• A propos
  • M'écrire
  • Facebook
  • Instagram
  • Lutte Nuptiale
  • Premières fois
  • Identités Singulières
  • L'Oiseau Bleu
  • 9 mai 2011

    La croisée des chemins

    " Les chemins se croisent, se séparent et se recroisent, parfois " m'avait dit une amie il y a trois ans, après une rupture aux saveurs amères d'inachevé. Parfois...

    Il y a quinze jours j'ai recroisé ce charmant garçon dont j'avais parlé en juillet dernier. Je ne l'avais pas exactement reconnu sur ses nouvelles photos qui me laissaient pourtant une impression de déjà vu. Méfiant et craignant l'impair je demeurais silencieux. C'est lui qui a fait le premier pas, levant aussitôt mes doutes sur son identité. Il se rappelait mon prénom et m'a aidé à me souvenir du sien. On a pas mal bavardé, pris des nouvelles l'un de l'autre. Nos souvenirs respectifs étaient étonnamment précis alors que beaucoup de détails de la vie des autres m'échappent en temps normal.

    Lui et moi étant très occupés cette semaine-là, nous avions projeté de nous revoir ces jours-ci, autour d'un verre pour commencer. A vrai dire reparler avec lui m'avait fait une sensation assez étrange d'euphorie bêtasse. Car de garçons qui, neuf mois après avoir passé une seule soirée ensemble, se rappelle de toi, prend la peine de revenir te taper dans le dos pour prendre de tes nouvelles, je n'en connais pas beaucoup. Un seul en réalité... le seul dont j'ai été furieusement amoureux et qui, malgré le temps et la distance pense encore à moi par un petit texto pour nouvel an ou un furtif coucou sur MSN tous les deux ou trois mois. Mais c'était différent ; quatre mois sont bien plus qu'une poignée d'heures..

    Aujourd'hui je me reconnectais pour venir aux nouvelles et voir la disponibilité de ce charmant garçon. Je me réjouissais à l'idée de le revoir. Réellement. Peut être entrevoyais-je la possibilité d'un éventuel quelque chose ? Je ne le sais pas trop. Et je ne le saurais vraisemblablement jamais. Car après avoir épluché les personnes connectées et ne l'avoir pas trouvé, je consultai les archives de nos messages pour vérifier l'exactitude du pseudo sous lequel le chercher. C'est alors que je découvris qu'il avait à nouveau supprimé son profil, quelques courtes semaines seulement après l'avoir recréé, disparaissant à nouveau sans laisser de trace.

    Les chemins se croisent, se séparent, se recroisent, et se séparent à nouveau... Dommage. 

    11 commentaires:

    1. Comme toi, je l'interroge: pourquoi prendre de tes nouvelles pour carrément disparaître ensuite ?
      Peut-être a-t-il peur de tomber amoureux à nouveau, qui sait ?

      RépondreSupprimer
    2. Il y a tellement de raisons qui pourraient expliquer sa "disparition" : un bug (même si c'est difficile à croire), une rencontre avec un autre, la peur d'aller plus loin avec toi... ou plein d'autres. C'est dommage, c'est vrai. Surtout, ça laisse un goût d'inachevé dont il est difficile de se défaire. That's life! Le tout, c'est de ne pas avoir de regrets ;-)

      RépondreSupprimer
    3. Plutot rare en effet a moi cela ne m est jamais arrivé mais peut etre est ce a cause de moi ...

      RépondreSupprimer
    4. Avec 6 mois de recul, je ne sais pas si j'ai vraiment envie de recroiser le chemin de mon ex, trop peur de ressoufrir...

      RépondreSupprimer
    5. Parfois une poignée de minutes vaut bien plus qu'une éternité passée ensemble... Mais ces moments là sont très très très rares (et donc précieux, CQFD)

      RépondreSupprimer
    6. Il existe des personnes qui naturellement séduisent sans penser à faire du mal. Comme se rappeler des détails comme ça mais qui touche l'autre. Et puis s'en vont.

      RépondreSupprimer
    7. Il recommencera peut-être dans six mois ou dans un an, juste pour que tu ne l'oublies pas!!

      RépondreSupprimer
    8. Tu devrais peut-être lui demander son téléphone la prochaine fois...? Sauf évidemment s'il s'amuse aussi à changer d'opérateur et de numéro tous les 6 mois ! Un mail sinon... Et s'il sent que tu as envie de garder le contact, il en aura peut-être encore plus envie aussi ! ;-)

      RépondreSupprimer
    9. @ Nigloo : Non non, suppression délibérée. Et s'il recommence, on verra. Faudrait juste pas me prendre pour une andouille.

      @ Jerem : Je crois en effet qu'il doit encore avoir des comptes à régler avec un passé trop récent.

      @ Glimpse : Bah des regrets pas tellement car je ne sais en réalité pas grand chose de lui, si ce n'est un très bon souvenir d'une première fois qui aurait sûrement pu en appeler d'autres.

      @ Stephan : C'est la seule fois où ça m'est arrivé. Et pourtant il y aurait matière ^^

      @ Seb67 : Ben là ce n'était pas un ex. Les ex, il vaut mieux ne pas les recroiser, sauf si l'on tient à se faire beaucoup de mal.

      @ Nekkonezumi : Oui, ça sent le compliqué. Allons-nous en vers des sentiers plus simples.

      @ Ek91 : Ces instants resteront dans la boite des jolis moments. C'est déjà ça.

      @ PascalR : Hum, peut être, je n'avais pas vu les choses comme cela. De plus je ne crois pas que sa démarche était malhonnête.

      @ Loup : C'était exactement l'objet de mon dernier message, celui auquel il n'a pas répondu. J'ai perdu son numéro en même temps que tout mon répertoire téléphonique l'hiver dernier...

      RépondreSupprimer

    Bonjour, vous êtes bien chez Tambour Major.

    Ce billet vous a plu ? Il vous fait réagir ?
    Laissez donc un commentaire grâce au magnifique formulaire mis à votre disposition.

    Z'allez voir, ce n'est pas bien compliqué :

    1) Ecrivez votre petit mot doux dans l'espace de saisie ci-dessus.
    2) Identifiez-vous : sous Sélectionner le profil, cochez Nom/URL.
    3) Saisissez votre nom de scène, votre pseudonyme ou celui de votre chat si c'est ce dernier qui écrit.
    4) Si vous avez un blog, vous pouvez lui faire de la pub en mettant son adresse dans la case URL.
    Sinon passez directement à l'étape suivante.
    5) Cliquez sur Publier.
    6) Tadaaaaaam ! Sous vos yeux ébahis, votre commentaire s'affiche dans toute sa splendeur.

    Elle est pas belle la vie ?
    À bientôt !