• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • L'Oiseau Bleu
  • 18 février 2011

    L'instinct Masculin

    Tout à l'heure à la salle de sport, alors que je transpirais consciencieusement, je suis tombé nez à nez avec le dernier clip de Patrick Fiori "Instinct masculin", extrait de l'album du même nom. Rassurez-vous tout de suite, je ne suis pas là pour vous vendre l'album ou faire l'éloge du petit corse, même si je trouve que  le coté sensiblerie mièvre que l'on pouvait lire dans ses yeux à ses débuts s'est largement estompée et que,  les années passant, il se bonifie physiquement. Bref... Je suis tombé sur son dernier clip disais-je.

    Le clip n'est hélas pas exportable pour d'absconses raisons de droit d'auteur, je suis donc dans l'impossibilité technique de vous le proposer in extenso. Il est toutefois possible de le voir par ici. Car c'est bien de ce clip que je voudrais parler. Aussi avant d'aller plus loin dans la lecture de ce billet, il est nécessaire de l'avoir vu au moins une fois en entier. Encore une fois rassure-toi : si vraiment tu es réfractaire aux charmes de Patou, le supplice ne sera que de courte durée : même pas trois minutes.

    Allez, je te laisse écouter et surtout observer et on en reparle tout de suite après.

    Pour ceux qui l'ont déjà vu, qui l'ont en tête et qui doivent attendre leurs petits camarades, je vous propose un court intermède musical. Et silence dans les rangs !



    Bon ça y est, tu as bien tout vu ?

    Alors, qu'en penses-tu ? Que c'est joli tout plein, il y a de jolies couleurs,  que le petit chien est tout mignon, que Patrick il fait trop bien le zouave dans sa cuisine et que tu es "lol mdr". Voui voui voui.... Mais N'as tu pas été troublé par le non-dit de ces deux visages que l'on devine se rejoindre  face à face derrière la fillette à 2:48 ? Rétrospectivement, que dis-tu de ce qu'il se passe de façon anodine à 0:33 (où l'on remarquera d'ailleurs une rupture de montage un peu étrange) ? Ne prend-elle pas tout d'un coup une autre signification cette accolade ? Car, détrompe moi s'il le faut, mais il s'agit bien des deux mêmes personnes. Intéressant n'est-ce pas ?
    Est-ce moi qui voit des choses et les interprète selon ma subjectivité ? Car, tu en conviendras, tout cela ne dure que quelques fractions de seconde. Elles m'ont pourtant sauté aux yeux. Mirage ou... ?

    "On croit avoir tout compris, jouer celui que rien n'atteint. En fait on n'est sûr de rien. Juste un homme qui grandit, moment dans sa vie. Juste un homme qui fait tomber des a priori."

    Je trouve que ce très joli clip donne une agréable profondeur à ces paroles qui pourraient paraître un peu gnan-gnan. Un homme qui grandit, qui se découvre, qui se remet en question, au beau milieu d'un quotidien qu'il s'est construit : une femme avec qui il a vécu un certain temps, qu'il a très certainement aimé, avec laquelle il a eu un enfant dont il partage désormais la vie à temps partiel. Car au milieu de cette vie où rien ne semblait pouvoir l'atteindre, s'est produit l'impensable... Et soudain tout à basculé.

    Un homme ordinaire, comme il en existe des milliers, loin des clichés tels qu'ils sont encore véhiculés ici ou , qui a des préoccupations somme toute assez banales : jouer avec sa fille, regarder du sport à la télé avec les copains, remplir à nouveau sa vie sentimentale... Comme tout le monde. Et cela fait chaud au coeur.

    20 commentaires:

    1. Je ne trouve pas ça flagrant.
      Dans le sud, les mâââles se font souvent de grosses accolades bien viriles, non ?

      Dans les pays du golfe persique, les hommes se tiennent par la main, mais les gays vont quand même en prison.

      RépondreSupprimer
    2. Difficile de dire s'il faut y voir quelque chose bien que je sache que ce n'est pas le fruit d'un simple hasard. Il ne peut pas y avoir de hasard sur un clip de 2'50 ! Ce qui m'a troublé, c'est un peu avant les 2'48, un peu avant qu'il (croit-on) n'embrasse son copain à chemise grise : les images laissent à penser qu'il embrasse la main dudit copain avant de lui donner une accolade. Mais tout ceci est habilement caché derrière la tête de la fillette...
      Quoi qu'il en soit, si c'est le cas, s'il y a bien un "message" (même si j'ai un peu de mal à y croire), le garçon remonte dans mon estime et il est vrai que cette chanson méritera qu'on s'y attarde un peu plus...
      Enfin, je constate que même au sport tu ne laisses rien passer ;-)

      RépondreSupprimer
    3. J'en doute ... encore un peu !
      Trouvons autre chose !
      :)
      ...
      Y a-t-il un rapport avec Sandra Kim et l'eurovision ?
      Fiori re représentera la France après "mama corsica" ?
      :)))

      RépondreSupprimer
    4. Je ne vois rien d'extraordinaire à 0:30. C'est un petit peu plus suspect à 2:48 : le bisou sur la main puis la bise dont on ne voit as si elle est sur la joue ou la bouche, mais c'est plus probablement notre regard qui fausse les choses... Mais même s'il n'y a aucun message de ce côté-là, si ça peut ouvrir l'esprit de certains, ça ne peut être que très bien !
      Reste que je suis déçu, il n'enlève jamais sa chemise de tout le clip... tu avais pourtant parlé d' "observer", non ?

      RépondreSupprimer
    5. Quel nez! Le Patou empâté j'entends...
      Ce clip est tellement propre qu'il en devient suspect effectivement..
      si c'est fait exprès, c'est étrangement trop subtil par rapport à ce qu'il se fait d'habitude.
      Tu vois ce que provoque le sport? Tu devrais arrêter... Fiori

      RépondreSupprimer
    6. belle observation, on note effectivement des coupures au montage lors des embrassades. il se peut que le clip initial était sans coupure lors des embrassades, bref l'esprit du clip s'en retrouve donc fortement modifié dans la version finale, sans doute une censure de la maison de disque pour ne pas démobiliser les fans qui sont surtout des femmes j'imagine...

      RépondreSupprimer
    7. J'ai regardé sans mettre le son parce que bon il y a des limites quand même au sacrifice. Alors pas vu de choses flagrantes. Tu devais être perturbé par tes voisins sportifs. En tout cas Valérie Damidot a du faire la déco ça c'est sûr. Et puis le pauvre chien, il avat l'air complètement apeuré le pauvre.

      RépondreSupprimer
    8. C'est vrai que moi aussi j'ai cru voir à 2:48 un bisous caché... et là je me suis fait un film qu'il était homo finalement. Qu'il le cachait à sa fille... mais bon j'y crois pas. Y'a que les homos qui pensent ça!
      (il a grossi Patrick Fiori non ?)

      RépondreSupprimer
    9. Euh ? Même avec beaucoup d'auto-suggestion j'ai du mal à voir une ambiguïté. Mais en même temps je ne suis pas dans l'ambiance toride d'une salle de sport ;)

      RépondreSupprimer
    10. Ah ben... zut alors! Ça me dit: «Cette vidéo n'est pas disponible dans votre pays.» Si je disais ce que je pense des limitations dues à de prétendus droits d'auteur, on m'interdirait l'accès à ce blogue... donc je m'abstiendrai.

      RépondreSupprimer
    11. A l'inverse de toi, je dirais que les paroles pas si gnan gnan que ça, effectivement, sont assez desservies par ce clip tout plat-plat. D'une part Fiori s'est véritablement empâté ce qui le rend nettement moins séduisant et d'autre part ces images toutes mielleuses et convenues peuvent (et c'est bien volontaire) nous laisser croire ce qu'on a bien envie d'y voir.
      Je suis presque prêt à parier ma chemise que les gens qui produisent ce clip se sont dit "on va rester un peu vagues et on va faire semblant de cacher "des choses" pour laisser les gay s'imaginer que..." D'ailleurs c'est bien connu, les gay fantasment sur P Fiori... encore un cliché habilement véhiculé !

      RépondreSupprimer
    12. Je ne considère pas que Patrick Fiori fait partie de ces mecs sur lesquels les gays peuvent fantasmer un tant soit peu. Les paroles sont assez convenues et la mise en scène assez plate. La chanson représente bien la société d'aujourd'hui, le père qui se retrouve un weekend sur 2 avec ses enfants parce que la mère a tous les droits aux yeux des juges. J'en parle aussi en connaissance de cause, un ami a eu la garde des ses enfants parce que ces derniers l'avaient réclamé à cors et à cris.
      Maintenant est-ce que les images supposées d'un bisou volé derrière la fillette a été monté de toutes pièces pour laisser supposer que le papa va virer sa cuti... ça me laisse perplexe.

      RépondreSupprimer
    13. Mon cher Tambour je ne voudrais pas te décevoir mais hélas je pense qu'il s'agit plutôt d'un petit coup marketing rien de plus. Tu sais nous représentons pour les maisons de disques une cible de rêve et rajouter du glamour aujourd'hui c est rajouter un petit coté gay même soupoudré ou suggéré cela fait toujours un peu vendre...

      Ce garçon de toute façon est un mec bien c est sur mais il fait du business avant tout!

      Pour avoir eu la chance de partager un repas dans le meme resto que lui une fois dans ma vie ( je l'avais comme voisin immédiat) je sais qu'il pense et sait penser à tout son public et que rien dans ses chansons ni dans ses clips n'est laissé au hasard c'est de cela qu'il discutait la fois ou je l'ai rencontré...

      Bon cela ne retir rien a ses choix de chansons et lui même est un garçon charmant et discret meme prévenant mais c est du business mon chéri meme si ca fait plaisir

      Bon we

      RépondreSupprimer
    14. Bon, ok, ça doit être moi qui ai des hallucinations alors, ou qui voit des choses comme d'autres entendaient des voix.
      L'effet phéromones / endorphines y était peut être pour quelque chose : j'étais en plein effort depuis presque une heure, et une connaissance venait de m'apprendre qu'il se pourrait que Cupidon ait peut-être frappé à sa porte. Et puis cela trahit peut être autre chose de bien plus personnel...

      RépondreSupprimer
    15. Je n'ai pas vu grand chose mais ce que tu écris m'interpelle beaucoup! ... Et un jour je te présenterai ma fille...

      RépondreSupprimer
    16. Pour cause de restrictions territoriales, je n'ai pas accès à la vidéo de Fiori. Donc pas vu ce qu'il y avait à voir.
      En revanche, vu Sandra Kim. Eh bien ça pique les yeux...

      RépondreSupprimer
    17. Houla c'est un peu tiré par les cheveux, tu te laisses emporter par ta passion de Patrick ;-)

      RépondreSupprimer
    18. Je vais me ranger du côté des sceptiques :D

      Rhalalaaaa si les mecs peuvent plus se faire une bise sans qu'on s'imagine toute la suite qui nous arrange on n'a pas fini de psychoter. Une bise, quoi. (mais on t'aime bien quand même ! ;) )

      RépondreSupprimer
    19. Bon ok ok, n'en jetez plus, il semblerait que mon imagination m'ait joué des tours. Mais je persiste à croire que... peut être ? Hein ... ? Non ...?
      Pffff... vous êtes des briseurs de rêves ^^

      RépondreSupprimer
    20. l'amoureux transi24 février 2011 à 13:48

      franchement ça ne vaut pas le clip de "pas toi" (JJ Goldman et M.Jones) où lorsque une nana débarque dans la vie de 2 potes, l'un des deux doit dormir sur le canapé parce qu'il n'y a qu'un seul lit dans la maison...Forcément occupé, le lit, par les deux mecs avant que la fille se pointe...bon d'accord 2 mecs dans un lit ça veut rien dire...mais c'est là que les paroles de la chanson sont à la fois golmanesquement gnangnan mais preque explicites...Y a au moins un des deux mecs qui est amoureux de l'autre...(bon d'accord JJ Goldman s'est marié deux fois et a fait toute une ribambelle de mômes...)

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !