proche du stade de la vaporisation, je m'assieds pour me changer, prenant tout mon temps pour profiter du spectacle autant qu'il se doit. Croyez-moi : si les rugbymen dont déjà très beaux garçons habillés, je vous assure qu'ils le sont bien plus encore dans le plus simple appareil ! Vous avez déjà vu la vidéo making-off des Dieux du Stade ? Ben voilà, c'est à peu près l'impression que j'ai eue, celle de vivre un instant magique entre moiteur vaporeuse et la sensualité torride de ces corps dénudés que rien ne semblait pouvoir atteindre. Chez Chaosmen ou Falcon tout cela aurait normalement fini en orgie débridée, mais ce jour-là il faut croire que les réalisateurs avaient leur leçon de poney.

    Ce soir-là, émoustillé au plus haut degré, j'ai redoublé d'efforts sous ma barre qui me semblait bien légère. Allez savoir pourquoi...

    27 commentaires:

    1. Ça va ! T'es pas mal non plus sur la photo !
      :)

      RépondreSupprimer
    2. Comme on aimerait être à ta place dans cette salle de sport :p

      RépondreSupprimer
    3. Il va falloir absolument t'équiper en appareil photo miniature que tu pourrais cacher... heu... quelque part sur toi (pourquoi tu portes pas de lunettes ?) histoire de partager avec tes lecteurs. Nan parce que c'est bien beau de nous mettre en appétit comme ça mais nous aussi on veut voir !

      RépondreSupprimer
    4. Et moi qui n'arrive pas à me motiver à y retourner (malgré les frais qui sont régulièrement ponctionnés à ma carte de crédit, abonnement oblige)... ça me donne presque le goût!

      RépondreSupprimer
    5. A ce rytme, certains ne vont pas tarder à se taper une joue de boeuf chez toi!!:))

      RépondreSupprimer
    6. Ah, "les garçons dans les vestiaires"... :-)
      (soupir)

      RépondreSupprimer
    7. mais le plus important : où est donc cette salle de sport ? :)

      RépondreSupprimer
    8. Certains sont bi ou gay et ne disent pas non à une relation avec un mec. Le rugby est beaucoup plus libéré que le foot...

      RépondreSupprimer
    9. ralalaaaa, plaisir des yeux,le sport ainsi décrit , ça motive un homme. Enjoy !

      RépondreSupprimer
    10. Tout ça m'a donné faim, c'est malin ;)

      RépondreSupprimer
    11. Décrit ainsi, ça donnerait presque envie de s'y inscrire... ;-)

      RépondreSupprimer
    12. Mais j'suis pô anonyme! J'suis Waquete, tout de même...

      RépondreSupprimer
    13. C'est sûr tout ça cela donne envie de se faire plaquer dans les douches. lol

      RépondreSupprimer
    14. @ Gildan : Pas mal hein ! :-)

      @ JM : Comme je vous comprends ! D'ailleurs dans 10 minutes j'y retourne :D

      @ Glimpse : Toi t'as trop regardé Xtube et les vidéos pirates filmées dans les vestiaires... Faudrait être tordu pour - par exemple - dissimuler un appareil photo en mote camescope sur le haut de cette grande étagère où s'entassent les tshirts abandonnés et autres chaussettes orphelines. Etagères du haut de laquelle on doit avoir une assez jolie vue au demeurant ^^

      @ Doreus : C'est très important de bien choisir sa salle au départ. La mienne ne m'a jamais déçu :-)

      @ Nigloo : C'est pas exactement la joue de boeuf que je leur taperais à vrai dire ^^

      @ Nekkonezumi : C'est exactement ça. Mais pour l'instant rien de salace à raconter. LEs garçons dans les vestiaires n'ont pas de drôle de manières ni ne s'adonnent à des plaisirs solitaires. Du moins pas en ma présence. Peut être que je devrais y aller franco ? :D

      @ Fred : Héhéhé à Toulouse mon ptit Fred, à Toulouse, patrie du rugby où évoluent des bô garçons comme Poitrenaud, Michalak... et la relève est prometteuse ;-)

      @ RPH : Il paraît. Je n'ai pour l'instant aucune anecdote croustillante à ce sujet. Laisse moi un peu de temps ;-)

      @ Elliot : Hou que oui, ça motive, même si c'est à un autre genre d'activité physique que j'aurais aimé me livrer... ^^

      @ Anouchka : Comme je te comprends ! Oui, moi aussi j'ai un petit creux à bien à réfléchir. Allez hop hop hop direction la salle de sport :D

      @ Waquete : En ce qui me concerne c'est très clair : je re-signe à la rentrée ^^

      @ Christophe : Tout dépend du poste que l'on occupe dans l'équipe. Je suis pas du genre à me laisser plaquer comme ça, mais si la supériorité tactique l'impose, je saurais me montrer docile :D

      RépondreSupprimer
    15. Je plussoie sur le physique des rugbymen, dans notre parc on en a reçu une tripotée l'année passée, que c'est chouette de pouvoir leur mettre et enlever le harnais de sécurité...Notre but ultime est de faire venir les Pumas, je ferai des photos ! Mais on n'a pas de vestiaires et douches...je devrais peut-être me proposer pour les accompagner au rafting...

      RépondreSupprimer
    16. Tu vas plus vouloir retourner t'entrainer entre midi et deux... Ca finirait par se voir si tu t'entrainais sur les coups de midi et trainais ensuite dans les vestiaires jusqu'au soir dans l'espoir de croiser tes dieux hors de leur stade ?

      RépondreSupprimer
    17. Ah, les garçons dans les vestiaires, aaaah, les garçons dans les vestiaires... (air connu).

      Des moteurs de motivation comme ça, c'est mieux que toutes les pubs possibles pour le fitness, moi aussi ça me booste pour aller régulièrement à la salle. Mais bon pour le moment, on y va le matin à jeûn et là... point de beaux jeunes hommes musclés et à poil dans les vestiaires, c'est tout le contraire malheureusement !

      RépondreSupprimer
    18. @ Sandrinexpat : Je ne connaissais pas l'équipe des Pumas mais un petit tour chez Google m'apprend qu'il y a du bogosse au kilomètre là dedans :) Oui, le rafting est une excellente idée. Prévois une activité avec de la boue, ça peut donner des résultats intéressants :D Pour les douches, un tuyau d'arrosage branché au robinet fera l'affaire. C'est rustique le rugbyman ;)

      @ PascalR : Ben... non... Trop d'émotions d'un seul coup, j'ai dû bugger :D

      @ Loup : Haha, oui, je crois que ça se verrait. Même chose si j'attendais toute la journée sous la douche en feignant d'être arrivé la minute d'avant pour mater tout ce qui passe ^^ (comment ça j'ai les idées tordues ?)

      @ Sephiraph : Choisir l'heure de son entraînement relève de la tactique : il faut observer les va et vient, qui est là et à quelle heure, quels jours, et décider en fonction. C'est un peu comme faire son programme TV en somme ... ^^

      RépondreSupprimer
    19. Heu... c'est feignant, du verbe feindre, et non "faignant" néologisme de fainéant...
      PS. C'est très surfait les rugbymen, ça vieillit mal ;-)

      RépondreSupprimer
    20. Mais quelle est cette barre si légère dont tu parles ?

      RépondreSupprimer
    21. @ Deef : Oops, je corrige ! Surfait, surfait... je boude pas mon plaisir en attendant :)

      @ François : A ton avis ? ;)

      RépondreSupprimer
    22. Faire son programme TV d'accord, mais il faut quand même que le sport soit un peu efficace... Donc, pour le moment, je regarde des émissions de merde parce que j'aimerais bien sécher un peu (mais je compense en regardant 24 sur mon iPhone en faisant du step et du vélo... plus intéressant que ce qu'il y a en salle à cette heure matinale.. J'en suis revenu il y a une bonne heure d'ailleurs, frais et entraîné)

      RépondreSupprimer
    23. Hmm, quand même, je préfère les hommes en costard. Un peu de mystère, quoi. ;-)

      RépondreSupprimer
    24. C'est formidable : tu fais sauna sans avoir besoin d'en fréquenter un. Vive les rugbymen!

      RépondreSupprimer
    25. Tu veux mes anciens calendriers des dieux du stade pour refaire ta déco?

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !