• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • Twitter
  • 28 février 2011

    Au pays du Cèdre

    Depuis quelques années, une bonne dizaine, je prévois de faire un voyage au Liban. Ce petit bout de pays en plein Moyen Orient me fascine de par son histoire, sa richesse, la diversité de ses paysages, ses sites antiques, sa cuisine...  Je ne sais pas pourquoi mais j'ai une envie terrible d'aller visiter cette région du globe qui n'est pas forcément celle à la quelle on pense en premier lieu pour des vacances.

    En réalité j'y ai quelques connaissances amicales avec qui j'entretiens une relation épistolaire suivie et qui se feront une joie de m'accueillir. Sans compter que me savoir immergé dans un peuple dont la population masculine est essentiellement composée de beaux nounours bruns à la peau cuivrée, vous imaginez bien que ça me donne des envies de viol met les phéromones en ébullition et que cette seule raison pourrait amplement justifier le déplacement. Si l'on peut joindre l'encore plus agréable à l'agréable, hein, ben on va pas se priver (comme si c'était le genre de la maison ^^).

    En attendant mon émancipation prochaine d'une besogne personnelle dont je devrais être affranchi dans quelques mois, ce petit projet murit tranquillement dans un coin de ma tête et si la situation géopolitique le permet, c'est là bas que je passerai Nahel.

    D'ailleurs en parlant tourisme, dimanche après midi j'étais en train regarder une rediff de Culture Pub lorsque je suis tombé sur ce spot pour le moins surprenant :



    Du coup je me demande si je vais pas profiter de mon séjour là bas pour aller faire un tour en Israël aussi, histoire d'oeuvrer à la perpétuation de saines relations diplomatiques avec la population.smileys Forum

    16 commentaires:

    1. Ah... grignoter des loukoums entre les cuisses d'un beau poilu, qui n'en a pas rêvé ? Et puis qui sait, tu pourras peut-être marcher sur l'eau ? Je te dis ça car si tu croises Lior Ashkenazi, roule-lui une pelle pour moi, même plusieurs, et sers-toi au passage ;-)

      RépondreSupprimer
    2. Pour les locaux, tu pensais à des gars comme Saleh Abdel Nabi ?
      (je te laisse googler son nom) ;)

      Si je t'emmène au Canada, tu m'emmènes au Liban ? :)

      RépondreSupprimer
    3. Ce spot est délicieux (à plus d'un titre) !

      RépondreSupprimer
    4. J'ai cherché à y aller l'année dernière mais les billets étaient hors de prix. Mais je n'abandonne pas l'idée.

      RépondreSupprimer
    5. Les nounours libanais c'est effectivement très tentant, mais je ne sais pas trop ce que vaut la liberté d'expression sexuelle là-bas ? Dans l'incertitude, j'aurais tendance à privilégier la "sécurité" israélienne où on trouve aussi de bien beaux spécimens...

      RépondreSupprimer
    6. J'adore cette pub ! Israël et le Liban sont sur ma travel-list. Et je pense qu'y aller pour Noël est une excellente idée, ne serait-ce que pour goûter la douceur de l'hiver. Il semblerait que les libanais soient très accueillants, mais j'ignore à quel point ^^ Ce que je sais, c'est que le métissage en a fait de très beaux garçons.

      RépondreSupprimer
    7. Faudrait pas de priver des coutumes locales quand même ^^

      RépondreSupprimer
    8. Tiens comment tu fais pour nouer des relations épistolaires avec eux? :)

      Quant à moi, histoire de fêter mon accouchement ;), je commence à préparer un long voyage cet été en Islande.

      RépondreSupprimer
    9. @ Eric : Tiens tiens j'ignorais que l'on pouvait marcher sur l'eau de cette façon. Il faudra que je cherche ça. En revanche je ne suis pas fan de Lior Ashkenazi du tout...

      @ O. d'Evian : Ha lui il est un peu mieux. Le regard vide mais physiquement un peu plus attrayant. Liban contre Canada ? Cela me semble un bon compromis.

      @ Ek91 : Tu nous enverras une carte postale ? ^^

      @ Olivier Autissier : Je ne sais pas trop quel est le prix des billets. Des amis libanais qui vont régulièrement voir leur famille partent en septembre (saison idéale, moins de canicule et de touristes qu'en été, des journées splendides) et réservent leurs billets en décembre.

      @ Loup : La communauté homosexuelle est très présente à Beyrouth, ville relativement tolérante à cet égard. Une fois que l'on s'éloigne un peu, l'arrière pays est un peu plus tradi, surtout dans les zones a majorité musulmane. L'homosexualité n'est pas un délit en soit, le Code pénal Libanais incrimine l'acte de pénétration sexuelle et vise les relations sexuelles "non naturelles" d'une peine d'un an de prison. De toutes façons il faut rester prudent et ce n'est pas l'objet premier de ma visite, même si je ne suis pas contre une découverte approfondie des moeurs autochtones ^^

      @ Glimpse : Accueillants, ils le sont ! J'ai des amis Libanais dans la région. Etre invité chez eux c'est avoir l'impression d'être le roi du monde... De ce que j'ai pu expérimenter l'hospitalité n'est pas un vain mot.

      @ C. : J'ignore exactement de quelles coutumes locales tu parles exactement, mais compte sur moi pour les découvrir :)

      @ Bashô : Ne compte pas sur moi pour te révéler tous mes secrets. Un indice toutefois : la vraie vie fait parfois très bien les choses ;)

      RépondreSupprimer
    10. La pub est excellente ! ... et surprenante comme tu dis !
      :)

      RépondreSupprimer
    11. N'oublie pas ta Madge pour Nahel, ce serait trop bête de ne pas respecter les traditions ;-)

      RépondreSupprimer
    12. ah ça, ils n'ont pas de pétrole, mais ils ont du poil!!
      Et ils sont très accueillant, même Chirac en profite!!;-)

      RépondreSupprimer
    13. Ah ! le Liban, j'y étais il y a presque un an ! J'accompagnais un ami libanais qui y retournait après 30 ans d'exils en France. Les gens sont accueillants, les vielles pierres, très belles, et vielles, et la bouffe... un délice... j'ai quelques billets sur ce voyage sur mon blogue (rubrique carnet de voyage).
      Coté billet, par air Libanon 400 euros aller/retours aux vacances de Pâques, et superbe hôtel à Beyrouth pour 60 $/jours ce qui, à l'époque avec le change en Euro, revenait largement moins chers qu'un Campanile français !
      Côté gent masculine, ben là, j'avoue mon incompétence, mais il n’y a pas de raison qu'il n'y a pas ce que tu cherches ;-)
      Ah vi, évite l'été, très très chaud, et 40° à Beyrouth, je n'ose même pas imaginer l'horreur !

      Ah vi, Israel ou Liban, il faut choisir, mais un visa Israélien t'interdit l'entrée au Liban. C'est quand même un peu la guerre entre les deux :-(

      RépondreSupprimer
    14. Ton coté diplomate t honore Faudrait quand meme en parler a Sarko il recrute ces temps derniers...

      RépondreSupprimer
    15. @ Gildan : J'en suis un peu resté sur le cul sur le moment ! C'est plutôt inédit comme message publicitaire !

      @ Le Docteur : J'espère que le punch sera bon :D

      @ Nigloo : Monsieur est connaisseur je vois ^^

      @ Gilsoub : Je suis allé faire un tour chez toi et ça m'a donné plein d'idée. Pour Israël tu as raison. Mon projet se limite au Liban pour l'instant. Chaque chose en son temps. Et bienvenue ici !

      @ Stephan : Je crois que le poste n'est plus à pourvoir. Et je suis partisan d'une diplomatie apostolique peu ostentatoire, mais qui n'en est pas moins efficace. Et puis mon sens du dévouement fera le reste ^^

      RépondreSupprimer
    16. J'aime bien cette pub, je vais l'intégrer à mon blog...
      Merci pour tes commentaires
      Connais-tu le roman de Henri Bordeaux - Yamilé sous les cèdres - (l'écriture est un peu surannée, mais tendre)? Sa lecture m'avait aussi donné d'y voyager. Des personnes vivantes et plus actuelles aussi!
      bises

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !